Mardi 25 juin 2024

Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mardi 18 avril du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

[wonderplugin_audio id="182"]
18/04/2017 Edition : Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce mardi 18 avril du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

Isabelle Ndahayo• Isabelle Ndahayo, députée à l’Eala (East African Legislative Assembly), est le nouvelle ministre à la présidence chargée des Affaires Est Africaine. Elle remplace Mme Shukran Léontine Nzeyimana.

Le décret présidentiel la nommant à ce poste a été signé ce vendredi 14 avril 2017, il est tombé ce 18 avril au moment où l’équipe gouvernementale retraite entamait sa retraite.

• L’évasion ce lundi de 2 prisonniers et de 2 policiers qui assuraient leur garde alors qu’ils se rendaient à l’hôpital a fait des victimes. Le directeur de la prison de Rutana Jonas Mbonimpa ainsi que BPPII Eugène Bizindavyi en garde à vue depuis cet incident ont été interrogés ce mardi 18 avril par le procureur de la cour d’appel de Bururi.

Ils ont par la suite été transférés à la prison de Bururi. Il leur est reproché d’avoir joué un rôle dans l’évasion de ces deux prisonniers. L’un des évadés était représentant du MSD à Bujumbura, un parti aujourd’hui suspendu pour une période de six mois.

• L’Association communautaire pour la promotion et la protection des droits de l’Homme(ACPDH) déplore la recrudescence du phénomène d’enlèvements observé ces derniers temps dans la zone Gatumba en commune Mutimbuzi.

Selon Mathieu Sake, président de l’ACPDH, la population de cette zone est inquiète et vit la peur au ventre suite au kidnapping, il y a quelques jours, de 3 personnes dont un prêtre et un musicien de l’orchestre national ’’Nakaranga’’.

C’était lors d’une embuscade tendue à un bus de transport au niveau du pont de la Concorde sur la rivière Rusizi, juste à l’entrée de Gatumba après le quartier Kajaga.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Archives des émissions

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.