http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Sécurité

Ngagara : un colonel à la retraite tué devant son domicile, son fils blessé

25-05-2016
Le Colonel Rufyiri abattu devant son domicile

Le Colonel Rufyiri abattu devant son domicile

Le colonel Lucien Rufyiri, un ex-Fab habitant à Ngagara au Quartier II a été assassiné devant le portail de sa maison ce mercredi 25 mai vers 11 heures et demie par un groupe d’hommes armés, ils étaient à bord d’une camionnette.

Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye confirme cette information. D’après lui, cet officier à la retraite venait des bureaux de la zone Ngagara pour faire signer le cahier de ménage mentionnant les noms des personnes habitant dans sa propriété.

Selon lui, cette camionnette avec une plaque civile a suivi cet ancien haut gradé de l’armée burundaise jusqu’à son domicile, un des hommes qui était à bord de ce véhicule s’est dirigé vers la voiture de cet officier, il portait un pistolet et il a tenté de le faire sortir avant de l’abattre de quatre balles dans la tête.

Selon des témoins, cet homme qui lui a tiré dessus a même échangé avec lui, ils lui ont intimé l’ordre de sortir de son véhicule. Il n’a pas voulu obtempérer. Face à ce refus, il l’a brutalisé pour essayer de le faire sortir de sa voiture, des coups de feu ont par la suite retenti.

D’après des sources sur place, son fils allait ouvrir le portail mais ces hommes qui venaient d’assassiner son père ont ouvert le feu. Il a été blessé au bras. Il a été évacué à l’hôpital.

  33   Vos commentaires
  1. avatar Koko

    Condoleances a la famille du victime RIP!!!! Neamoins, est-ce ceux qui parle du Rwanda dans ces tueries vraiment vs jouissez de votre raison? Finalement vs pensez que le Rwanda est une puissance mondial, tout assassinat au Burundi d’aucun parlent toujous du Rwanda. Pourquoi et pour quelle raison? Pour quelle interet? Le Burundi doit prendre en main son probleme ayant tres au gouvernance, violation de constitution, ethnisme, pauvrete, violation des droits humains….
    Le dernier pays en IDH? N’est-ce pas? Burundi un pays ou une Boucherie?

  2. avatar nziguheba leonidas

    Je présente d’abord mes sincères condoléances à la famille éprouvée. Que la terre vous soit légère cher Cl Rufyiri que j’ai connu depuis longtemps.
    Je dois aussi dire qu’il est impensable que quelqu’un puisse être assassiné par arme au quartier 2 et qu’il ne soit pas appréhendé. Combien de postes de police existe aux alentours? Combien de camps militaires et de camps de police? Une autre histoire non moins embarrassante est celle du porte parole adjoint de la police, le disparu avait déjà averti aux services de la police qu’il est sous menace. Un ancien colonel sous menace devrait être protégé et surtout le porte parole de la police devrait dénoncer cela et encore plus, la police devrait procéder aux arrestations et aux enquêtes avant le fait. Si cela n’a pas été fait, je considère que la police est la première responsable de la mort du Colonel Rufyiri. Et qu’à cela ne tienne, sans aller loin, je dirais même que le porte parole a donné de fausses pistes pour fausser les enquêtes comme cela est d’usage. Que le pouvoir arrête de tuer et de nous traiter comme des cons. Souvenez vous: – que selon le très désormais metteur en scène W NYAMITWE a annoncé, quelques minutes après la mort, presque similaire de feu Col BIKOMAGU, que ce dernier venait d’être assassiné par des bandits qui l’avaient suivi depuis la banque où il venait de retirer de l’argent,
    -que Col Darius a été assassiné par un caporal alors qu’il se trouvait dans les enceintes de l’ETAT MAJOR jalousement gardé bien sûr, alors qu’il était pendant la période de la pause,
    -que le Général KARARUZA a été assassiné devant la porte du lycée du saint Esprit et que les auteurs sont repartis sains et sauf alors que ce lycée est gardé par la police,
    -que en poursuivant les présumés assassins de Darius la police est allé perquisitionné les quartiers de NYAKABIGA
    – que en poursuivant les présumés assasins de KARARUZA cette même police s’est précipitée à perquisitionné les quartiers de Musaga .
    Des circonstances inhabituelles mais aussi éloquentes pour savoir ce qui se passe dans la clic de NKURUNZIZA. Qui vivra verra

  3. avatar Claude NAHAYO

    M. Ntahitangiye,
    Ne confondez pas « la mort » avec « assassinat ». Il y a aussi une grande difference entre « assassinats en general » et « assassinats politiques »: en effet, MZEE MKAPA note que les « assassinats politiques » peuvent etre arrete par la conclusion d’un CONSENSUS POUR LA PAIX au bout du Dialogue Externe. Cela pourra aider pour que l’IMPUNITE qui a marque le Burundi pendant tres longtemps cesse, ensuite que la JUSTICE INDEPENDANTE soit mise en place et c’est cela stabilite d’un pays. S’il n’y a pas de CONSENSUS POUR LA PAIX qui se degageait dans le DIALOGUE INCLUSIF du MZEE MKAPA, l’instabilite et les assassinats a connotation ethniques continueront: personne n’est a l’abri. Le Burundi est probablement le pays qui, malheureusement, detient le « record mondial » du nombre de Presidents assassines, de Premiers Ministres assassines, etc. Il n’est pas etonnant alors que c’est le pays le plus pauvre et malnourri du monde: des milliers de simples citoyens meurent alors de faim, maladie, exil, pauvrete, etc…….Seul un CONSESUS POUR LA PAIX aupres du MZEE MKAPA dans un DIALOGUE INCLUSIF peut stopper le cycle actuel de violence et aider notre pays a remonter la pente…..God bless.

    • avatar Ntahitangiye

      Mon idée est générale:
      1) La mort naturelle tout le monde la comprend
      2) Mort par assassinat en général ou par assassinat politique, cela relève d’une ignorance absolue. Parce que le nombre d’années que devait durer la vie de celui qu’on assassine jusqu’à sa mort naturelle ne vont pas s’ajouter au nombre d’années de celui qui l’assassine pour aller au-delà de sa mort naturelle (si lui-même n’est pas assassiné). Celui qui assassine pousse seulement son semblable devant lui, mais il ne pourra pas pousser indéfiniment les autres devant lui sans que son tour n’arrive. En plus tout le reste de sa vie n’est que tourments. Un assassin n’est jamais en paix. La paix devient son ennemi.
      C’est pourquoi, je dis que celui qui assassine (pousse les autres à la mort devant lui) mourra aussi sans contester.
      A quoi sert de pousser mon semblable à la mort quand je sais que je le suivrai ?

  4. avatar Gogo

    Mes Sincères condoléances à une famille qui vient de perdre un joyau de père. Les coeurs du Q2 sont à ce jour-ci tous brisés car le Col Rufyiri les a tous conquis, un à un par son humour à tout épreuve et son grand Coeur. En tout cas, le mien l’accompagne jusqu’au porte du Paradis!!!! On t’aimait, on t’aime et on t’oubliera jamais, Col.

  5. avatar Ntahitangiye

    Organisation d’un cahot
    Un terrible cercle vicieux:
    1) On dit qu’il faut arrêter les violences par un dialogue inclusif
    2)Le dialogue intérieur et le dialogue extérieur en cours ne servent à rien
    3) Les tueries continuent et on ne sait pas qui tue (pas de revendication)
    4) On va encore dire qu’il faut un dialogue inclusif pour arrêter les violences.

    Cette situation produira l’un des résultats suivants
    1) Une solide solidarité entre les composantes de la population burundaise
    2) Un cahot ou une somalisation du Burundi.

    A chacun de choisir ce que nos enfants et nos petits enfants vont hériter. Que nous le voulions ou pas, nous mourrons et nous suivrons ce colonel qu’on vient d’assassiner. La mort est un dictateur qui ne connait ni corruption,ni négociation,ni conseil ni dialogue. Nous sommes tous alignés pour répondre présent quand elle appelle. Impossible de se cacher.

  6. avatar Claude NAHAYO

    Only MZEE MKAPA can save Burundi: un CONSENSUS POUR LA PAIX est necessaire pour arreter ce cycle de violence, sinon les assassinats peuvent morpher en violences plus graves encore, qui vont faire souffrir beaucoup plus de Burundais, mais qui ne finiront qu’avec un CONSENSUS POUR LA PAIX. Chaque Burundais ou chaque faction, peut utiliser la « geopolitique » et mettre l’huile sur le feu par des armes. Mais au bout du compte, on sera de retour dans le futur du passé qui ne passe pas: CPI, CONSENSUS POUR LA PAIX, CESSEZ-LE-FEU, etc. etc. Prions. God bless.

    • avatar harerimana pacifique

      yenmwe barundi barundikazi, nimureke gutanako umwikomo, muheze muje hamwe kuko kuguma mutanako amajambo mutariko mubandanya urugamba rwo gukuraho kunguvu mujeri mwabiteguye neza, mumenmye yuko azobagumajko gushika kurya nyene birirwa barabihaya. ariko mugumye muvuga rumwe muri hamwe, tuzomutsinda aragatsindwa. aratumariye abana bacu. domitila kiramvu nimumurekere amahoro, kuko iyo mukora ivyo yababwiye uyu musi muba muri mumahoro. none mugomba ko gustave igaruka kubutegetsi ariyo yatwononeye igihugu?nimuje hamwe rero murabuko musubiza hamwe mureke gutanako amajambo. murakoze

  7. avatar Racso69

    Pour info, je vous soumets ci-dessous 2 extraits du rapport de la Commission de l’ONU du 25 juillet 1996.

     » Avant de quitter Bujumbura, Rukindikiza a dit au lieutenant-colonel Pascal Simbanduku, Président de la Cour militaire, qu’il soupçonnait qu’un coup d’État était en préparation, en mentionnant les noms de certains officiers, dont celui de Lucien Rufyiri et de Somisi. »

    « La Commission a entendu les témoignages de 61 militaires, y compris des prisonniers. Certains d’entre eux ont été entendus deux fois. Certains ont comparu mais ont refusé de témoigner. Les officiers dont les noms suivent ont été convoqués par la Commission mais ne se sont pas présentés : Colonel Laurent NIYONKURU Colonel Pascal NTAKO Lieutenant-colonel Lucien RUFYIRI Lieutenant-colonel Ascension TWAGIRAMUNGU Adjudant-chef MBONAYO Lieutenant Valentin HATUGIMANA Lieutenant NTARATAZA Caporal HAVUGIYAREMYE Caporal NDUWAYO Deuxième classe KANTUNGEKO »

    • avatar nziguheba leonidas

      Peux tu revoir ce que tu as écrit? As tu une source ou tu t’es juste permis d’inventer une histoire sans issu. Regarde parmi les colonels à comparaître, fais une analyse et dis moi comment on pourra avoir des caporaux parmi les colonels. Je ne parle que la forme. Quant au fond, peux tu nous aider à trouver un lien entre ce que tu as écrit et l’assassinant ignoble du Colonel RUFYIRI?

      • avatar Racso69

        @nziguheba leonidas

        Remarque préliminaire: je ne vois pas de quel droit vous me tutoyez, nous n’avons pas gardé les vaches ensemble.
        Pour ce qui est écrit, vous pouvez le retrouver dans le document suivant: http://www.un.org/press/fr/1996/19960822.JAMEL.html (paragraphes 117 et 30 respectivement).

        • avatar Bakari

          @Racso69
          J’espère qu’il est influencé par l’anglais, langue dans laquelle tout le monde se tutoie! Sinon il faudrait qu’il vous dise si vous avez gratté les cochons ensemble, comme dirait l’autre!

        • avatar nziguheba leonidas

          Voilà ce qu’on appelle un complexe d’infériorité! Et je viens de lire l’extrait de ce rapport inculte et je te dirai que j’ai eu la chance de garder les vaches et être ce que je suis aujourd’hui. J’aurais bien aimé garder d’autres vaches « humanisées » comme toi qui mettent en avant un rapport sans ponctuation et qui met la catégorie d’hommes de troupes dans celle des officiers. Seules les vaches comme toi avalent sans mâcher. Pour te dire que tu as besoin d’être gardé intellectuellement. Par ailleurs, ceci justifiant cela, tu n’as parlé que de la forme et jamais du fond. Voilà ce que c’est qu’une vache!

  8. avatar Rukundo

    Le CNDD a etabli des escadrons de la mort au Burundi, comme l avait fait Habyarimana au Rwanda.

    Les Tutsi du Burundi doivent rester debout pour combattre ces groupes de malfaiteurs.

    • avatar Orignal

      Je ne veux pas vous contredire , mais je me demande si de l’autre côté ce n’est pas de même. Hier au centre du pays deux personnes ont été tuer. Mais alors qui les a tués ? 1=2 ?

    • avatar Bakari

      @Rukundo
      « Le CNDD a etabli des escadrons de la mort au Burundi, comme l avait fait Habyarimana au Rwanda. »

      C’est une constatation ou un fantasme? Ingendo y’uwundi iravuna!

    • avatar Peter James

      @Rukundo

      Reka kubiba amacakubiri.
      Iyo escadron de la mort uvuga nta shingiro ifise kuko intwaro zose zamye zica. Ushaka kuvuga ko Ndadaye , Edmond Ndakazi, Kabushemeye bishwe na escadron de la mort uriko uravuga.
      Ahubwo ni twikebuke twige kubana ivyamoko tu bishire hasi twubahe intwaro yatowe n’abanyagihugu.
      Imigambwe ya politike ibwire abanyagihugu imigambi yayo hama abanyagihu batore uwatanze intumbero nziza ijanye n’iterambere nkuko bigenda hose kw’isi.
      Kahise nako gasubirwemo neza kandi kigishwe mu banyagihugu ,mu mashure kugirango abanyagihugu basubize hamwe .

  9. avatar kindros

    We Kiroho uti les prochains présidents du Burundi ni Nyabenda canke Bunyoni hahahaa ! Turapfuye mama yangu !!!

  10. avatar KIROHO

    Nkurunziza doit démissionner pour céder la place à Nyabenda ou Bunyoni

    • avatar burundi

      Amase n’amaganga n’ico kimwe.

  11. avatar eric

    Attendons quelque minutes un officier hutu va etre tuer aussi
    cela est tres clair que un officer comme rufyiri tres connus et respecter au temps de la domination des tutsis comme bikomagu
    c’est une facon de diviser l’armee en ethnie et region
    ceux qui font cela ,c’est abosolument l’intelligence externe et professionelle
    nkurunziza n’a rien comme profit a cette personne
    la strategie est de diviser l’armee et enfin justifier l’intervention indirect puis apres,direct du rwanda.
    ils n’ont pas des gens qu’ils peuvent recruiter en masse pour une rebellion ,le target est la division dans l’armee.
    ces gens ne veulent pas des negociations .ils veulent tous.
    uganda,rwanda,zaire ils negociainet lorsque le grand pouvoir derriere tous planifier un chaos.
    il ya une pouvoir qui ne veut pas a tous pris un burundi unit et prospere sous arusha accord meme si nkurunziza part.

    • avatar opsjke

      nimporte quoi

    • avatar Aaron

      Eric, finalement tu connais ceux qui l’ont tue,il faut alors donner la lumiere a la justice. Comment tu connait que c’est l’intelligence externe ? Aussi longtemps que le coupable n;est pas encore connu de personne, tout le monde est suspect. Si on voit ton language, les investigations commenceraient sur toi.

    • avatar Tijos

      @Eric: Reka kurazirana ku murango, usubiramwo ivyo watamitswe nk’umwana w’imyaka ibiri. Urigera wumva Nkurunziza akura ururimi mu kanwa yiyamiriza documentation kandi ariwe ayitwara? Nimba atavyo waruzi uru gwego rugendera ku mategeko direct ya Président kandi nibo birirwa baragandagura abantu. Ariko bizohera nta mvura idahita

      • avatar Turibamwe

        Nimba mushaka ubutegetsi Rindira amatora nayo iyo nzira ntaho izobashikana. Ivyashobotse mu Rwanda mu Burundi ntibizopassa. Ahubwo raba ingene mwiyegereza a(bâ ou bene)gihugu avant 2020

    • avatar ndibariza

      Je pense que c’est aussi une hypothese considerable a ce qu’il vient de dire est quant a l’intervention du rwanda au burundi, cela j’en doute fort car vu la croissance economique du rwanda,son ingerence dans le sratus quo burundais ne ferais que le ralentir.Le rwanda n’en a pas du tout besoin a moins qu’il y aie de preuves tangibles que le gouvernement burundais serait entrain d’aider financierement et logistiquement les fdlr;alors comme qui que ce soit, un pays a le devoir de se proteger contre tout groupe ennemis,ou pays.

    • avatar Micombero

      Le Rwanda qui n’a jamais gagné aucune guerre ne peut pas se suicider au Burundi. S’il etait capable, il aurait tenté. Celui qui commencera la Gerre, elle terminera chez lui.

      • avatar Salvator

        @ Micombero

        Du n’importe quoi tout simplement!

        Un pays comme le Burundi qui vit une situation chaotique depuis plus d’une année, avec une économie en ruine et une société ethniquement, socialement et politiquement divisée pour ne citer que ces quelques problèmes, ne peut pas gagner une guerre contre un pays organisée comme le Rwanda et dont l’armée a déjà fait ses preuves contrairement à tes affirmations gratuites. Heureusement pour Pierre Nkurunziza, le Rwanda n’a aucun intérêt, du moins actuellement, à entrer en guerre contre le Burundi.

        • avatar Bakari

          @Salvator
          Lorsqu’on avance un argument basé sur des preuves, on les donne. Si pas, c’est qu’on n’en a pas!

  12. avatar congo

    Si un président est incapable d arrêter les tueries alors il faut qu il reste pour faire plus de victimes. Sage proposition de un prof belge.

    • avatar Roxane

      congo, ca n´a rien à avoir avec la proposition du Prof Belge

  13. avatar Leopold Hakizimana

    Quand est-ce que toute cette violence dans mon pays va arrêter ?

  14. avatar Afrika Cewusi

    Que devient mon pays?? A Iwacu, respectez svp la dignité des morts et leurs familles, vous faites du bon travail a nous informer, mais laissez beaucoup a desirer quant a la diffusion des images/ photos des scenes des crimes, tout a fait choquant et inutiles ces photos! Cela relève du sensationalisme pur et simple.

Publicité