EN

Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce lundi, 19 décembre du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

[wonderplugin_audio id="80"]
19/12/2016 Edition : La Rédaction 0

Les prévenus devant la Cour d’appel de Gitega, le  7 mars.• 17 personnes accusées de coup d’Etat de 2015, ont comparu devant la chambre de cassation de la cour suprême en itinérance à Gitega, ce lundi 19 décembre 2016. Les avocats de ces détenus ont relevé les vices de procédure ainsi que la violation les lois qui ont émaillées le procès. Il a été mis en délibéré.

• La pénurie du carburant constatée en mairie de Bujumbura. Ce lundi matin, une longue file d’attente de véhicules à la recherche de carburant s’observaient sur différentes stations.

Sur une quinzaine de stations visitées, seules 5 en distribuaient. « Nos fournisseurs nous ont informés que nous n’aurons pas d’essence cette semaine », affirment certains pompistes.
Les conducteurs de véhicules demandent aux autorités habilitées de prendre en main cette question.

• L’Olucom, une des organisations pour la Campagne contre la vie chère déplore la hausse des tarifs de l’électricité décidée au Conseil des Ministres. Le président de cet observatoire demande à la Regideso de penser au recouvrement des 600 milliards de francs que les institutions étatiques doivent à cette entreprise. « Au lieu de hausser les prix en défaveur de la population, le recouvrement permettrait d’optimiser et de rentabiliser l’entreprise ».

Selon le porte-parole du gouvernement, cette mesure fait partie d’un plan de réforme de la Regideso afin de redresser l’entreprise et de la rendre plus performante. « Cette hausse vise à permettre à l’Etat de ne plus subventionner la consommation de l’électricité qui est un produit commercial ».

• Le lancement de la télévision numérique a eu lieu ce lundi à la télévision nationale, Rtnb.

Le directeur de cette station, Salvator Manirakiza indique que le passage de l’analogie au numérique va permettre à la radiotélévision d’émettre dans les coins reculés du pays et va faciliter les autres stations d’utiliser les fibres optiques appelées Man Réseau.

• Le maire de la ville de Bujumbura, Freddy Mbonimpa demande aux enfants de la rue ainsi qu’aux mendiants de se faire inscrire dans différents quartiers ou zones de cette ville. « il faut que l’ultimatum des 6 mois lancé par le président aboutisse avec une ville propre sans mendiants ». Il fait savoir que le recensement de ces personnes permettra de leur venir en aide que ce soit en vivres ou en soin.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.