http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Sécurité

Position avancée de la Monusco, spectre de la Maprobu

27-01-2016
Des militaires de l’ONUB lors d’un exercice à Cibitoke © Martine Perret ONUB

Des militaires de l’ONUB lors d’un exercice à Cibitoke © Martine Perret ONUB

Selon des sources contactées à Buganda et à Rugombo dans la province de Cibitoke au nord-ouest du Burundi, ces casques bleus de la Monusco (Mission des Nations unies pour la République démocratique du Congo) sont à plus ou moins 3 Km de la frontière.

Il y a déjà 4 positions implantées : le premier à Kamanyola, le deuxième à Kanganilo dans la localité de Luvungi, le troisième se trouve à Mutalule, c’est dans la circonscription de Lubelizi, le quatrième est à Nyamwoma dans l’entité de Sange.

Quand la population de Buganda a vu ce déploiement, juste au lendemain du départ de la délégation des ambassadeurs du Conseil de Sécurité de l’ONU, commente un administratif de cette commune, les conclusions ont été vite tirée : c’est la Maprobu (Mission africaine de prévention et de protection au Burundi.

Selon des sources policières à Cibitoke, ces hommes sont en RDC et font leur travail et tant qu’ils ne franchissent pas la frontière burundaise, il n’y a pas de problème. «La population n’a pas à s’inquiéter outre mesure», tranquillise un autre administratif à la base.

Le gouverneur de la province Cibitoke, Joseph Iteriteka, confirme cette présence de casques bleus de la Monusco à ’’quelques 3 km de la frontière burundaise’’ et se veut rassurant : «La population de Cibitoke est calme et vaque à ses activités. Personne n’a fui et les équipements militaires aperçus ne nous font pas peur. Ces contingents ont leurs missions».

Le Général Ngwebi en compagnie de l'ancien gouverneur de Bujumbura Rural Ignace Ntawembarira et Carolyn Mac Askie, Représentante spéciale du SG des Nations Unies au Burundi © Martine Perret ONUB

Le Général Ngwebi en compagnie de l’ancien gouverneur de Bujumbura Rural Ignace Ntawembarira et Carolyn Mac Askie, Représentante spéciale du SG des Nations Unies au Burundi © Martine Perret ONUB

Le gouverneur Iteriteka avoue que ’’c’est pour la première fois que ces contingents s’installent dans ces localités’’. «Mais ils n’ont pas traversé la frontière», insiste-t-il.

Signalons que parmi les propositions envisagées dernièrement par les Nations Unies figuraient un déploiement au Burundi d’une partie des casques bleus de la Monusco. C’était pour servir de force d’interposition et de stabilisation en cas de détérioration de la situation sécuritaire.

Un autre fait qui défraie la chronique à Bujumbura, la récente nomination du Général sud-africain Derick Ngwebi au poste de Commandant de la Force de la Monusco. C’est un ancien Commandant de la Force de l’ONUB (Opération des Nations Unies au Burundi).

  10   Vos commentaires
  1. Kamwenubusa

    Evidemment que Peter cherche une issue de sortie. Il va tirer sur les MAPROBU, ils vont riposter, il va s’enfuir en se declarant menacé par ces MAPROBU. Ace asaba ubuhungiro au Congo Brazza canke Angola. C’est cela le scenario. Azoba akize ingwara yiteye wenyene

  2. I love Burundi

    Ces contigents ne vont pas traverser la frontière, ils n’ont aucun mandat pour ca. Ils ont été placés là bas parce que la diplomatie internationale s’attend à droit ou à tort que la situation au Burundi continue à se détériorer au point où une catastrophe humanitaire s’accèlere. J’espère que leurs analyses sont fausses.

    • KABADUGARITSE

      Continuez de rêver et prenez vos souhaits pour la réalité internationale.

  3. Léonard

    Attention attention. La police et l’ armée Burundaise doivent camper en face de ces unités des forces de casques blleus Onusiens. Les ennemis sont capables de se déguiser en portant les mêmes uniformes. Nous avons aussi des pays occidentaux qui sont nos ennemis. Si les ennemis se consultent… Tout est possible chers amis. Soyons vigilants. Ntituryamire umukondorazosi.

    • Ntazizana

      Leonard, mobilise tes troupes et en même temps, cherche à savoir pourquoi tous ces enemies maintenant?

      • LEONARD

        souviens- toi, David a bien cogné Goriath. Dieu Seul est au dessus de tout. Dieu est au dessus du burundi et protège le burundi. Gloire, Gloire et Gloire. Amen!

        • Ntazizana

          Le problems c’eat qu’il n’ya pas in David au Burundi;site non, il aura it déjà agi suite aux vies fauchées par la police chaque jour

  4. kindros

    Bazinjira mubishaka canke muvyanka mwa ba DD mwe!! mushaka kumara abantu atacamira !!

  5. Kiliba ondes

    Bienvenu MAPROBU on vous attend bande de colonisateurs. On va vous combattre avec toute notre energie

Publicité