Dimanche 03 mars 2024

Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce jeudi 7 septembre 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

[wonderplugin_audio id="307"]
07/09/2017 Edition : Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce jeudi 7 septembre 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• Tentative d’assassinat contre le procureur de Rumonge. Un agent de police en activité, muni d’un poignard, s’est introduit au bureau de Donathe Niyonsaba dans la matinée ce jeudi. Il a tenté de le poignarder. Le procureur a appelé au secours et les policiers de sa garde sont venus à sa rescousse. Le policier a pu maitriser l’auteur qui a été aussitôt interpellé par le même parquet. Le mobil de ce crime n’est pas encore connu. Les enquêtes sont toujours en cours.

• 97 familles de 301 rapatriés burundais en provenance du camp de Nduta sont rentrées au pays, ce jeudi. Elles ont été accueillies à Gisuru dans la province Ruyigi. Ces rapatriés évoquent un rapatriement volontaire. Plus de 12 milles familles se sont déjà fait inscrire pour un retour qui se fera au courant de cette année. Comme l’annonce le Burundi et la Tanzanie.

• « Le facilitateur dans la crise burundaise, Benjamin Mkapa, promet un nouveau round au plus tard en octobre. » C’est le message d’Edouard Nduwimana, Ombudsman burundais ce mercredi 6 septembre. Au cours il a rencontré le facilitateur à Dar es Salam en Tanzanie. Leur échange a notamment porté sur le processus de dialogue inter burundais.

Pour Edouard Nduwimana, il est temps de mettre un terme à ce dialogue. «A mon avis, cette session devrait être la dernière » Au sujet des participants à inviter, il indique que les personnes poursuivies par la justice ne peuvent pas être associés au dialogue.

Léonce Ngendakumana, vice-président du parti Frodebu doute que le dialogue ait lieu. Le facilitateur a annoncé depuis février dernier des sessions qui ont toujours été reportées. «Il y a de véritables problèmes dans ce dialogue. Et le pouvoir en est à l’origine.»

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Archives des émissions

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.