Archives

Une personne tuée à Matana

18/06/2015 La Rédaction 10
Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

10 réactions
  1. gatwe

    Si cet homme avait ete de l,opposition, son identité politique aurait été dans le titre, mais comme il est du cndd-fdd,
    son identité doit etre cachee dans la derniere ligne de l’article. Cher iwacu, est-il possible d,eviter le deux poids-deuxmesures?
    merci de nous informer correctement.

  2. abdoul

    Savoir commencer une guerre est toujours facile.
    Savoir la terminer est encore plus délicat.
    Estimer le coût d’une guerre avant son début est impossible.
    Ce qui est sûr, c’est généralement un coût très élevé!

    A bon entendeur, salut!

  3. Ntahitangiye

    Arrêtez d’exploiter tout pour nuire à la nation. Je me souviens qu’en 2013 un commerçant au bord de sa voiture, a été tué dans la même zone par les bandits et on n’a pas dit si les bandits portaient une tenue militaire ou si la victime était du parti au pouvoir. Je ne sais pas ce qui s’est passé; mais il vaut mieux ne pas interpréter politiquement tout crime qui est commis . Je voudrais vous dire que ceux qui font la promotion de la haine et de la violence, cela vous poursuivra jusqu’à vos descendants même plus de 100 ans plus tard. Voici la démonstration:
    “C’est son profil sur les réseaux sociaux, sur Facebook précisément, qui laisse entrevoir sa fascination pour la suprématie des Blancs. On y voit notamment une photo où il porte une veste avec les drapeaux de l’Afrique du Sud du temps de l’apartheid, et de la Rhodésie avant que celle-ci ne devienne le Zimbabwe, quand ces deux pays étaient dirigés par la minorité blanche. Ces deux régimes sont admirés aux États-Unis par les groupuscules racistes. Selon les médias américains, Dylann Roof ne faisait partie d’aucun des 16 mouvements de ce type recensés dans la région.
    Le cousin du pasteur de l’église – qui a été tué dans la fusillade- a rapporté les propos d’un survivant ayant entendu les paroles prononcées par Dylann Roof avant d’ouvrir le feu. “Je dois le faire. Vous êtes en train de violer nos femmes et d’envahir notre pays. Vous devez mourir”, aurait lancé le suspect.
    Une autre photo (ci-dessus) publiée par l’un de ses amis Facebook, le montre assis sur le capot d’une voiture, dont la plaque porte un drapeau des “États confédérés de l’Amérique”, une référence à la Guerre de sécession entre le nord anti-esclavagiste et le sud des États-Unis, à la fin du XIXe siècle.”
    A bon entendeur salut !!!

  4. ntsimbiyabandi

    “Hommes vêtus d’imperméables militaires “. Vérifier s’ils n’ont pas de relations avec “ba rukoti”. Quant aux paradoxes de Tubayabandi (La peur s”installe dans le camp de ceux qui font peur. Inimaginable mais possible. Ils nous retrouverons dans les camps de réfugiés en Tanzanie, au Rwanda ou au Congo Kinshasa). Il n’y a pas longtemps, l’exil était senti comme destiné à une seule catégorie de burundais. Le raisonnable est plutôt de travailler pour la paix et non à monter les surenchères.

  5. Tubayabande.

    La peur s”installe dans le camp de ceux qui font peur. Inimaginable mais possible. Ils nous retrouverons dans les camps de réfugiés en Tanzanie, au Rwanda ou au Congo Kinshasa. Nous pourrons alors négocier à tête reposée la paix pour le Burundi. Après un chef des Imbonerakure tué quelquepart dans Bubanza, c’ est le tour du Président du parti CNDD FDD qui se fait lâchement assassiner à Matana….Quelle est la suite?

  6. fff

    nibaza ko n’aba polisi badakwiye ibigwanisho kuko munyandiko akazi kabo ni kuzana umutekano n umwumvikano mu banyagihugu! ntakuntu bogendana ama kalash mu gihugu c ijambo kweli!

  7. Amédé

    Ahubwo nimurungike kwitoza ababirekuriwe n’amasezerano, kandi mwemere tushireho CENI yemerwa na bose, uheze wirabire ko hari uwutaja gutora.

  8. nkuba

    Imbonerakure murazirembeje basha, ariko ndababwiye ko iyo provocation ya ba Pacifique, Vital, Nsinduhije na Rukindikiza ataco izoshikako. Ahubwo ni mwemere muje mumatora.

  9. MINAGO

    Ariko abo bana b’uburundi mubona bariko bazira iki? Bati kura ibigwanisho mubanyagihugu abandi mukazibira amatwi.Nukuri uwo untu yahawe ikigwanisho wese atari umupolisi canke umusoda ico azogikoresha ntikizozanira ineza abarundi. Jewe nukuri ubushobazi bwanje bugarukira aha nyene ariko ndahojeje cane umuryango wabuze n’abandi bose baguma babura abo batanse. ku bica nabo nibaza ko mutazi ikibarindiye na cana cane abatumwa kwica murazi ko munyuma arimwe mwicwa kugira ntimuvuge ababtumye uburorero mumaze kubona sibuke nimba mutarabubona naho muzobwibonerako.

  10. Aubin

    C’est le coup pour coup qui commence ou bien … ?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Le flambeau et non la torche !

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le flambeau et non la torche !

« Rumuri », le flambeau. C’est ce nom élogieux que l’on donne à un universitaire. Tout un symbole. Pour les Burundais, un universitaire devrait être un modèle de la société, un éclaireur de ses petits frères et parents laissés à (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

407 utilisateurs en ligne