Politique

Quand nos politiciens se lâchent …

23-12-2013

Les réponses d’Alexis Sinduhije dans l’émission Kabizi de la RPA du 13 décembre dernier sont un signe de la violence ou de l’arrogance dont peuvent faire usage nos politiciens dans leurs discours. Un comportement qui semble être accepté, mais qui peut être dangereux.

Alexis Sinduhije, président du Mouvement pour la solidarité et le développement (MSD) ©Iwacu

Alexis Sinduhije, président du Mouvement pour la solidarité et le développement (MSD) ©Iwacu

L’émission Kabizi de la RPA de ce vendredi 13 décembre était centrée sur l’atelier du 19 au 20 décembre organisé par l’Assemblée Nationale sur la révision de la Constitution et la manifestation prévue par l’ADC Ikibiri. Invité au nom de cette alliance, Alexis Sinduhije en profite pour se décharger.
A la toute 1ère question de Serges Nibizi, journaliste-animateur, de savoir si l’Adc-Ikibiri répondra à l’invitation: d’une voix rassurante, Alexis Sinduhije affirme que ça serait un temps perdu. En langue nationale, il s’attaque aux parlementaires :
(…) « Uko nabivuze ubwa mbere arya mafaranga bagomba kuja konona, kuja kuzuza inda z’abashimangamateka zuzuye, namba bagomba yuko abashingamateka batura amangati » (Ce qui signifie que c’est gaspiller de l’argent pour remplir les ventres des députés, déjà nantis et rassasiés, jusqu’à en être malades.)
Plus tard, Alexis Sinduhije réaffirme la détermination de l’Adc-Ikibiri à manifester et jusqu’à changer de pouvoir. « Iyo ntwaro ntayo dushaka, tuzoyidahwa ». (Nous ne voulons plus de ce pouvoir, nous le vomirons.)

Le dérapage d’Alexis Sinduhije

Les différents intervenants dans l’émission reviennent sur le langage utilisé par Alexis Sinduhije tout en lui conseillant d’essayer de redresser son langage. A la 7ème minute de la fin de l’émission, Serges Nibizi rappelle à Alexis Sinduhije de répondre aux questions posées. L’invité lui intime l’ordre de le laisser s’expliquer. La tension monte et le journaliste dit qu’il va clôturer l’émission : « Alexis Sinduhije nimba mudashaka kwishura kuri bino bibazo turaza kurangiza kino kiganiro » (Alexis Sinduhije, si vous ne voulez pas répondre à ces questions, nous allons mettre fin à l’émission). Et ce dernier hausse le ton  à son tour :
« Ndagusavye Serges ugisozere tuze turabe ko uzosubira kuvugira kuri iyo micro » (Je te demande de clôturer l’émission et on va voir que tu vas encore parler devant ce micro). Les esprits sont surchauffés et le journaliste insiste pour que l’invité réponde. D’un ton menaçant, Alexis Sinduhije contre-attaque : « Nimba uri umugabo gisozere » (Si tu es un homme, ose mettre fin à cette émission). Dépassé, le journaliste demande pardon aux auditeurs et met fin à l’émission.

Un rapide mea culpa

Il faut noter que dans l’après-midi de ce jour-même, Alexis Sinduhije reconnaît avoir tenu des propos déplacés envers le journaliste. Il demande pardon alors à ce dernier, aux membres de son parti et tous les auditeurs de la RPA.
Trois jours plus tard, le Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD) sort un communiqué, en réaction au propos de M. Sinduhije dans l’émission. Me François Nyamoya, secrétaire général, indique que « un militant du parti, et à plus forte raison un dirigeant se doit de tenir des propos qui rassurent et doit être respectueux dans la droite ligne des valeurs et des principes que le parti s’est engagé à promouvoir dans notre pays…Les propos du président ont constitué un manquement à ce niveau…Le bureau politique tient à féliciter son président pour avoir reconnu sa faute en s’excusant publiquement. » Et il appelle d’autres personnalités d’agir de même à l’avenir, lorsqu’ils commettent des actes ou tiennent des propos répréhensibles. Le secrétaire général conclut par une leçon d’éthique. « L’erreur et la faute sont humaines, c’est seulement la persévérance de la faute ou de l’erreur qui sont les plus condamnables. »

Willy Nyamitwe : « les propos du Président Nkurunziza ont été dénaturés par certains sites » ©Iwacu

Willy Nyamitwe : « les propos du Président Nkurunziza ont été dénaturés par certains sites » ©Iwacu

Nkurunziza dérape aux Pays-Bas ?

Dans la foulée, certains ont comparé cette violence ou arrogance langagière d’Alexis Sinduhije à celle du président de la République quand il a récemment rencontré les Burundais résidant aux Pays-Bas. D’après le site arib.info, il aurait déclaré que, en fustigeant ceux qui écrivent des ragots sur Internet sur lui ou sur le pays : « Quand vous parlez mal de votre pays, vous vous attirez la malédiction. C’est comme maudire votre mère. Ça ne se fait pas. Celui qui le fait sera maudit lui-même ! Vous allez voir ! Cela aura des répercussions même sur sa descendance. Moi, ça ne me dit rien. Au contraire, quand j’entends quelqu’un dire « je vais le chasser [du pouvoir] », je rigole et je trinque. Je me ressers une [bouteille] encore et encore pendant que mon détracteur continue de parler [« nca niyongera rimwe, nkasubira irindi, nti zana basha n’irindi nawe abe aravuga »], parce que je sais bien qu’il n’y pourra rien ».

Pourtant, pour Willy Nyamitwe, le porte-parole adjoint du président qui faisait partie de la délégation officielle affirme que les propos du Président Nkurunziza ont été dénaturés par certains sites. « Le président n’a jamais souhaité malédiction sur la descendance de ses détracteurs et sur celle de ceux qui maudissent leur pays. Il n’a fait que rappeler que les paroles s’envolent mais que les écrits restent ». Il poursuit : «  les propos diffamatoires contre son pays écrits à un moment donné finiront par choquer les générations futures qui les liront ». Willy Nyamitwe s’inscrit en faux contre ceux qui ont diffusé l’information comme quoi le Président sable du champagne quand ses détracteurs le critiquent. « Le Président a plutôt invité l’assistance à se rire des propos diffamatoires contre leur pays », a martelé Nyamitwe.

Chevineau Mugwengezo : « le président du MSD s’est excusé, un signe de sa grandeur d’âme » ©Iwacu

Chevineau Mugwengezo : « le président du MSD s’est excusé, un signe de sa grandeur d’âme » ©Iwacu

Chevineau Mugwengezo : « Le président du MSD s’est excusé, un signe de sa grandeur d’âme »

Le porte-parole de l’ADC-Ikibiri et président de l’UPD- Zigamibanga (aile qui porte son nom) s’inscrit en faux contre les propos de Nkurunziza au Pays-Bas. Pour lui, « Que le Président de la République ait des gens de l’intérieur comme de l’extérieur qui osent dire ce qui ne va pas dans le pays, cela est plutôt une bénédiction pour son pouvoir ». Toujours d’après Mugwengezo, l’opposition ne parle pas pour mériter des points. Elle dénonce ce qui ne marche, espérant un changement dans l’exercice du pouvoir. Malheureusement, le pouvoir ne fait rien pour asseoir la bonne gouvernance et redorer l’image du pays.

Au sujet du bras de fer entre Alexis Sinduhije et Serges Nibizi, Chevineau déplore qu’un tel incident ait pu se produire. « J’ai été surpris que, et Alexis, et Serges, chacun a voulu camper sur sa position. Mugwengezo révèle qu’il ne soutient pas qui que ce soit, à fortiori un homme politique, fasse des sautes d’humeur. « Fort heureusement, poursuit-il, le président du MSD s’est excusé, un signe de sa grandeur d’âme ». Le politicien estime que l’intervention ratée de son collègue de l’ADC ne portera pas préjudice à l’image de la coalition devant la population burundaise et devant toute la famille des journalistes.

Serges Nibizi : « C’est normal qu’un politicien s’exprime de la sorte dans une émission »

L’animateur de l’émission Kabizi sur la radio RPA a accueilli avec philosophie la réaction de Sinduhije. « C’est normal qu’un politicien s’exprime de la sorte dans une émission. C’est aussi normal qu’il présente des excuses pour la préservation de son image de marque auprès de ses sympathisants et auprès de toute la population. »

  39   Vos commentaires
  1. oliver_tambo

    en fait il y a une chose que tous le monde ne veut pas dire. express ou pas je sais pas. si Alexis dit: gihagarike niwaba uri umugabo urabe ko uzosubira kuvugira kuri iyo micro; cela n’est pas gratuit. c’est-à-dire que Alexis a tjr un mot (et pas le moindre) à dire à la RPA. c’est tjr lui le patron. et quand on dit que les media burundais travaillait pour le compte des politiciens, ne cherchez pas de preuve ailleurs. et là je ne parle pas de la RPA seulement. les media qui ne travaillent pas pour l’opposition travaillent pour le parti au pouvoir. je suis pas sur que l’on peut trouver un seul medium réellement indépendant au Burundi. quant à Serge, félicitation. tu as fait preuve de bravoure en risquant de perdre ton travail. si tous les journalistes(mais aussi les politiciens) te prenaient pour modèle.

  2. auguparadiso

    Alexis Sinduhije non seulement que nta bushingantahe ndamubonana, ico nomuhanura araze yegere abasheshe akanguhe bo mu miryango yiwe bamuhanure ico yokora mu myaka iza kuko yitaye mu bitamuraba igihe yiyemezaga gushinga parti politique MSD kandi ata mpano yavukanye eka n’ijambo ryo kuba indongozi y’igihugu. Gutwara igihugu ntivyigwa, biravukanwa. Sinduhije abazungu baramuhenze aca yumvako azoba président du Burundi coûte que coûte! Ahubwo atitonze azoja gusubirira Radjabu kuko akagayo, impolitesse n’iterabwoba, vyerekanye nezako atazi igihugu ciwe neza n’abenegihugu. Turabiye hamwe:
    – Ngo yambika umukuru w’igihugu nkaho Nkurunziza ari bénévole, birababaje.
    – Ngo abasirikare bahembwa solde!
    – Ngo abashingamateka, en passant aribo bemeza amabwirizwa n’amategeko tugirako, ngo ntaco bamaze uretse kuzuza inda zabo bari mugutura amangati, ako kagaye kajanye no kutubaha abategetsi mubona akwiye iki???

    Mbega umuntu nkuyo niwe yumva yotorwa mu Burundi, n’umutambukanyi we sinzi ko yokora iryo kosa. Ico ntahengeshanya gusaba, nuko Alexis Sinduhije yohagarikwa agahabwa urumukwiye kuko yaramenje. Kandi ubutungane nibaza yuko buzobishira mu ngiro kugira uburundi bwiyubahirize kandi bunubahwe mu makungu. Noheli nziza, mwubahwe kuri mwese.

  3. Coldman'Zi

    Rénovat Ndabashinze na Philippe Ngendakumana, basokuru barayamaze ngo « ntawina akapfuye ». Ivyo mugerageza kudandikanya ngo muriko mugereranya imvugo z’abantu kugir’abarundi barenze ko uruho rw’amazi amajambo Alexis Sinduhije yavuze muri Kabizi du 13 Decembre de Serge Nibizi de la RPA, ntibifashe. Ahubwo abaguma babigarukana, ni abadashakir’ineza Alexis Sinduhije. Jewe nta kabi canke akazikira nfitiye ce pauvre politicien, ariko ndarisubiye mwo, politique iraroka Alexis Sinduhije. None un polticien amaze guhusha imvugo runtu hama akanabur’urupfasoni na confiance y’intwaro, abakenguzamateka, abashingamateka et cette fois-ci manquer du respect aux journalistes n’abanyagihugu bamwumviriza, none wibaza ko haba hasigaye iki? Ndi jewe, maze gusaba imbabazi, noca nkinjura muri politique. L’atelier du 19 au 20 decembre, ku bwanje, yaje guca akagozi kari gasigaye ku murundi wese atipfuriza ineza u Burundi na benegihugu. Ko 2014, abarundi twese tuva ibuzimu tuje ibuntu mu kuja hamwe, igihugu cacu cogorore. UMOJA NI NGUVU

  4. Janvier Nuwayo

    @Mutima
    je rejoins ta réflexion, mais pas pour les même raisons. À mon avis c’était un scandale créé de toute pièce pour détourner l’attention de l’opinion des déboires dans léquels il se trouvait.
    D’abord l’échec de leur tentative de manifestation, et aussi cet autre internaute qui venait de réveler que Sinduhije avait été baptisé comme musulman. Je ne sais pas si c’est vrai par contre. Lisez vous même : http://burundi24.wordpress.com/2013/12/11/burundi-cherche-homme-integre/
    Comme quoi il y a toujours un côté obscur à chaque personne. Mais ça n’a pas eu les effets désirés.

    • Cuku

      Je viens de lire le site sur lequel vous nous redirigez! C’est un brouillon! Plein de ragots!

  5. Tuvugukuri

    Dans le passE un Certain Minani parlait d Ibitoke de lui et Leonce et un autre sieur ministre Karenga Ramadhani disait devant les diplomates et les micro ceci:C est un gouvernmnt legitime elu par le peuple on pouvait mme le donner gratuitemnt (Jet Presidentiel Falcon 50) et maintnant le President aripakiza nkabandi kel galere!Et un autre soi disan Elu du peuple sieur Radjabu disait a haute voix en humiliant des journalistes.Et un autre jour le soi disant Sebarundi s est revey en disant k ds son pays il ya des ba « Mujeri » et maintenant vien le tour D’Alexis sinduhije!Finalemnt le Burundi a besoin d une ecole de bonne langeage surtout pour nos sieurs Dirigeants!
    Nibagisubize aba Upronitses nibo bari bazi kwigovyora no kuvuga neza!
    Et Quant a Serges nawe il est temp k il change pck il est lui aussi provocateur si il invite klk1 surtt ceux de l opposition souvent il essai de les pieger seul Bakame (Leonce) s en sort souvent!

  6. Abarundi ntimuratahura democratie ‘ivyo yavuze nivyiza ncane mumenyereye’:Banyakubahwa’Batware’Bashingantahe ‘ivyo vyarataye igihe . Sinduhije ashaka democratie ko umuntu amenya ico umutware arico’numunyagihugu akamenya ko umutware atari uwumugenderako (atari NYAKUBAHWA)ivyerekeye muri holland nibaza ko yabonanye nimbonerakure zi bayo’ahasigaye ntimubeshere abarundi baba muri holland ntamurundi afise umutima yoja kumwakira angira nimana ko mandela yari yapfuye’ivyari kumushikira vyari vyishi

  7. Birababaje pe…. sinduhije kandi arasubiriye kubesha???. Emwe nibatume batora UPRONA.

  8. nsabiyumva edward

    sinduhije ashoboye politique yo mwibarabara gutorwaho niyibagire nta na 1% azoronka.

    • alamney

      Cette tentative de vouloir diluer les fautes ou manquement de quelqu’un par les fautes d’un autre est tout simplement de et hypocrite.

      • alamney

        Cette tentative de vouloir diluer les fautes ou manquements de quelqu’un par les fautes d’un autre est tout simplement malsaine et hypocrite!!

  9. Mutima

    Ce n’était qu’une mise en scène (complice) destinée à redorer son image dans les yeux du public. Sauf que là ils l’ont fait de façon tellement maladroite que ça s’est retrourné contre eux. Ils ont oublié une dimension très importante (que je ne dirai pas avant!) dont ont doit tenir compte quand on s’apprête à faire une sortie médiatique dont l’objectif principal relève des relations publiques. Et je crois que c’est en train de devenir une manie chez Sinduhije! À lui de s’auto-examiner et tirer les conclusions qui s’imposent.

    Pour le moment, je vous demanderais de relire un commentaire que j’ai fait la veille de cette fameuse émission, et vous allez vous rendre compte que ce gars-là ne fait rien au hasard. Voici le lien : http://www.iwacu-burundi.org/adc-ikibiri-analyse-kazoviyo-revision-constitution/

    Si vous voulez comprendre les raisons qui les ont poussés (lui et la RPA, et Nibizi par conséquent!) à « monter » cette montagne de montages et d’après-montages, cherchez l’erreur dans ce commentaire. Et ce n’est pas une erreur d’orthographe!

    Tout ce qu’il faut conclure est que quand on connaît le mode de fonctionnement et de réaction d’un individu, on peut lui faire faire ce qu’ont veut. Ils suffit de réunir le contexte et les paramètres auxquels il doit absolument réagir. . Avec un peu de chance et d’inspiration bien sûr!

    C’était un clin d’oeil pour dire que, il ne faut jamais faire une campagne de relations publiques avec une intention de nuire. Oups!!!!… Je crois que je l’ai dit finalement ;-)!…

    Et ce n’était pas pour nuire! Tout autant maintenant que dans mon précédent commentaire. Trouvez l’erreur! Je dirais même plus : « Trouvez l’erreur! »

  10. Jean-Pierre Ayuhu

    Chers lecteurs d’Iwacu,
    Je complète ma réaction de ce jour en rappelant que les propos tenus par Sinduhija sont indignes et à la limite de la diffamation. Des propos comme : « Iyo ntwaro ntayo dushaka, tuzoyidahwa », « Uko nabivuze ubwa mbere arya mafaranga bagomba kuja konona, kuja kuzuza inda z’abashimangamateka zuzuye, namba bagomba yuko abashingamateka batura amangati » sont dégradants, dénigrant envers des hommes et femmes, qui, même si on ne partage pas leurs opinions, sont et restent des élus du peuple.

    Libre à l’institution concernée de voir si des poursuites pénales ne seraient pas à engager contre M. Sinduhije. Libre également à la commission électorale, au ministère de l’intérieur et à toute autre instance concernée si des actions ne seraient pas à entreprendre pour donner une leçon de déontologie politique une fois pour toute. Imaginez- vous si demain le pays entre dans la campagne politique avec un état d’esprit pareil. C’est l’anarchie annoncée!

    Je n’appelle pas au verdict populaire mais de tels propos ne peuvent pas rester impunis. Que M. Sinduhije s’excuse, c’est la moindre des choses mais c’est sidérant d’entendre ADC-iKIBIRI saluer ce petit geste qu’est l’excuse en proclamant haut et fort que cet homme a dela grandeur. Bonjour les dégâts si c’est ça la grandeur.
    Meilleurs vœux à vous tous!

  11. justemoi

    Iyo dérapage Sinduhije yakoze, a résumé en kelkes mots qui est réellement Sinduhije. Ntituje kure ngo turondere izindi siguro, ngo duhendahende, ngo yarasavye ikigongwe. Uburundi bugize Imana mbi, bugatwarwa na Sinduhije, bwoba bugowe. Ivyo agize atarashikira ubutegetsi, niyahashika naho????Nayo kubesha abavyeyi ngo nibajane kumacuniro abagore n, abana babo muma manifestation ngo nawe azoba yajanyeyo abiwe, amenye ko ivyo ari bimwe vyo gusukakana, no gusuka abanyagihugu, kuko abana biwe n’umugore wiwe abatari bake barazi iyo yabanyegeje. Ikizwi n’uko batari muburundi. None aje kwiradiyo, en plus y’iterabwobwa, amanyama, kwishima, gukengera no gutuka abanyagihugu, yongereko ububeshi umugore wiwe n, abana biwe bazoba bari muri manifestation? barundi barundikazi, dukeneye indongozi, ariko dushize Sinduhije ngo atubere indongozi, twoba tubaye nk’inzoka ishira umurizo imbere. Mbe inzoka ishize umurizo imbere yoba ikibona aharika harasha umuyonga? Haaaaa Burundi, urahanzwe. Ariko humura uracafise abagabo.

  12. KABADUGARITSE

    « Chassez le naturel, il revient au galop! » Personnellement je pense que nos politiciens nous cachent une partie de leur image. Ainsi, la reconnaissance de l’erreur et la demande de pardon n’empêchent que SINDUHIJE vienne de nous dévoiler sa vraie nature.

  13. Rupande

    Monsieur Rénovat Ndabashinze et Philippe Ngendakumana, même si vous trouvez normal l’ humiliation du peuple Burundais par votre Sinduhije, ça ne passe pas ches les Burundais. Sinduhije lui-même en personne est venu sur les ondes de sa Radio RPA pour les insulter et les humilier. Par ses insultes, arrogance et humiliation, votre Sinduhije a dévoilé sa face authentique: un dictateur, un incapable et un irrespectueux qui ne respecte pas sa propre radio RPA et ses journalistes, et les Burundais. Voilà l’ image que les Burundais garde de lui. Pensez-vous que vous aller réussir a gommer ce que Sinduhije a lui-même gravé dans têtes des Burundais ? Comme un lion ricane avant de dévorer son proie, les Burundais ont entendu Sinduhije ricaner qu’ il va virer Serges et tout journaliste et homme qui n’ est pas d’ accord avec lui ; pensez-vous que par ses excuses hypocrite Sinduhije parviendra a effacer ses injures et humassions dans les cœurs des Burundais ? Pensez-vous que par ses excuses hypocrite Sinduhije ne va pas mettre en exécution ce qu’ il a promu sur les ondes ?
    Pour le respect de la RPA, Sinduhije n’ allait pas insulter et humilier les Burundais sur une station qu’ il a lui-même fondé. C’ est un déshonneur pour cette Radio, pour les journalistes de cette station et pour Sinduhije.
    Paradoxalement, les journalistes le présentent comme un modèle que tout les Burundais doivent suivre. Donc selon les journalistes de la RPA, les Burundais, insultés et humiliés par Sinduhije doivent suivre l’ exemple de Sinduhije, une honte pour notre nation.
    Le fait que les journalistes (Rénovat Ndabashinze et Philippe Ngendakumana) présentent Sinduhije comme un modèle d’homme politique alors que Sinduhije lui-même proclame sur sa station RPA qu’ il est incapable de faire la politique cache une autre réalité : «Premièrement, un climat de terreur qui règne à la RPA. Les journalistes de la RPA travaillent la peur au ventre que demain Sinduhije va les chasser s’il ne servent ses intérêts. Ne me dites pas que par exemple la journaliste KIRAMVU qui décortique les dérapages des politiciens par ce qu’ elle apelle « Kubica bisha na bisha ou analyse logique » allait manquer le courage de décortiquer les insultes et humiliation envers le peuple Burundais par Sinduhije. C’ est ce climat de terreur dans la RPA qui l’ empêche de parler. Sans doute que Sinduhije a intimé les journalistes de la RPA l’ ordre de se taire. Autrement dit, une destruction de la RPA par Sinduhije lui-même est donc en action. Après suivra le démantèlement de son partie MSD. Heureusement, les Burundais ne permettra pas à Sinduhije de détruire le Burundi.
    Deuxièmement, le fait que les journalistes des radio privées se taisent sur les insultes de Sinduhije montre que les journalistes Burundais ne sont pas des journalistes, mais des Mariotte manipulable pour servir les intérêts de tel.
    Avant que Sinduhije lui-même le confirme, moi j’ ai entendu souvent beaucoup des Burundais et politiciens que Sinduhije est un incapable et un irrespectueux qui ne respecte pas les autres; mais quand Sinduhije confirme ce que ses adversaires disent sur lui, qui peut encore douter que ce Sinduhije a un comportement irresponsable donc incapable de gouverner le pays ? Quand Sinduhije appelle les Burundais d’ aller manifester dans la rue et que quand ces mêmes Burundais lui demande comment il va encadrer ses manifestation reçoivent des injures, humiliation et menaces de la part de ce Sinduhije, comment voulez-vous que les Burundais les suivent ?
    Rénovat Ndabashinze et Philippe Ngendakumana comparent les dérapages de Sinduhije et de Nkurunziza mais ils oublient une chose : Nkurunziza a su jouer la démagogie, la séduction et la courtoisie et les Burundais l’ ont porté au sommet de l’ Etat. Même si il dérape il reste président et il le restera même après son rempacement.
    Mais quand à ce Sinduhije, il est quoi pour insultés et humilier les Burundais ? Il n’ est qu’ un semple quémandeur des voix, séducteur pour gagner la confiance des Burundais. Mais, gagnera-t-il la confiance des Burundais pas ses insultes, arrogance et son comportement irrespectueux ?

    Que les journaliste cesse d’ être des avocats du diable. Le diable est diable, un point un trait, il ne change pas il faut le dénoncer. Il est reconnu pas sa langue queue. Même si vous tenter de la couper pour masquer le diable, elle repousse car celle-ci est son identité. Sinduhije a révélé son identité, ce n’ est ni les journalistes, ni ses griots ou ses excuses qui vont le changer ou masquer.

    Rupande

    • Murundikazi

      Ha ha ha Ewe Rupande sha ! Uti : « les Burundais l’ ont porté au sommet de l’ Etat » ?
      J’espère que tu parles de 2005 ? Sinon tout le monde sait comment les choses se sont passées en 2010!

    • MAYUGI

      Rupande, crois-tu que le fait d’avoir écrit beaucoup de ligne te donne raison. Il a cette grandeur d’âme pour présenter ce que tu qualifies à tort d’hypocrites excuses. Es-tu dans son esprit pour le qualifier d’hypocrite? Est-ce que tous ceux qui partagent les mêmes……..idées que la mouvances représentent tous les burundais puisque tu dis qu’il a humilié les burundais?

      Courage Alexis ! « Osa si kosa kurudia kosa diyo kosa’. Methali katika kiswahili.

      • Rupande

        Monsieur Mayugi , l’ important ce n’ est pas d’ avoir raison, mais de dire la vérité
        je ne t’ai même pas demandé de me donner raison.
        Ça se voit que mon commentaire t’a blessé, mais la vérité c’est comme ça: elle blesse.
        Si j’ai écrit que Sinduhije est un incapable et irrespectueux, c’ est que je l’ ai entendu lui-même proclamer ça. None ugomba mvuge ko ari umushingantahe kandi nawe yibwiriye abarundi ko atacaco ashoboye !!!

        Et enfin je te prévient : Même si tu jouet l’avocat de Sinduhije tu ne réussira pas parce qu’ atawuhomera iyiyonka.
        A bon entendeur salut.
        En plus tu n’ a pas besoin d’encourager Sinduhije «Courage Alexis» dans ses bavures. Il a suffisamment du courage et de l’ énergie pour poursuivre son chemin de dérapage et de précipitation, jusqu’ à ce qu’ il termine dans le gouffre. Si tu ne dégage pas et que tu reste dans son chemin, gare à toi: il t’ emportera.

  14. KABADUGARITSE

    Basha, noneho SINDUHIJE aduze kuri grade ya « Général de Corps d’Armées » ko basigaye bamugereranya n’umukuru w’igihugu! Alors, arrogance ou une autre forme d’ « AKAYO »!!!

  15. Video

    Sinduhuje a perdu 500000voix ce jour-là. naho yosaba ikigongwe gute jewe naramuhinyuye, yarantirimukije, sinzomutoraaaaa

    • harerimana pacifique

      urarekaaaaa tuzomutoreeeeee.uyu wewe???? Quand vous parlez mal de votre pays, vous vous attirez la malédiction. C’est comme maudire votre mère. Ça ne se fait pas. Celui qui le fait sera maudit lui-même ! Vous allez voir ! Cela aura des répercussions même sur sa uyo ni nkurumnbi yivugira yuko malediction izorwa kuwumuvuze.mbega iyo mana yiwe niyahehe?niyaremye umuntu?muri rya shusho ryayo yama ariko arahonya?izobirenganya!!!!jewe rero nama nasenze kugira atange hakirikare tutaramufatisha iminwe.naho iyo malediction iramurwako wenyene.erega uvbu ntaco tukimutinyira kuko uko twamuziga siko yatweretse.murakoze kugumya iryo jambo.

  16. Jean-Pierre Ayuhu

    Chers lecteurs d’Iwacu,

    Je vous souhaite d’abord un joyeux noël.
    S’agissant des propos de ce Monsieur Sinduhije, je pense qu’ils sont sans commentaires. Si le MSD est un parti qui se resepcte, Sinduhije ne mériterait plus de sa confiance et devait être poussé à la porte. Il ne mériterait, même pas, d’être un membre.

    Pour le reste, il ne faut pas comparer « amanyembwa » de ce genre et les propos du président de la République. En Kirundi, nos anc^tres ont toujours dit  » nta wanka kwonka nyina ngo kubera afise amahere » pour dire que certains burundais del’extérieur et même de l’intérieur exagèrent parfois quand il s parlent de leur pays et de ses autorités. Que gagne-t-on en salissant la mère patrie? On se salit soi-même. Je n’étais pas en Hollande mais si j’essai de comprendre, les propos de Nkuru allait dans le sens de ce que je dis.
    Irambire

  17. Barekebavuge

    Une batterie de porte-parole pour rectifier les tirs maladroits des chefs depuis 2005. On avait oublié cela avec CIMPAYE P. sur l’éventuelle candidature anti-constitutionnelle de NDAYIZEYE en avril-mai 2005. Franchement nous evons regretter cette habitude devenue presque spontanée de NYAMITWE de défendre même l’indéfendable. Ce n’est ni la première ni la dernière fois que Nkurunziza affiche un écart de langage dans ses propos. Même les mots codés qu’il croit utiliser sont devenus faciles à décrypter par tout le monde. Surtout ceux qui le connaissent bien avant l’arriviste NYAMITWE au Cndd-Fdd. Injures, calomnies, menaces, coups bas, avec un accent d’une nervosité à peine cachée, voilà le tempérament de NKURUNZIZA devant le public, en mal d’arguments politiques. Si NYAMITWE est vraiment soucieux de l’honneur pour son président, il n’a qu’à l’aider à bien préparer ses discours, ses sorties médiatiques pour la plupart ratées. On n’a jamais entendu personne venir clarifier ou expliquer un des nombreux discours des anciens présidents BUYOYA ou NDAYIZEYE . Même NTIBA qui était un peu trop bavard mesurait quand même la portée de ses propos.

  18. anonyme

    maintenant on le sait. La RPA appartient à A. Sinduhije. Iwacu, pourquoi avez-vous tardé à parler de cette histoire? Serait-ce une manière de montrer votre soutient indéfectible à A. Sinduhije?

    • harerimana pacifique

      ntaco muba murenza urugero.none serge ntakiriko arakora?nimube muvuiga ivyo muzi mutariko murarementaniriza umuntu ibitarivyo.mamna ngo ni umu nyajkamebnge.ngo avuga menshi.mbega umuntu ntaguma ari umuntu?guhuba ni ibisanzqwe kumuntu.ariko uwamako nawe yica yiba ubudasiba.haraho yigeze asaba ikigongwe.?

      • Kagabo

        Nivyo Serges aracari kukazi. Mugabo akorana ubwoba munda co kimwe n’ abandi bamenyeshamakuru ba RPA.

        Aka gacerere wumva kuri RPA atamumenyeshamakuru yubahuka kuvuga ikintu nakimwe kw’ ayamajambo ateye isoni ya Sinduhije ni uko Sinduhije yabateye ubwoba ko batavuze ivyo ashaka azoca abirukana. Serges we ivyiwe umwanya uwo ariwo wose Sinduhije arashobora kubirangiza: Iryo micro n’ umwanya n’ umwanya akayimwaka.

        Leta ya DD siyo yonyene ikoresha iterabwoma mu Burundi na Sinduhije muri RPA na MSD akinda agaramwe. Harakantu niyo yatsinda amatora ya 2015. Akarinyuma karahinda!!!

  19. Honteuse greffe

    C’est une grave et infantile honte de greffe des dérapages d’Alexis sur les paroles de Son Excellence Monsieur le Président de la République du Burundi.

    Pour sa part, Fabien Cishahayo vient de donner sa lectio magistris. Lisez et relisez, in http://www.arib.info/index.php?option=com_content&task=view&id=8310&Itemid=1 que je cite :

    « … Les journalistes du secteur privé burundais ne peuvent pas être si durs et si intransigeants dans leurs critiques du pouvoir – ce qui est légitime – et être à plat ventre, pratiquer un journalisme de révérence, tenir des propos convenus et convenables, devant les leaders de l’opposition, sous prétexte que certains paient leurs salaires. Ils risquent de perdre leur crédibilité. Dans les sociétés démocratiques, les journalistes sont des chiens de garde qui aboient quand le bien commun est dilapidé, quand les droits et libertés sont bafoués, quand les sans-voix ont besoin de quelqu’un, d’une voix forte, pour porter leur parole dans l’espace public. Un chien de garde qui n’aboie pas ou qui n’aboie plus parce que la laisse serre trop son cou, que la laisse soit tenue par un mandataire public ou par un investisseur privé, ce chien ne sert plus à rien. C’est un chien de garde… qui ne garde plus rien… et qui laisse les loups entrer dans la bergerie. Et les dégâts, vous vous en doutez bien, ne sont jamais bien loin. Serge Nibizi s’est imposé comme un chien de garde … qui a du mordant. Espérons qu’il ne sera pas viré demain matin. Mais gageons que puisqu’il a été menacé de licenciement en ondes, avec des millions de personnes comme témoins (auriculaires ?), on attendra peut-être que cette tempête soit passée avant de lui montrer la porte. Il ne faut pas abdiquer toute dignité parce qu’il faut manger. Jean-Marie Kayishema, le dramaturge rwandais, qui traduisait un proverbe bien de chez nous, a écrit ces mots qui forcent l’admiration : « Quand le ventre parle plus haut que le cœur, c’est qu’une noblesse est en train de mourir. » Fabien Cishahayo ».

    A bon entendeur !

  20. anonyme

    Ce Sinduhije ne mérite en aucun cas de prendre le pouvoir. On a vu son vrai visage. Il peut s’excuser autant de fois qu’il veut, il n’aura pas mon pardon.

  21. HOPE

    Oh nos pauvres politiciens. quand le Burundi aura les politiciens dignes de leurs nom.

  22. Jac Sentore

    La force des anciens dirigeants burundais etaient dans leur capacité de communication. Kuvuga ijambo nibintu umuntu yiga kuva akiri umwana. Umuntu ntiyaja kwishuli ngo ace amenya kuvuga ijambo. Cane cane mu Batutsi kuvugira hejuru cari ikimenyetso co kutagira indero. Kuvuga ibintu ududurirako cari ikimenyetso ko hariho ikitagenda neza mumigenzo n’imico yaho wakuriye. Abarundi baravuga ijambo, mudasangiye imico wataha udatahuye ico bashatse kuvuga. Bamwe bamwe baribuka amajambo yavugigwa m’ubugeni. Abandi n’abo baracibuka amajambo yavugwa n’abategetsi; Yohani Batista Bagaza canke Petero Buyoya. Kuvugira hejuru, kududurirako, kudasonera ama codes ya culture yacu ntaco bipfana n’ibihe tugezemwo. Utaaronse indero ikwiye ituma uvuga ibitumbereye urarondera abafasha n’abahanuzi babishoboye. Mu ba DD’s; sinzi ko mucibuka umuhinga muvya communication yitwa Karenga Ramazani ati;  » iyo ndege no kwagusa twari kuyitanga! ». Abarundi bati; « Ijambo rigukunze, rikuguma munda ». Mbe yoba agezehe? Uwo yavugira « Radjabu Husseini » wewe yoba arihe?
    Ewe Burundi bwa Ntare Rugamba na Mwezi Gisabo….uti : « ….batura amangati. » Sebarundi nawe ati: »nca niyongera rimwe, nkasubira irindi, nti zana basha n’irindi nawe abe aravuga »

  23. saleh

    Pour ceux qui jouent aux échec et au MSD :

    Échec au roi!

  24. PCE

    Je souhaiterais dire deux choses sur le cas Sinduhije/Nibizi. D’abord Sinduhije n’aurait pas du s’exprimer de la manière dont il l’ a fait . Heureusement il a présenté des excuses c’ est tout en son honneur et c’ est le premier homme politique burundais qui le fait, ceci devrait être une lecon pour l’avenir. Deuxième chose Mr Nibizi a commis une erreur fondamentale à mes yeux , dans une interview on ne peut pas menacer son interlocuteur d’interrompre une émission s’il ne répond pas à une question d’un auditeur ,car un dérapage d’une émission et à plus forte raison une interruption est un échec du journaliste , pas de l’invité. Si j’étais le patron de la RPA je le virerai tout de suite sans attendre.
    Quant à celui qui parle de malédiction je pense dire ce que l’on pense n’est pas un défaut de manque d’esprit c’est le signe qu’on en a , refuser une critique ne fait aucun doute sur un caractère borné. La plus grande idiotie du genre humain est celle de ne pas reconnaitre les limites de l’intelligence de l’homme.

  25. Nyange Anatolie

    Aba Poroti basigaye banywa akarwa! Ko muvuze ngo yavuze ngo aza ariyongera rimwe!
    Ryoba ari icupa ry’ifanta!Nibaza ko bamubeshera. Yarabivuze naho il faut chercher le probleme ailleurs.

  26. Murundikazi

    Agasomborotso ka Serges Nibizi karagoye kwihanganira utari indyamunyu. Uyo mu type wo mu Kamenge (Sinduhije) yararengewe ! RPA irabura kuza iriyubara , Serge ari kuri mission ya SNR. harya aba ariko akora neza ngo bamushimire abamutumye maze bazohave bamuha akazi yunguruze. Harya rero Alexis yariko arihenda amukangisha ngo ntazongera kuvugira kuri irya antenne nawe Serge ku mutima ati « ese vyoba »!

  27. KATIKATI Armand

    Alexis SINDUHIJE est un citoyen Burundais qui fait ses efforts pour montrer ce que L’Apôtre Jean-Baptiste a montré de son époque: lui ; il a dit aux dirigeants de son époque: » vous êtes des serpents ». Comment trouvez-vous les propos de Alexis SINDUHIJE par rapport aux propos de L’Apôtre Jean-Baptiste? Jésus vient et dit la même chose: « MWA BANA B’INZOKA ». La différence c’est que Jean-Baptiste était rempli du Saint-Esprit et ici SINDUHIJE Alexis est rempli de colère. Comment voulez-vous que quelqu’un exprime le contraire de ce qu’il ressent. Si vous êtes hipocrite sachez que c’est le huitième commandement de Dieu que vous transgressez et que c’est de la pathologie. J’ai demandé à Serge NIBIZI de me laisser donner La Lumière dans ses émmissions. Il a pris mon téléphone( cela fait plus de 12 mois que j’attends son invitation). Demandez-lui pourquoi il refuse que je m’exprime. Soyez honnête et laissez les gens vous exprimer ce qu’ils ressentent et ne leur demandez pas de dire le contraire de ce que Dieu dit. Nous sommes Ses enfants. Alexis SINDUHIJE n’est pas un Apôtre; mais moi je suis un Vrai Prophète de Dieu. Qu’est – ce que Dieu dit à propos des dirigeants actuels au Burundi ? SINDUHIJE Alexis peut ressentir la nosée; mais c’est Dieu qui vomit. Je peux vous prouver que ce que je viens de vous servir vient de Dieu Lui-même; par moi-même; son enfant. Que tous les Burundais craignent L’ETERNEL. C’est Lui qui EST TOUT PUISSANT. C’EST LUI NOTRE CREATEUR. C’EST LUI NOTRE SAUVEUR. C’EST LUI NOTRE SOLUTION A CETTE CRISE BURUNDO-AMERICANO-EUROPEENE.

  28. QUERIES

    @ Nivyo ,
    Uti ijwi ryawe araritakake??? Ntacatakaje…

  29. Kabizi

    Je suis contre les DD mais je peux pas donner ma voix à Sinduhije. Il n’a pas l’air d’un vrai politicien mais l’air d’un combattant!
    Kugiha Sinduhije copfuma gisubira ku ba DD bobo batwica banumye!
    Murwengezo de même. Il a dérapé souvent en disant que les manifestations organisées par l’ADC sont soutenues par les hauts gradés de l’armée et de la Police.
    Rwasa wé ntiyakije!
    N’eût été Léonce, muri ADC tuba twama turajana abarwanye kwa muganga!
    Muri DD hoho ntawobamara! Gélase, Radjabu(il reste DD), Nkuru(aho yita abantu ba Mujeri), Gihahe, ….
    Minani nawe akunda iibitoke yagirije Léonce;
    Bisubireko bahindure Imvugo!

  30. nivyo

    ce que le Président a dit est passable : tu peux dire du mal a propos du Burundi.

    Je crois qu’un type arrogant comme Alexis ne peut « PLUS » gouverner les burundais( eux même arrogants) . Il faut un type un peu humble pour encaisser les coups …

    Dommage, on a pu voir la vraie couleur d’Alexis… Ijwi ryanje uraritakaje.

Publicité