http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Sécurité

Mugamba : un commerçant tué, son fils blessé par un groupe armé

12-05-2016
Anicet Niyonzima : «Il y a des pistes pour déterminer les auteurs de cet assassinat»

Anicet Niyonzima : «Il y a des pistes pour déterminer les auteurs de cet assassinat»

Cette attaque a été perpétrée dans la nuit de ce mercredi 11 mais vers 21h à Kagongo sur la colline Mutobo en zone Kibezi de la commune Mugamba, c’est dans la province de Bururi, au sud du pays.

L’administrateur de la commune Mugamba, Anicet Niyonzima confirme l’assassinat par un groupe armé de ce commerçant connu sous le nom de Nestor Nibaruta à son domicile. «Cet homme vendait du gros bétail, et au cours de cette attaque, son fils a été blessé à la jambe par balle, il a été évacué à l’hôpital de Matana.»

Selon lui, il y aurait des pistes pour déterminer l’identité de ces criminels. Des sources locales contactées indiquent que ce groupe armé a volé chez ce commerçant une somme de plus de 500.000 Fbu.

D’après ces même sources, ces hommes armés étaient au nombre de six et portaient des tenues militaires.

  5   Vos commentaires
  1. Kagabo

    Bon, ubu twumiwe peee!!! None tuvuge ko abo bagabo bo mu mugamba bari banyotewe amaraso, bakaba bayabuze aho i Bujumbura, ubu bakaba bahisemwo komkera mu Mugamba kugandagura bene wabo?? Oh , brababaje , karatsinda abakera barayamaze ngo: inyenzi zimunga igiti, igiti cahera, nazo zigatangura kumungana!!!!! Abicanyi Mana, urababarire. Ariko ntangora ne turazi ko naho tuzobihaniza, nibarindire gusa. Nama mvuga ngo: akari inyuma karahinda!!!!

  2. Bagaza

    Ces terroristes de Sinduhije et Kagamé seront aneantis. C’est une question de temps. Même les financiers de ces tueries ( la Belgique de Luis Michel et Maingain) commencent à douter comment travailler avec des terroristes.

  3. Kimaranyi

    Monsieur Éric on a commencé à compter les morts dans Mugamba depuis que le gouvernement a décidé d’installer des positions policières dans la commune donc on peut aisément comprendre qui sont les auteurs de ces forfaits. Rappelle toi que même à Bujumbura cette même maudite police exige des rançons aux familles des gens arrêtés peut être qu’elle changeait de tactique pour aller prendre l’argent directement . Espérons que monsieur l’administrateur va nous donner la lumière car selon ses dires il connaîtrait la provenance de ces malfaiteurs .

  4. eric

    chaque jour ,ces gens font tous que il y ait au moins une ou 4morts par jour tuer pour alimenter les journaux quatidiens soifs.
    c’est leur goal de football par jour.
    si un jour ils ne trouvenent pas proche qui tuer d’important ,ils vont tuer leurs familles ou les vaches ou chevres a cause des negociations.Shame!!
    Je pense que le gvment est entrain d’additioner par jour combien de mort depuis une annee ces gens tuent.
    Le nombre tuer par la police peut etre 400 mais le nombre tuer par cette opposittion est presque en moyenne 2 personnes multiplier par 360jours.
    Si on les laisse pour 4ans qui reste le nombre atteindra 5000 a 10000 a leur tete.

    • Il n’y a que chez les DD pour admettre que le gouvernement tue (le nombre tué par la police peut etre 400), trouver cela normal par un équilibrisme des victimes de l’opposition (?), ne pas demander que soit cela cesse ou qu’il y ait des enquêtes.

      Chers amis, vs detenez la force légitime de défense, les armes de l’état ne sont pas fait pour tuer des innocents (quand bien meme ils détesteraient le Pdt), assoifer une quelconque vengeance, ns faire retourner dans une guerre civile canke mw’ishamba.

Publicité