Sécurité

Musaga : coups de feu et explosion de grenades depuis 3 heures du matin

24-06-2015
Nouvelle version de barricade à Musaga

Nouvelle version de barricade à Musaga

C’est au premier chant du coq dans la nuit de ce mercredi 24 juin que les premiers coups de feu ont retenti dans la commune de Musaga. Des explosions de grenades ont suivi. Il a eu par la suite des coups de sifflets, des cris, des slogans anti troisième mandat. Des jeunes gens qui faisaient la ronde ont ameuté tout le quartier.

Selon des sources sur place, la population avait des informations sur une éventuelle fouille perquisition de la police dans tout le quartier après l’échec de ce mardi. Les gens se sont mis à crier, à siffler et à alerter tout le monde dans le quartier par divers objets comme les casseroles et les tambourins. Des cocktails Molotov auraient été lancés. La police n’a pas pu pénétrer à l’intérieur des quartiers désormais barricadés par des sacs remplis de sable et de cailloux. Les forces de l’ordre massées à la 2ème avenue ont été repoussées vers la 1ère avenue.

La tension est montée vers 5 heures du matin et les tirs ont cessé aux alentours de 10 heures, selon les mêmes sources. Mais jusqu’à 14 heures quelques tirs sporadiques se faisaient entendre. « La police et la population se regardent en chiens de faïence des deux côtés de la rivière séparant Gasekebuye et Musaga.»

Un habitant a affirmé avoir vu de ses propres yeux deux policiers légèrement blessés et du côté de la population aucun dégât humain signalé, du moins pour le moment. Contacté, Pierre Nkurikiye, porte-parole adjoint de la Police a indiqué que c’est un groupe de malfaiteurs non encore identifié qui a attaqué des policiers. « Une enquête est en cours.»

  11   Vos commentaires
  1. « Selon des sources sur place, la population avait des informations sur une éventuelle fouille perquisition de la police dans tout le quartier après l’échec de ce mardi. Les gens se sont mis à crier, à siffler et à alerter tout le monde dans le quartier par divers objets comme les casseroles et les tambourins. Des cocktails Molotov auraient été lancés. »

    Questions:
    1) Si la police locale est accueillie de cette façon, les Experts militaires étrangers seront-ils bien accueillis ?
    2)S’ils sont bien accueillis dans les quartiers contestataires , le seront-ils dans les autres quartiers et le reste du pays ?
    3) Sachant qu’ils ne seront pas bien reçus dans les autres quartiers, ceux qui les ont bien reçus, leur remettront-ils leurs armes ?
    4) Ne risque-t-on d’organiser une opération « désarmement zéro »?

  2. avatar Viator

    banya musaga et consorts reka guhotorana na police du burundi kuko muriko muha inguvu peter dans le sens ko ivyo abavugako arivyo muca mwerekana .bashar wa syria yagwanije abansi gutyo, USA ibura icitwazo . naravye reportage ya tv arte kumigumuko ya musaga ingene iteguwe gushika 13 mai les images mutanga nta plaidoyer ou souteint ishoboka mbonye ivyo bagize je suis completement desole ,insulter kubona camera itesha ubuntu abantu gushika naho le type yapfuye nyakabiga aba muturiye batanga interview avant et apres .Apres ngo peter azoja la haye les opposant bari kuri des images TV en France ,allemagne et youtube .ABARUNDI turasukana

    Rammadan nzizA

  3. avatar PP

    @Micombero Jean,

    Ubibwiwe nande ko manifestation twazihevye ? Police n’iyo idutera twebwe ntavyo dushoboye. Ntiwibagire ko umuntu wese
    ari umu police mu murugo iwe, ategerezwa wivuna uko ashoboye. Malheureusement nta buryo dufise bwo kwikingira za
    mitrailleuses. Aba ba police bafise mission zo kuduhamba kubera tudashaka 3eme mandat illegal. La Communaute internationale
    irabasuzugura cane kubera bariko batubuza uburenganzira bwacu bakadusanga no mu nzu ataho vyakaboneste kw’isi, yabakuye ko amaboko kera . Izo grenades mwitwaza aho barondeye batashe zirayoye, bamaramaranye imbugita abanyagihugu bahwatisha
    ibiraya, n’imboga. Ayo matora nayo mushashaye mutarazimya umuriro mwakije kubera muzi ko uko bigenda kose instinzi ari rwanyu, bonne chance, twebwe manifestation tuzozibandanya gushika Nkurunziza arekuye,ntawupfa kabiri.

  4. avatar Jean-Pierre

    Kamenge yatanguye gurtyo nyene 1994.

  5. avatar MICOMBERO Jean

    Ego ndunvise ko abo bantu bahevye manifestation mugabo batanguye intabara. Ico niyumvira cofasha abarundi si ugutera abajejwe umutekano ahubwo ni baje muri dialogue nayo terrorisme y’ama grenades yoyo ituma Communaute Internationale ibakurako amaboko. AMATORA NIYO NZIRA ISHIKA MURI DEMOCRATIE

    • avatar mandela

      Abajejwe umutekano bishe abantu 70!

    • @Micombero Jean
      Vous vous moquez des gens ou quoi? Ce sont les policiers qui ont attaqué Musaga et la population a résisté. Depuis quand une fouille perquisition se fait pendant la nuit(3h00 du matin?!) et je peux parier que cette police fait tout ça sans aucun mandat signé.

      Qu´on les laisse tranquilles. Pourquoi toutes ces positions policières dans ces communes? Juste pour faire croire au monde entier qu´il n´y a plus de manifestations en les coinçant à l´intérieur des quartiers!!!! Mon Dieu quelle mouche a piqué notre président!!!!!

      • avatar nkuba

        @ uwubizi
        tu as bien ecrit 3h du matin. Il n’est pas nuit donc.

    • urikijuju,wamuhungu we.iyo uriko wivuna,uburiko utera abajejwe umutekano.ko bari bamaze imisi bitekerereje,mwaribwomve arico bariko baragira.ko nimyiyerekano bari barayihagarikije?none abo bapolisi baja kubacokoreza iki?nimube muvuga ibifasha abantu mureke kuvuga ibityarivyo .muri abagersera nkabo baza kwica abatamakazi nibibondo.nkurunziza ntirtukimukeneye natuveko,twironkere amahoro.

      • avatar NTAKIJE Déo

        Birakwiye ko abafise ibirwanisho batafitiye uburenganzira bose bavyakwa.

      • avatar nkuba

        Aba porisi bafise uburenganzira bwo gusaka ibirwanisho mu gihugu cose, Musaga n’est pas un pays independent.

Publicité