Archives

Position avancée de la Monusco, spectre de la Maprobu

27/01/2016 Abbas Mbazumutima 10
Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

10 réactions
  1. Ntazizana

    Le problems c’eat qu’il n’ya pas in David au Burundi;site non, il aura it déjà agi suite aux vies fauchées par la police chaque jour

  2. Kamwenubusa

    Evidemment que Peter cherche une issue de sortie. Il va tirer sur les MAPROBU, ils vont riposter, il va s’enfuir en se declarant menacé par ces MAPROBU. Ace asaba ubuhungiro au Congo Brazza canke Angola. C’est cela le scenario. Azoba akize ingwara yiteye wenyene

  3. KABADUGARITSE

    Continuez de rêver et prenez vos souhaits pour la réalité internationale.

  4. I love Burundi

    Ces contigents ne vont pas traverser la frontière, ils n’ont aucun mandat pour ca. Ils ont été placés là bas parce que la diplomatie internationale s’attend à droit ou à tort que la situation au Burundi continue à se détériorer au point où une catastrophe humanitaire s’accèlere. J’espère que leurs analyses sont fausses.

  5. LEONARD

    souviens- toi, David a bien cogné Goriath. Dieu Seul est au dessus de tout. Dieu est au dessus du burundi et protège le burundi. Gloire, Gloire et Gloire. Amen!

  6. Ntazizana

    Leonard, mobilise tes troupes et en même temps, cherche à savoir pourquoi tous ces enemies maintenant?

  7. Léonard

    Attention attention. La police et l’ armée Burundaise doivent camper en face de ces unités des forces de casques blleus Onusiens. Les ennemis sont capables de se déguiser en portant les mêmes uniformes. Nous avons aussi des pays occidentaux qui sont nos ennemis. Si les ennemis se consultent… Tout est possible chers amis. Soyons vigilants. Ntituryamire umukondorazosi.

  8. kindros

    Bazinjira mubishaka canke muvyanka mwa ba DD mwe!! mushaka kumara abantu atacamira !!

  9. Kiliba ondes

    Bienvenu MAPROBU on vous attend bande de colonisateurs. On va vous combattre avec toute notre energie

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

L’image est choquante, terrifiante, effrayante. Une fille déchiquetée, l’avant-bras détaché du reste du corps, est allongée sur une civière traditionnelle en rotin. Elle est méconnaissable. Sur les réseaux sociaux, un texte explicatif accompagne le corps tailladé à plusieurs endroits : (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

435 utilisateurs en ligne