Dimanche 03 mars 2024

Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mercredi 9 août 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’.

[wonderplugin_audio id="281"]
09/08/2017 Edition : Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce mercredi 9 août 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’.

• L’administration locale à Buyenzi se dit consternée après la mort de deux personnes dans l’attaque à la grenade survenue ce mardi 8 août vers 20 heures et demie. C’était dans un bar de la 7ème avenue au numéro 49. «Une personne est morte sur le champs, une autre a succombé à ses blessures après son évacuation à l’hôpital. Elle était grièvement blessée. 5 autres clients de ce bistrot ont été blessés par les éclats de cette grenade», déplore Sef Madanganya, chef de quartier. Ce mercredi matin, les policiers dépêchés sur les lieux ont découvert une autre grenade qui n’avait pas éclaté lors de cette attaque. Ils l’ont désamorcée en la faisant exploser. Ils avaient pris soin d’éloigner tous les curieux venus constater les dégâts.

Selon des sources sur place, les malfaiteurs ont profité de la panique créée par l’explosion pour vider les caisses de ce bar.

Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye, affirme que les Forces de l’ordre sont à la recherche des suspects. Des témoins affirment que les gens qui ont commis ce forfait, étaient à bord d’une voiture de type Probox. «Ils ont d’abord tiré en l’air avant leur attaque à la grenade. Ce véhicule est parti en trombe par après».

• L’envoyée spéciale des Pays-Bas, Katja Lasseur dans la région a constaté que la situation sécuritaire au Burundi s’est améliorée quoi que les causes à l’origine de sa perturbation ne sont pas encore résolues. Selon Katja Lasseur, le dialogue inter-burundais mené par le Président Museveni et Mkapa est la seule voie de sortie de crise.

• L’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques (OLUCOME) propose que les privilégiés payent leurs factures d’électricité. C’est le contenu de sa correspondance adressée à l’ombudsman.

L’organisation constate que les hautes autorités du pays, les Officiers et les Sous-Officiers militaires ainsi que les policiers jouissent du privilège de ne pas payer de l’eau et de l’électricité. Pourtant, parmi eux il y a ceux qui perçoivent des émoluments et d’autres avantages divers. Selon, l’Olucome ce privilège devrait cesser et que ces personnes prennent en charge leurs factures de la Regideso. Elle demande également que les institutions étatiques et privées proches du pouvoir remboursent les arriérés qu’elles doivent à la Regideso. Cet Observatoire invite l’Ombudsman à concilier le gouvernement et les citoyens sur la question de la hausse du prix de l’électricité.

Selon, l’Olucome ce privilège de ne pas payer l’eau et l’électricité devrait cesser et que les privilégiés du pouvoir prennent en charge leurs factures de la Regideso. Elle demande également que les institutions étatiques et privées proches du pouvoir remboursent les arriérés qu’elles doivent à la Regideso.

Le ministre de l’Energie et mines justifie la mesure de la hausse du prix de l’électricité en indiquant que cette décision va attirer les investisseurs dans ce secteur.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Archives des émissions

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.