Amatora 2015

La campagne « Halte au 3ème mandat » passe à la vitesse supérieure

27-02-2015

Forsc, Focode, Aprodh, Acat, etc sont tous unanimes : « Pierre Nkurunziza n’a pas droit au 3ème mandat ! » 

De gauche à droite, Pierre-Claver Mbonimpa, Vital Nshimirimana, Pacifique Nininahazwe et Armel Niyongere, en train d’animer la conférence de presse ©Iwacu

De gauche à droite, Pierre-Claver Mbonimpa, Vital Nshimirimana, Pacifique Nininahazwe et Armel Niyongere, en train d’animer la conférence de presse ©Iwacu

Un mois après le lancement de la campagne « Halte au 3ème mandat », ses initiateurs ont animé une conférence de presse, ce jeudi 26 février. Ces organisations affirment que le président de la République est résolu à briguer le 3ème mandat. « En témoigne le silence qu’il garde autour de cette question épineuse. » Elles appellent, ainsi, tous les citoyens burundais à protester vigoureusement contre le 3ème mandat de M.Nkurunziza en participant à la manifestation pacifique qui sera effectuée dès l’annonce de ladite candidature.

« Pierre Nkurunziza n’est plus un facteur de stabilité dans ce pays, mais plutôt un facteur de violence ! », martèle Pacifique Nininahazwe, président du Focode. Il estime que la menace brandie par les pouvoirs publics d’organiser des contre-manifestations élève considérablement le risque probable de violence.

Ces organisations de la société civile soulignent qu’elles ont tenté de dissuader le président de la République, dans une correspondance qu’elles lui ont adressé le 6 février dernier, de ne pas tenter de poser sa candidature. Malheureusement, confient-elles, il semble faire la sourde oreille.

Elles annoncent que la manifestation contre le 3ème mandat de M.Nkurunziza, une fois lancée, continuera jusqu’à ce qu’il y renonce.

  58   Vos commentaires
  1. Vuvuzela

    Mine de rien le Burundi a avance! Car, voir des Tustsi defendre des interets d’une majorite de Burundais composee de Hutus, au risque de leur vie, bisaba kuramba nukugira amaso akibona.

    Ntidusubire inyuma nk’ibirenge bantumwe. Ne stressons pas trop notre President, aidons-le a partir la tete haute rejoindre cet autre beau et jeune President, en la personne de Joseph Kabila. Ces 2 jeunes presidents qui se retireront apres leurs mandats sans faire des degats meriteront respect et adoration.

    Je leur dis d’avance chapeau .

  2. Abi

    Je le dis et le repete. …si ces garcons ne descendent pas avec la population dans la rue faites attention! !

    Ils seraient en train de voler la revolution du peuple. Prenez garde!!!!

  3. Pour les Constitutionnalistes du monde entier la question du 3ème mandat ne se pose pas [ http://buja.mondoblog.org/files/2014/11/Eligibilite-President-Burundi.pdf ]. L’opposition et la société civile des enfants de la Dictature des Bahima burundais reposent leur argument sur une loi – qui a inclus l’Accord d’Arusha de 2000- dans la Constitution burundaise de 1998 et reprise dans la Constitution burundaise de mars 2005.
    L’argumentaire du camp NKURUNZIZA repose sur un article de la Constitution Burundaise.
    Quel est donc le poids légal entre une Loi et un article de la Constitution ?

  4. aats

    Quelques fois je me regarde et regarde mes confreres et compatriotes autour de l’impeke et je suis tres content d/etre burundais! mais il suffit seuleument de jetter un oeil dans certains endroit pour voir ce que cache notre beaute corporelle…grande deception! anyway la vie n’a jamais ete juste j’en passe!
    revenant aux questions des mandants quelques fois je me pose des questions:
    « pourquoi ecrire des textes susceptibles de creer des supeculations dans une loi comme la constitution? » ///je me souviens a l »Universite du Burundi on avait un article disant « celui qui aura telle note POURRA reussir »…pourquoi de tels articles??????
    Et bien! c;est grave.
    les manifestations pacifiques! oh mon Dieu un jour vous me direz « une guerre pacifique » peut etre que elle aussi existe!
    La violence dans le pays si elle est preparee elle doit sous n’importe quel pretexte! Je doute fort du patriotisme de nos chers compatriotes qui crient manifestations! Alors si ils ne sont pas patriotes c’est que ils cherchent des interets (je dirais meme qu’ils ont ete envoyes par le dela de l’atlantique…je suis pas sur mais le temps le montrera)! et si ils sont decides d’obtenir ces interets ils en chercheront par n’importe quel moyen (la fin justifie les moyens)
    je donne des exemples :
    1.n’est ce pas que Havyarimana Juvenal (au rwanda 1994) avait signe un traite avec les rebelles du temps? ce qui s;est passe vous le savez de plus que moi!
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_d%27Arusha_(Rwanda)
    2. vous me direz que c’est archaique…et je vous repondrais n’est ce pas que le president ukrainien viktor yannukovich avait signe des traites avec ces opposants fevrier 2014? qu’est ce qui s’est passe? http://forum-pridnestrovie.info/fr/archives/9352
    etc etc
    tout ca pour dire quoi: si on a prepare des violences ils se passeront de toute les manieres!
    un conseil pour le president : Mr le President que la loi soit claire ou non sur ca je te conseillere de laisser ce dit 3e mandat! non pas pour sauver la nation car la nation ne sera sauvee que par nous les burundais en sachant distinguer le bien du mal…mais plutot pour eviter que tu ne sois le bouc emissaire des secousses a venir et que tout ne s’ecrive sur ta tete quoique tu en connaisse moins!

    un conseil a vous qui sement la psychose: oui vous avez des visas comme l’a dit Mkombozi… mais un jour le burundais ouvrira les yeux…que Dieu soit juge entre nous! (inda ndende ihumira indya ikica akokize) mais par contre si je me trompe et que vous dites ca par patiotisme que Dieu me sois juge!

    conseil aux compatriotes: soyez vigilants….l’autre a dit « nta munyepolitike azoguteza imbere » nimubime amatwi…vivez votre vies! croyez moi il n y a pas de differences entre les politiciens! pu importe celui qui gouvernent si on pourraient vous accorder le droit a la vie! La democratie est un terme abstrait meme ceux qui l’exportent ne savent pas ce qu’elle est! vivez votre vis! laissez les politiciens s’entrechamailler (si le verbe existe) c’est ca leur job!
    Merci a tout lt monde!
    @just thinking [email protected]

  5. kwizera

    A toyi,weho uyiciye umurya ,pas d coup d etat ni de rajabu,tous systeme DD ,rwasa sinduhije tuti canti sont eligible mais pas encore elu,programme dabord, quant peter ca mumuryango sinon uzoca mu canzo nka blaise, au burundi ,l esprit du 19 Fev est toujour là, abanyagihugu twarakweretse ko dukomeye induru no kugabisha kumukevyi wawe dudu warabonye ko ataco zatubwiye ,les droits s arrache et la liesse du peuple lors de la liberation du grand BOB en est la demo,a bon entendeur salut,on ne se laissera pas marchet sur les pieds,vive iwacu pour ce forum

  6. Mutima

    Si la tendance se maintient, une nouvelle guerre se profile à l’horizon!… L’État devrait envisage de rappeler tous les militaires répartis dans les différentes missions étrangères pour sécuriser le pays.

    Le Président de la République, est le seul à détenir le dernier mot sur sa candidature aux prochaines élections. Son parti, le CNDD-FDD peur décider de le présenter ou pas. La Cour Constitutionnelle, pourrait même valider sa candidature si le parti le présente ou s’il est contesté par d’autres candidats ou les partis de l’opposition. Mais même après toutes ces décisions, il est le seul à décider en dernier lieu s’il se présente ou pas. Le scénario le plus idéal est qu’après avoir franchi toutes ces étapes, il décide qu’il ne sera pas candidat. Non pas par crainte de perdre les élections, mais simplement parce qu’il peut le faire… sans même entamer la popularité de son parti. Nous savons tous pertinemment que le seul moyen de battre le CNDD-FDD ne se fera pas par les élections. Tout candidat qu’ils vont présenter, Nkurunziza ou autre, sera le prochain président.

    Qu’à cela ne tienne, quand la société civile commence à lancer ses appels aux manifestations « soi-disant pacifiques » avant que le principal intéressé n’ait donné sa décision, je crois qu’ils sont en train de brûler des étapes et que c’est plutôt eux qui sont en train de mettre en place des facteurs de violences. Donc s’il y a violence, c’est eux qui vont la créer.

    Et parlant de violences au Burundi, tout le monde se souvient qu’elles se sont toujours fondées sur des prétextes. Nous nous souvenons tous de 2010 où le principal prétexte était « la fraude massive des élections ». Et que dire de l’Assassinat de Ndadaye en octobre 1993 où les militaires et les tutsis n’ont jamais admis le fait qu’un hutu puisse être Président et/ou les commander!

    Les Accords d’Arusha ont été conclus et signés en 2000 pour mettre fin à la guerre civile… Ce qu’ils n’ont même pas réussi! Maintenant que la guerre est fini depuis… 15 ans!… on essaie d’exploiter une disparité entre ces Accords et La Constitution, en oubliant que tout pays est dirigé principalement par un seul texte de référence (Une Constitution ou une Loi constitutionnelle)… et non deux! Tout cela pour maintenir ces Accords d’Arusha d’actualité et continuer à profiter et récolter les dividendes de leur largesse quant au partage du pouvoir.

    Quand on commence à manipuler l’information et interpréter les événements en orientant l’opinion et en installant cette psychose dans les esprits qu’une violence est inévitable, c’est justement ce qu’on est en train de préparer. Que les motifs soient des prétextes ou des faits réels.

    Nous avons des militaires qui sont à l’étranger, en train de protéger des populations civiles d’autres pays. Il faudrait voir si notre propre population n’en aura le plus besoin et se préparer en conséquence. Et encore une fois, « que les motifs soient des prétextes ou des faits réels »… On ne prend pas de chance quand des vies sont en danger!

    • Rupande

      Monsieur Mutima,
      Malgré l’entrainement des Imbonerakure, il n y aura pas de guerre,
      Arrête de te faire d’illusion : «Ton Nkurunziza partira que tu le veille ou pas.»
      Ou bien il choisira lui-même de partir à la fin de son mandat, ou bien il choisira de partir comme Compaoré, Mobutu, Kadafi et autres.
      Si tu veux tu peux même l’aide à faire son choix.
      Cesse donc de te faire d’illusion avec tes histoires de la Cour Constitutionnelle de Nkurunziza.
      .

      • Mutima

        @Rupande
        Oui! C’est vrai!!!! Ceux qui ont attaqué Cibitoke cette fin décembre 2014 étaient des Imbonerakure??? Et pourquoi alors leur reprochez-vous d’avoir collaboré avec l’armée??? Pathétique!!!

        Pierre Nkurunziza est le Président du Burundi. Donc, si tu es Burundais, il devrait naturellement être ton Président… Mais…

        Mais, j’ai cette curieuse impression que toi et certains des autres qui s’opposent à lui, ne vous êtes jamais résolus à le considérer ainsi. Comme en 1993 et après, aux temps de Ndadaye, Ntibantunganya, Ntaryamira et Ndayizeye.

        Quand vous allez commencer à l’admettre et à l’accrpter, alors peut-être que des signes d’une évolution pacifique, plutôt que ceux d’une haine « pacifique », commenceront à se manifester ou être perceptibles.

        Il faut savoir distinguer une ambition destructive et destructrice, et un simple besoin de réalisation.

        Nous savons que tous ces gens qui veulent conquérir le pouvoir « coûte que coûte » ne l’auront pas de sitôt s’ils ne passent pas par la violence et la manipulation de l’opinion. Provoquer des violences et les mettre sur le dos des autres, nous connaissons le modus operandi.

        Nous sommes également au courant que l’objectif ultime est cette immence richesse qui se trouve au Congo voisin, est que le Burundi constitue en ce moment votre principal obstacle, le petit grain de sable dans votre machine, l’empêcheur de tourner en rond.

        Faites votre travail, nous ferons le nôtre… Et on verra bien quel chemin les Burundais choisiront de priviléger! Gare à vous quand même! La violence appelle la violence!

        • Rupande

          Monsieur Mutima,
          Merci bcp de tirer les choses au clair: «Ceux qui ont attaqué notre pays dirigés par les Imbonerakure à Cibitoke fin décembre 2014 étaient effectivement des Imbonerakure.» Si Nkurunziza le commandant en chef des Imbonerakure a eu le courage de donner les ordres à ses Imbonerakure pour attaquer son pouvoir, comment peut-il rester au pouvoir ? Inyana yishwe n’amata yayo ni uwuhe muti woshobora kuyikiza? Ne compare donc pas ce Nkurunziza qui se detruise lui-même avecnotre cher Ndadaye massacré par les Militaires.

          Pierre Nkurunzia est bel et bien mon président et le président actuel du Burundi, mais son mandat a presque pris fin. Si Nkuru et toi pansent que Nkuru est président à vie, vous vous trompez : «Il doit céder la place aux autres, d’ici quelque semaines.» La question n’est pas donc s’il partira ou pas. La question est de savoir comment il partira et c’est le même Nkuru qui doit choisir la méthode par laquelle partira et le temps presse : « Qu’il parte comme Mandela ou Compaoré, c’est à lui seul de choisir et dans tous les cas le Burundi et les Burundais seront vainqueurs.» Il n’y donc qu’un et un seul perdant:«Nkurunziza»

          Monsieur Mutima, vous dites que vous attendez de voir quel est le chemin que les Burundais vont choisir : «Ne sais-tu pas que les Burundais ont déjà choisis qu’aucun président ne va pas les gouverner plus de 10 ans?» Si toi et Nkurunziza pensent que les Burundais s‘y sont trompé ou ne se souviennent plus de ce choix historique, ils vont vous le rappeler.
          Ce n’est pas votre violence ou les imbonerakure qui vont les empêcher de faire valoir leurs droits.

          Hanyuma ugabanye agashavu kuko iryo shavu ntirishobora kubuza ko shobuja Nkuru ahava naho atabishaka canke wewe utabishaka.
          Ntakundi biri bugende, kuko nawe nyene yarabisinye.

          • Mutima

            @Rupande

            S’il s’agit de ton opinion, alors dis-le comme tel. Mais ne dis pas que ce sont les Burundais qui l’ont décidé. Vous êtes qui pour parler en leur nom? Je parie que les Burundais n’étaient pas au courant de cette antagonisme qui existe entre les Accords d’Arusha sur le mode d’élection du Président qui se trouve dans la Constitution. Alors si vous leur dites exactement dans quelles circonstances ces Accords ont été négociées, que quand ces Accords ont été signées le CNDD-FDD n’était pas présent, et que de surcroît que de surcroît cette omission de précision (volontaire à mon avis!) avait été décidé pour que le Frodebu lui même puisse faire exactement ce que le CNDD-FDD est en train de faire, alors je ne crois pas que tu aies les prérogatives de juger le CNDD-FDD… Encore moins avant qu’il ait nommé le candidat qui va le représenter aux élections de 2015.

            Mais qu’est-ce qui vous fait peur en Nkurunziza?… Je répète : «Qu’est-ce qui vous fait réellement peur en Nkurunziza?» Il pourrait s’en aller et vous vous mettrez de plus belle à vilipender son remplaçant! Jusqu’à lui trouver des poux là ou il en a pas! Même si le CNDD-FDD vous présentait Sinduhije comme son candidat du jour au lendemain, au point où en sont les choses, la première chose que vous direz serait ceci : «Même lui aussi? Décidément le CNDD-FDD peut acheter qui il veut!»

            Ai-je tort? Si oui, que pensez-vous de ceci : «Nous tenons le pays maintenant! La victoire est à nous!» Mais cela ne risque pas d’arriver! Parce que vous savez que le CNDD-FDD va gagner!… Encore mieux avec Pierre Nkurunziza comme candidat! Et c’est là que nous, nous pouvons vous dire : «On vous tient par la barbichette!»

            Si demain le CNDD-FDD vous présentait un autre candidat que le Président de la République Pierre Nkurunziza, vous commenceriez à exiger des conditions telles que : «Les anciens présidents n’ont pas le droit de participer à la campagne électorale!» Simplement pour vous assurer que Nkurunziza ne se mette pas à supporter un autre candidat, ce qui lui donnerait du coup l’avantage…

            Il faut que nous soyons clair : «Votre peur n’est pas que Nkurunziza soit mauvais!» Parce que si c’était le cas, vous seriez en train de l’encourager et à chanter ses louanges à tue-tête pour qu’il aille se casser les dents aux élections! La vérité, c’est simplement parce que sa popularité vous fait tellement peur que vous ne voulez surtout pas qu’il se présente! Ni que le parti CNDD-FDD puisse présenter un candidat qui aurait la faveur du Président de la République.

            Quant à sa légitimité, nous [le Burundi] avons des instances habilités qui vont prendre la décision au moment opportun!… Ni avant!… Ni après! Vous pouvez déchirez vos chemises, cogner vos têtes dans les murs ou sur des troncs d’arbres (dans la main c’est plus doux!), et vous égosiller autant que vous le voulez, nous continuerons à vous dire : «La sourdine, c’est jusqu’au lendemain du congrès du CNDD-FDD!… Ni avant, ni après!»

            La Constitution dirige le pays, et ce qui s’y trouve a préséance sur tout ce que se trouve ailleurs dans tout autre texte, en cas de disparité. Peu importe qui voudra dire ce qu’il veut! La Constitution actuelle a été signé en 2005 par Domitien Ndayizeye, et les Accords d’Arusha ont été conclus en 2000. Normalement pour être conséquent, étant donné que la guerre venait de finir (supposément, puisque le FNL n’avait pas encore déposé les armes), les clauses des Accords d’Arusha auraient toutes dû être incorporées dans la Constitution, et être abrogés, leur esprit (sic! « esprit des accords!!!!! ») ayant été préservé dans la nouvelle Constitution. Mais non! Il a fallu qu’on crée cette confusion!!!! Et allez savoir pourquoi!… Mais ne reprochez pas au CNDD-FDD d’en tirer profit! Puisqu’il n’était même pas là quand cela s’est décidé!!!

            Et en terminant, d’après vous Nkurunziza et le CNDD-FDD sont allés prendre des militants du MSD et du FNL partout dans le pays, les ont recrutés comme des Imbonerakure, les ont envoyés en République Démocratique du Congo pour des entraînements militaires… Tout cela pour qu’ils retournent les attaquer et se faire égorger (telle que vous le dites!) par l’armée et les Imbonerakure? Soyons encore clair :
            – Si c’était des Imbonerakure, vous ne les auriez pas défendus à ce point;
            – Si c’est vrai que c’était des Imbonerakure, alors le CNDD-FDD en a assez pour en sacrifier (ou en gaspiller si vous préférez);
            – Si c’était des Imbonerakure, cela veut dire que vous accusez l’armée (et non Nkurunziza et le CNDD-FDD) de les avoir formés pour pouvoir les tuer après ;
            – À travers vos manifestations dans les métropoles occidentales, vous disiez que le pouvoir était en train de préparer un génocide en formant des Imbonerakure et en distribuant des armes… Vous ne nous avez jamais dit qu’ils étaient en train de les former à perpétrer ce génocide contre leurs confrères Imbonerakure!… Ce qui prouve que les choses ne se sont pas passées comme vous les escomptiez… ;
            – …

            Je pourrais en dire encore plus… mais passons! Mais attends quand même qu’il (Son Excellence le Président!) parte avant de célébrer! On ne crie pas victoire avant le fin de la guerre!…

            Et les décisions qu’on prend ne sont ni statiques, ni immuables!… surtout pas en politique!

            • Rupande

              Mon frère Mutima,
              Le départ de Nkurunziza n’est pas quelque chose négociable, reportable, doutable, invraisemblable ou improbable. C’est une obligation impérative et inévitable. Tous le monde le sait , sauf vous Mutima. Mais ça ce n’est pas un problème, l’essentiel c’est que les principales intéressés(le Burundi, les Barundi et Nkuru) le savent. Néanmoins, une seule chose reste à clarifier : «Nkurunziza ne sait pas jusqu’`a aujourd’hui comment il partira, alors que c’est lui et seul qui doit choisir par quel méthode il partira. Partira-t-il comme Mandela ou comme Compaoré ? Nkuru est désormais sommé de répondre à cette question dans les jours à venir et la pression sur lui augmente chaque jour.»

              Ne me rapporte pas comment vous avez former les imbonerakure pour massacrer les Burundi et tous ces crimes et bêtises que vous avez commises. Le monde entier le sait et il est fatigué de vous.
              J’ai pas non plus besoin que tu me parle de ses pseudo-congrès du CNDD-FDD, un parti qui n’existe pas que par nom. Au lieu de l’appeler parti, tu airais mieux l’appeler coquille du CNDD-FDD parce qu’il ne reste qu’un coquille «kurya kw’igifyera ccumye.»
              Plutôt je te conseille de contrôler ta langue et d’arrêter de loghorrer «ureke guhandwa ku rurimi» et de réfléchir sur ce que tu deviendra après la chute de ton chef qui en encours.
              Au lieu de défendre bec et ongles Nkuru, un président en chute libre, mais qui par son malheur ne sait comment s’y prendre, tu aurais dû se lever et se porter candidat pour tenter de reconstruire votre coquille du CNDD-FDD.

              Manya neza : Nkurunziza akinda agaramye, yambara imyate, ategerezwa kugenda.

            • Mutima

              @Rupande
              Deux mots : «Félicitations alors!»
              C’est la première fois que je lis un commentaire de quelqu’un qui prétend (non! qui est sûr!) de connaître l’avenir! Tout en ne répondant pas à mes questions… Hmmm!

              Quand bien mème « Votre » (Notre) Excellence Monsieur le Président partait, le CNDD-FDD continuera à gouverner!… Et à se renforcer!

              Fin de la discussion!…

              P.-S. : Sérieusement, va consulter un médecin! De préférence avant les élections!

  7. Abi

    Est ce que Pacifique, Mbonimpa PC et Vital et consort.. seront en première ligne lors des manifestations? Si c’est le cas il faudra se joindre à eux…

    • Vincent

      Qu’ils n’oublient pas de ramener leurs enfants et leurs femmes à la manifestation et de préférence devant tout le monde afin de bien les voir.

  8. Pioneer

    Un test de credibilite:
    1. Le ministre Nduwimana appelle a une MANIFESTATION POUR la PAIX et fera lire un discours de circonstance y relatif. La societe civile (et les medias …nommément indexés) devrait y PARTICIPER MASSIVEMENT (ne sursautez pas!).
    2. En retour, la societe civile devrait organiser une MANIFESTATION POUR le RESPECT de la CONSTITUTION et de l’ACCORD d’ARUSHA le samedi suivant. Et le President NKURUNZIZA devrait y prononcer le discours de circonstance préparé par la Societe Civile, organisatrice de la manif. Ainsi, les “ennemis de la paix” seront démasqués.
    p.s. Jeune Afrique sort un numero sur le 3eme mandat de Nkurunziza ce lundi. Bonne lecture!

  9. IRAKOZE

    Nous n’allons pas voté un tutsi quoi que vous fassiez

    • Karaneze

      @ Irakoze: Signe des temps, nkubu abatutsi ubashakako iki? Urazi ko ataribo bazokura Peter, kandi n’uwuzomusubirira azohashirwa n’abahutu. On a tout compris en fait, mwitwaza abatutsi mugabo turazi ko mutinya ko umu FNL (Rwasa) yogifata agaca akanegesha!!! Aba DD mutewe ubwoba na Safisha, Ruvubu, Manirumva, Cibitoke, n’ubundi bwicanyi bwose, murazi ko hagiye umu FNL muzoca mutangura kubiriha!!! Nivyo mutinya, mugaca mwitwaza abatutsi kugira muhende abanyagihugu (nako abenegihugu). Mugomba kugarukana ingwano y’abahutu n’abatutsi mugabo murihenda kuko imisi ya peter iraharuye kandi umu FNL aragifata muce musubira mubuhungiro ntagisivya.

    • Personne ne te le demande et les DD ne sont pas les seuls ou les plus originaux hutus.incroyable la betise de certaines personnes pourtant instruits.Fonds perdus

  10. kimeneke

    @
    Bakara none aho uvuze iki uti peter avuga neza kandi yarahurudutse avuga yuko buca yiruka kubanyagihugu !!! Ahubwo narindire tumwirukeko hanyuma amaraso yasesetse yabaze ubutegetsi bwa micombero na so pierre nkuru

  11. Je suis totalement d’accord avec une société civile qui est responsable. Mais actuellement je me pose beaucoup de questions sur leur vision et leur mission. Personnellement je me demande ceux qui les ont mandatés pour parler au nom du peuple. Est-ce que ce peuple qui n’arrive a parlé sur les medias n’a pas une opinion. Et comment ce peuple va exprimer son opinion? Par la voix des urnes bien, C’est ça la démocratie. Si Pacifique, Vital, Pierre Mb, et consorts valent plus que la 4 million 600 mille personnes qui se sont inscrits pour les élections, moi je conseillerai les pays africains le mot démocratie dans nos têtes. Mais une chose est sure, pacifique et ses amis ont chacun une voix. J’emboite les mêmes opinions que professeur, le constitutionaliste, qui a mentionné que l’accord d’Arusha ont été vont causer beaucoup de problèmes dans ce petit pays suite à cette constitution mal écrite. En se basant sur ce qui est, c’est-à-dire 1 tutsi vaut 5.1 Hutu, un mutwa n’existe pas, un muganwa non plus. Pour dire que la génération à venir va ne pas accepter cela. Pour dire que un enfant hutu, twa, muganwa ont peu de chances pour exceller dans notre pays. Quelle démocratie? J’aimerais que Pacifique, vital, Pierre et consorts puissent parler de ce gros dossier et non pas aller se cacher derrière Nkurunziza qui n’est pas le gros problème puisque un jour, il quittera le pouvoir mais le pays va rester. Ce que je peux rappeler à cette société civile qui s’est cachée en politiciens, personne ne les a mandatés. Laissez le peuple faire son et non pas couper leur opinion par votre accès aux medias qui vous favorisent. Un homme et une voix, je vous encourage à faire les propagandes si vous voulez faire élire en nous nous montrant vos programmes fiables qui vont nous inviter à vous voter. N’appelez pas le peuple à aller dans les rues, c’est un manque de vision et de mission me chers amis de la société civile, politiciens

  12. Ahashashe

    Abarundi twarabuze ihero ry’imiti; Turi ba ntaho mfatwa nk’umwana ahiye mu kwaha.
    Turi ba nyenda muvano wa nryogo yarikiye mu ntege yagize iti : « wicare meneke, uve hasi meneke, ugende meneke, uryame meneke, uvuge meneke, unume meneke, wigorore meneke, wuname meneke……… » Nagomba nababwire ko n’uno musi Nkurunziza avuze ko arekeye abandi batware hoca hazuka ibindi qu’on ne sait pas encore. Pour dire que le problème n’est pas Nkurunziza, il y a quelque chose d’autre qu’on ne sait pas. Ce qui est décevant c’est qu’il y a des gens qui suivent moutonnement au lieu d’avoir un esprit de discernement. J’appelle les gens à manifester mais voyons doc, il faut que je sois en avant sur la première ligne au lieu de commander les pauvres innocents à partir de mon salon devant la télé en silotant une bière où à partir d’une cachette au cas où ça tourne mal je prends le large. Nous autres les africains, il faut ouvrir les yeux et défier les gens qui cherchent leurs intérêts de quelle appartenance que ce soit. Nous voulons la paix et une bonne gouvernance. Abanyagihugu bato mutureke kuko nitwe tuharwa iyo mwe abategetsi bibananiye kugabura inyama. Aho inzovu zirwaniye ivyatsi nivyo victimes. Murakoze.

    • AM Kana

      M ou mme, Ahashashe,
      Tu dis vrai. Des personnes sont dans des labos pour monter des strategies creatrices de la pagaille dans le pays BURUNDI. Ces personnes se cachent deriere de beaux mots pour diaboliser le parti au pouvoir et le gouvernement en place. Comme les burundais oublient vite! Se souviennent-ils des villes mortes ou des gens etaient brules vivants dans des pneux sous l’oeil complaisant de la police et l’armee?
      Il est vrai que le non respect de la loi ne doit pas etre encourage mais non plus, on doit pas encourager la desobeissance civile ou le refus de l’autorite. Hier, Adolphe est parti, aujourdh’ui on veut la tete de Nkurunziza. Demain se sera le refus categorique du parti CNDD-FDD qu’on accuse deja de genocidaire. Quand on cree un monstre, il faut s’attendre qu’un jour on soit devoré par le meme monstre. Si demain la police laisse les manifestants faire des casses en ville, il faudra que les organisateurs de ces marches soient prets a payer les pots cases.

      • A ce que je sache ils ne seront pas armés et les pots seront certainement payer par ceux-là qui qui prendrons l’option de la violence qui sont habituer qu’à cela d’ailleurs

    • Karaneze

      @ Ahashashe: Urahumba karabubukanye!!! Democratie mwagwaniye igira ibakoreko namwe…kumbura ube uratekereka kuko ngo ntakidahera. Uribuka ko u Burundi ari ubwatwese. Ico mwibagira nuko mutatubwira igituma Peter akwiye mandats 3 gusumba abandi barundi bose, kandi ari umurundi nkatwe. Mbaye wawundi yagize ati ‘n’abandi bagore baravyara abahungu’.
      We need change!

  13. Citoyen

    Pour la limitation des mandats, les plus hautes autorités devraient démontrer leur attachement au respect de la loi.
    Ça me choquerait si c’est vrai que le Président doit partir se maintienne.
    Autrement quand il faut que les citoyens payent les taxes a l’OBR on nous dit qu’il faut respecter la loi, quand on fait des procès au petit peuple c’est la loi mais quand c’est le tour des grand, on commencer a donner l’interprétation qu’on veut de la loi!

    Mais s’il devait se présenter et s’il nous appartient de juger par les urnes s’il part ou non, il devait laisser les autres faire la campagne dans les mêmes conditions équitables et non être une entrave a la fusion des partis, a la formation des coalitions et la je rejoint les autres sur le cas du Senegal

  14. Francesco Sinibaldi

    Un souffle vivant.

    Dans la solennité
    d’une pensée
    fugitive la fête
    du soleil retrouve
    la jeunesse et
    le chant d’un
    oiseau qui cherche
    l’harmonie.

    Francesco Sinibaldi

    • Vuvuzela

      Eshe kwibwira bantu mwe. Nkumbure waruvuze neza nuko uhinyika caaaneeeee. Garuka hasi nuwo mu Cendajuru yumve, nakwo kwivugana c’est pas bon.

  15. Video

    Ni muturabire nyabuna kirya kibazo c’ahahoze isoko nkuru ya Buja. Ivyo Rufyiri ariko aravuga nivyo. Iri shirahamwe Sino African Trading and Investment Initiatives Co. ntiribaho Selon les recherches Google, ni agashirahamwe gaherutse kuvuka le 22/9/2014 , Limitedhttp://www.hkcompany.org/co.php?id=2147054 mu ntumbero yo kunyonora kirya kibanza!!!!! Ewe Ntwaro Mbi!!!

  16. Danny

    Pierre NKURUNZIZA comme un homme croyant ne devrait pas briguer un 3e mandat. Les manifestations pacifiques est un droit dans un pays dit démocratique. Le peuple doit pouvoir faire entendre sa voix, la police et les forces d’ordre devraient assurer la sécurité des manifestants qu’ils soient contre le pouvoir en place ou non. Arretez de jouer Hutu – Tutsi, et surtout pas utiliser le terme ABANSI B’IGIHUGU, il y a pas longtemps vous portiez le meme nom. Pierre ne dira rien. C’est pas la première qu’il fait sourde oreille aux cris d’un peuple mourant ( question – falcon, cahiers provenant de l’Ouganda, arrestations effectuées jour après jour, question – Kazungu, …. sans oublier les bombes lancées dans la capitale Buja sauf qu’il s’est fait acquitté alors que les procès sont arrêtés). Il a eu ses 10 ans et ça suffit.
    Manifestation est la seule voie de lui dire we can’t take it no more.

  17. kimeneke

    Tuzosidukira mwibarabara turabe ico bazotugira vyase mumahore tubishire mumigere nabone bava amaraso ntibava amazi

    • Bakara

      @kimeneke
      « Tuzosidukira mwibarabara turabe ico bazotugira vyase mumahore tubishire mumigere nabone bava amaraso ntibava amazi »
      Birumvikana ko wahimvye ntacoyimena. Amaraso amaze guseseka muri ico gihugu kuva muri 1960 simbona abipfuza kwongera ko ayandi ico bibaza!
      Nawe nyenicubahiro wacu yamye yitonda, twizeye ko azobibandanya, hanyuma nta kamaro ko kumugirira procès d’intention. Ntaco aravuga kandi turazi ko umusi yavuze azovuga neza!

    • Amani

      Ca mu Cibitoke nya kuntunga!

  18. SENYAMWIZA J.CLAUDE

    Le CNDD-FDD est comme un bateau en déperdition qui prend l’eau de toute part et qui risque de voler en éclat. Il faut dire qu’à force d’exactions, de corruption sans précédent, d’abus de pouvoir de toutes sortes par une poignée de quelques gens forts autour du Président NKURUNZIZA, opérant de façon coordonnée à la manière d’une mafia, les dirigeants de ce parti ainsi que leur Gouvernement l’ont vraiment cherché…! Quant à la Société civile burundaise, elle a totalement raison d’appeler à manifester massivement pour rejeter le 3ème mandat de NKURUNZIZA auquel il n’a plus droit. Sinon, qu’était-il allé chercher au Parlement en Mars 2014? Comment interprète-t-il et qu’est-ce qu’il fait du vote du Parlement qui a rejeté catégoriquement le changement de la constitution qui aurait permis à S.E. NKURUNZIZA de s’éterniser au pouvoir au-delà de 2015? Quand je l’entends dire que si son parti le désigne il sera candidat cela me fait document rigolé!! Mais, son parti-fût-ce celui du Président de la République n’est pas au-dessus des Institutions républicaines comme le Parlement dont le vote est souverain puisqu’il représente la volonté du peuple. Franchement le ridule ne tue pas…! Comme disait souvent Mitterrand, un dictateur n’a rien de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi….! Dieu sauve le Burundi…!

  19. Datus

    Ariko abarundi barantangaza! Uwuri mu burengeti bw’ubutegetsi, ntashaka kwumva na gatoyi ikivuga nabi ubutegetsi!!! Et cela a toujours été ainsi!! Quand on dit que c’est le peuple qui tranche , que les textes ne servent à rien, vous croyez que nous sommes dans quelle ère? Si les textes disent qu’un président doit faire deux mandats ,c’est deux mandats point et trait. Sinon demain vous allez vous retrouvez dans un pays où il n’y a pas de respect de constitution! Et bonjour le désordre! Imaginez vous si Peter fonce et qu’il y ait des problèmes et que malgré tout il est élu et contesté en même temps. Vous savez ce qui risque d’arriver?? Hum, qu’il y ait un autre qui dit qu’il est lui aussi président et nous allons nous retrouver avec deux présidents! Comme ni l’un ni l’autre ne sera légitime!! Pensez ce qui arrivera…..!!!!! Bonne journée!

  20. Minago

    chers frères et soeurs, un petit conseil à tous et à toutes « nous pouvons hériter beaucoups de belles choses de nos plus proches que ça soient de nos parents ou de nos amis. Mais la LIBERTE QUI EST LA PLUS RARE ET LA PLUS PRECIEUSE DES CHOSE NOUS APPARTIENNE ET PERONNE D’AUTRE NOUS LA DONNERA  » Ntimuhindukire inyuma canke ngo mweza amaso abantu bibaza ko ari imana ngaha kwisi ngo harico bazobamarira umwe wese ave hasi yiyumvire kubaho atagira la liberté ico bisigura hanyuma arabe ico yokora. Naho ukaguma mubwoba ngo ndapfa nubu usa nuwapfuye kuko kubura ubwigenge ntaho bitaniye n’ugupfa ahubwo wopfuma upfa aha gupfa ubona.

    • Amani

      Nyarukira i Bdi tujane Misago we! Ibi ndazi uvyanditse wicaye muri salon iwawe. sivyo? Uh, iyo buba ubwumwe bwari ikindi.

  21. kAGANJI

    Est-ce que réellement ils ont besoin de se déchirer leurs chemises pour ça?? Moi, je pense qu’ils ont tapé hors sujet, Pourquoi dépuis longtemps, ils n’ont pas plaidés pour changer la contraduction qui est dans notre constitution?? C’est juste le moeux du problème. Et d’ailleurs d’après les constitutionalistes ces accords d’arusha sont pleines de contraductions infini, qui vont nous amèner toujours les problèmes!!! Moi , je vois que le problème n’est pas Nkurunziza?? Il faut que ces gens vraiment ont du kilo ou d’idée, ils deevrient se battre pour demande d’elever ces contraductions dans notre constitution. Voilà, demain ils vont placer l’aveugle Mbonimpa de dire n’importe quoi?? OH!! vive la dmocratie au burundi!! Si c’est au nord du Burundi ces gens diront un mot?? Mbe ko mandat ya gatatu n’umva gusa iteye ikibazo I burundi? Mbe Mu rwanda ho ni gute? Uganda Museveni yafashe le pouvoir ndi muri primaire ubu nkaba inywi warandenze nkakibuka n’imwaka yanje akiri ku butegetsi ko ho n’umva ntanduru zivuga?? Qui sinipfuza ko twosubira inyuma muri démocratie, ariko démocratie yagomba kuba imwe hose. Honté à l’america!!Honté à la France!!Hontéà l’occident!!, Courage à ces Burundais(es) qui veulent avancer le pays. Murakoze

    • Kaganji,

      Et ben si tes préoccupations sont principalement la démocratie au Rwanda, Uganda, Syrie ou bien la Tchétchénie c’est ton affaire nous c’est notre pays Le Burundi avant tout et si avant les burundais pouvaient accepter de se faire taper dessus sans broncher et ben maintenant ce n’est plus possible car les autorités et les personnes autour d’eux en ont trop insolemment abusés et ceux qui veulent justement s’accrocher au pouvoir simplement pour continuer à piller le pays et en massacrant le peuple pourtant électeur par la faim et les armes doivent suivre ces conseils qu’ils leur sont donnés pour sortir par la grande porte, doivent saisir cette occasion qui n’a pas été donné aux dictateurs qui se sont faits éjectés maladroitement et qui ont lamentablement terminé leur carrière au sommet.

      Ils doivent comprendre qu’il ya une vie après le pouvoir, dans leur cas d’ailleurs une belle vie les attend avec ce qu’ils ont amassé depuis 10 ans car il ya d’autres burundais, DD ou autres qui peuvent aussi diriger surtout que les réalisations du pouvoir en place ne sont vraiment pas exceptionnelles pour le rendre si indispensable.
      QU’EST-CE QUI PEU DONC JUSTIFIER UNE TELLE TENANCITE A CE MANDAT TANT CONTESTE DE TOUT PART ? Celui qui trouvera la réponse aura tout compris

      Si alors vraiment t’es nostalgique à l’époque ancienne où les blancs soutenaient et finançaient les régimes dictatoriaux sans broncher, époque à laquelle on pouvait manier les burundais comme des moutons en les montant du jour au lendemain les uns contre leurs voisins voir même leurs conjoints et progénitures trouve-toi une machine qui remonte dans le temps.

      A malin, malin et demi

  22. KELEMESIYA

    Le loup attaque de la dent, le taureau de la corne. Et l’homme civilisé?? Evidemment pas de la kalash, plutôt de sa matière grise.
    Et s’ils « (les princes qui nous gouvernent) s’offusquent des « sarcasmes » a leur endroit, ce n’est pas la force qui résout le problème.
    Diderot dans ses « principes de politique de souverains » disait ceci: » il faut lui permettre la satire et la plainte: la haine renfermée est plus dangereuse que l’haine ouverte ».
    Si vous voulez réellement nous prouver que vous êtes de cerveau ramolli, usez des canons.

  23. DPQ

    « Elles appellent, ainsi, tous les citoyens burundais à protester vigoureusement contre le 3ème mandat de M.Nkurunziza en participant à la manifestation pacifique »

    Chers amis burundais, la meilleur façon de protester vigoureusement et paciphiquement contre le 3ème mandat de M.Nkurunziza est de participer au élection et dire non a un président dictateur comme la société civile aime le dire. Si réellement c’est un président qui a démontrée sa médiocrité pendant son règne, aucun burundais n’osera lui donner sa voix. Pourquoi si trop de tapages pour un président qui a perdu confiance de tout son peuple. Pourquoi appeler la population a se heurter a la police et a l’armée avec tous les risque de bavures pouvant conduire aux blessure ou pertes en vies humaine pour manifester contre un président qui va naturellement partir démocratiquement par les urnes sans aucune bavure?

    Cher Africain, nous devons tirer des lecons de ces pays qui ont été conduits en erreur par des société civiles comme ceux qui ont été touchee par le printemps arabe. Lequel est aujourd’hui mieux par rapport a ce qu’il était avant le printemps arabe? Répondez mois cher Rufyiri et Pacifique Ninibahazwe.

    Chers Burundais, sachez bien qu’un président médiocre ne peut pas passer, le Senegal nous a démontrée cela, mais malheureusement après avoir perdu des vie humaines dans des manifestation appelées par la société civile. Pourtant le président qui était contestée est allé au élections et a perdu parce qu’il était médiocre. Le peuple sénégalais l’avait vu et ils ont décidée du sort de WAD par la voix démocratique> Et ceux qui sont morts pendant les manifestations? Et s’ils attendaient les élections? Muramenya, Akataretse kaba Gasema.

    • La question ici n’est pas le bilan du Président,
      C’est plutôt la violation de la loi que veut faire le président en se présentant pour un 3è mandat illégal. Si le président viole la loi, qui va respecter la loi après ? Empêcher le 3è mandat c’est promouvoir le respect de la loi, sinon on aura un pays ou personne ne respecte la loi. « Umwera kuva ibukuru ugakwira hose »

      • DPQ

        Cher Lecteur 14, violer la loi peut être sanctionné aussi par les urne. Il faut plutôt que la société civile face la contre propagande pour que celui qui viole la loi ne soit pas élu. C’est la seule protestation pacifique qui peut exister. Entrainer des personnes dans la rue sachant que ces personnes peuvent se blesser ou mourir n’est pas aussi pardonnable.

        • DFQ
          Vont-ils se blesser ou mourir en trébuchant ou bien vont-ils se suicider ? Quelle est la responsabilité de ceux ou de celui qui comptent opposer la violence aux manifestants qui ne demandent que nos dirigeants respectent la loi et le peuple électeur au lieu de croire qu’ils sont nés pour diriger à vie ?
          Veux-tu qu’on aille aux élections pour élire des dirigeants qui pour nous remercier feront ce qu’ils veulent simplement parce qu’ils ont l’armée et la police pour terroriser et tuer ?
          Urahumba uwuzakwatsa umucanwa wo kwica abanyagihugu niwe azowota Imana yo mwijuru izotubera icabona………
          Ayonayo muvugishwa nico mukura kuri iyo pouvoir. Egocentrisme quand tu nous tiens !!!

    • David Mugabo

      Cher(e) DPQ,
      Vous dites que le meilleur moyen de protester contre P Nkurunziza est de voter contre lui et vous donner ainsi à la fin de votre commentaire, l’exemple du Sénégal. Permettez-moi de donner mon point de vue là dessus. P Nkurunziza a une grande responsabilité pour notre jeune démocratie. Il est le premier président élu démocratiquement après la rentrée en vigueur de notre constitution. L’avenir de notre pays/ démocratie dépendra de la décision qu’il va prendre. Si notre peuple accepte qu’il se représente pour le 3ieme mandat, et cela même s’il perd, on aura échoué dans notre démocratie. Car rien n’empêchera son successeur ( ou les successeurs de son successeur) de briguer un 3 ieme mandat à son tour. Vous vous rappèlerai que Abraham Lincoln, qui été un président très apprécié de son peuple, a refusé catégoriquement de se représenter et cela même après la pression de toute une nation qui voulait son retour pour un mandat supplémentaire. La loi était clair, il avait fini ses deux mandats. Il na pas regardé son intérêt à lui ni celui de son peuple à son époque mais celui des générations futures. C’est donc cher(e) compatriote une question de principe. Mis à part le fait que si Nkurunziza force pour un 3 ieme mandat il fera pas l’erreur de perdre les élections. Il va forcer sa victoire aussi.

      • DPQ

        Cher ami David MUGABO, si le premier est sanctionne pour avoir viole la loi, personne d’autre ne pourra oser. Il faut plutôt faire a ce que les plus démocrate possible pour empêcher toute tentative de fraude. Il y a des observateurs bien avisées, la société civile et les media qui peuvent s’y mettre. Il ne faut pas opposer la force a la force.

        • David Mugabo

          Cher DPQ, merci pour votre commentaire/réponse. Je comprend votre point de vue sur la question et le fait de vouloir éviter que des citoyens soient blessés ou pire tués vous honore. Là où je suis assez pessimiste c’est que un président qui aurait les moyens de violer la constitution ne le ferait pas pour ensuite perdre les élections. Il aura aussi les moyens de détourner les résultats. Et encore une fois, même si tout le peuple burundais se lèverait ensemble pour SUPPLIER Mr Nkurunziza de se représenter, il devrait quand même refuser. Car c’est la loi. Si il gagne les élections alors que tous les chiffres montrent qu’il les a perdus, que fera tu? Iras-tu protester dans la rue?
          S’il faut stopper Nkurunziza il est impératif de le faire avant les élections. Il n’a pas le droit de se présenter! Le message qu’il faut envoyer aux futures dirigeants de ce pays ce n’est pas qu’ils perdraient les élection si leur candidature n’est pas légal, mais plutôt que le peuple n’acceptera pas qu’il se présente! S’il le faut moi j’irai dans la rue. Ce n’est pas Pacifique ou d’autres acteurs qui m’y enveront mais ma propre conscience. Si tu ne conteste pas sa candidature, comment vas-tu contester après son élection. S’il va en élection et qu’il les perd, la démocratie aura perdu aussi car le peuple aura permis une candidature illégale.
          Merci

          • Philippe

            Mon opinion en tant que membre du parti au pouvoir est qu’il faut protester dans le respect de la loi. Je suis comme la plupart de mes compatriotes contre le 3 ieme mandat du P Nkurunziza. Comme je ne voterai pas contre mon propre parti, et qu’en même temps une candidature de Nkurunziza serait anti-constitutionnelle, je prefere combattre cette candidature avant meme ces elections. Et s’il le faut aller dans la rue, car la rue comme la plupart semblent l’oublier est notre droit le plus essentiel dans une démocratie. Ce n’est pas un combat pour seulement l’opposition ou la société civile, mais pour l’interet du peuple Burundais. Nkurunziza met en danger mon parti, ma democratie, mon pays s’il brigue un autre mandat. Je veux gagner les elections de 2015 avec le cndd-fdd mais pas à tout prix. Je suis d’accord avec David car nous serons tous perdant si Nkurunziza se presente aux elections. Qu’Il perde ou qu’il gagne, on aura échoué. Ce sera l’echec de la loi, l’echec de notre democratie.

    • PCE

      @DPQ
      Vous dites que le meilleur moyen de protester contre le 3eme mandat de Nkurunziza est de le faire pacifiquement , je pense que c’est que sont entrain de faire les organisations de la société civile! Et l’une des manières prévues par le droit civil est notamment une manifestation publique .Si le pouvoir en place ne comprend pas c’est un des droits les plus inalénables des citoyens , alors ce n’ est plus de la démocratie .Or nous avons besoin d’une vraie démocratie qui garantit de tels droits .
      Si je vous ai bien compris cher DPQ vous appelez les gens plutot à ne pas manifester ? D’abord l’exemple que vous prenez , celui du Sénégal n’est pas le bons .Eh bien la population a bel et bien manifesté en s’inscrivant en faux contre une nouvelle réelection d’Abdoulaye Wade! Savez vous pourquoi ? Parce que Mr Wade commencait à gérer l’Etat comme une affaire de famille en faisant attribuer par exemple l’essentiel des marchés de la république à son fils Karim Wade . Si vous avez suivi l’actualité ca ne vous aura pas echappé que Karim Wade est en prison pour « enrichissiment illicite ». Ensuite le Sénégal n’est pas un bon exemple car Aboulaye Wade était dans son droit en se faisant réelire comme président , ses tentatives de modification de la constitution ont échouées , chez lui aussi . Le pouvoir de Mr Nkurunziza est dans un autre cas , il veut contourner la constitution et les accords d’Arusha en tentant de se présenter comme candidat éligible. Non il n’a pas ce droit là et les citoyens burundais ont le droit de lui barrer la route . Son parti devrait d’abord faire les premiers pas . Je suis certain qu’il existe , encore au CNDD-FDD des gens raisonables capables de prendre la relève de leur président , il y a encore au CNDD-FDD des gens capables de stopper la corruption qui a fini par gangrener tous les rouages de l’Etat et l’économie burundaise , nous en souffrons tous . Nous avons tous droit à une nation responsable et digne , respectueuse des règles de fonctionnement d’une société libre , saine et démocratique , nous avons le droit de se battre pour . Une société juste l’est pour tous . A partir du moment ou un seul homme ou un petit groupe de gens tente de détourner le bien commun pour son exclusief usage , on n’est plus dans une démocratie mais une dictature .J’estime qu’il faut combattre toute dictature de plusieurs manières. Les manifestations de la société viennent à point nommé.

      • DPQ

        Cher PCE,

        Quand je parle du Senegal, nous devrions comprendre que les manifestations peuvent causer des pertes en vie humaine inutilement alors que si on attendait les élections, on pourrait accéder au même résultat en paix, surtout quand on a a choisir entre des candidats dont certains auraient démontrer des médiocrités tel que vous venez de nous les démontrer. Je n’ai pas peur qu’un président qui est accusé de tous ces manquements puisse être rejeté par la population. C’est ce qu’a montré la population du Senegal, mais je regrette toujours les pertes en vie qui ont précédée les élections a cause des manifestation qui finalement n’étaient pas nécessaire au vu des résultats électoraux.

    • burundi buhire

      parce que les dictateurs ne laissent jamais aucune chance aux élections d’être libres

  24. Karundi

    Deux scénario possibles à cette campagne:
    1. Ou bien coup de grâce au règne de Nkurunziza
    2. Ou bien coup de Pub gigantesque gratuite à Nkurunziza
    Itavyaye inyana ivyara ishuri
    Turindire turabe kuko « amakuru yo kwizera abanyamugambwe barahejeje kumutanga nk’umu-candidat » , selon Bonesha/RPA

    • Rupande

      Canke ntivyare!!!
      None itavyaye iyo nyana canke iyo shuri uzoca ugira gute?

      • Karundi

        « Canke ntivyare!!!
        None itavyaye iyo nyana canke iyo shuri uzoca ugira gute? »

        Rupande we hazoca haba transition uce uja muri Leta
        Ntimwumva bimwe bama bavuga ko mudashaka amatora: Mwishakira transition.

        • Rupande

          Karundi wee,
          Erega sinavuze ko itavyaye Nkurunziza wanyu azohaguma: «Ivyiwe vyararangiye.
          Ategerezwa kwomoka canke abanyagihugu bamwomore nkuko vyagenze kuri Compaoré.»
          Iyo transition nayo biraboneka ko Nkuru ariko arayitegura kugira ahagume, yamara abanyagihugu ntibazomwemerera.
          Nkurunziza ategerezwa guhitamwo kugenda ku neza canke abanyagihugu bamwomore.

    • Kubwayo

      Ce qui est sûr,c’est que je n’ai jamais voté pour la société civil; elle n’a aucun mandat pour agir àmon nom kandi ntaco nzoyibaza. Peter nawe….on l’attend aux urnes comme Abdulaye Wade! C’est aussi simple que ça! L’opposition devrait y reflechir également

      • Toyi

        Reka yitoze hama General Niyombare ace akubita coup d’etat. hama ategure des éléctions libres et transparentes dans 12 mois.. tuce twitorera entre Rajabu na Gwasa hama Sinduhije aze kw’equilibrant… je rêve peut-être mais tout est possible ds ce pays de Mwezi Gisabo!

        • mugenzi ibuka iyo wavuye. Tukabura abategetsi bumunyu muri CNDD- FDD abahutu tuzoba dupfuye. Peter nareke kwitoza hanyuma baturonderere mu ba DD uyundi muhutu arinda, tumutore bamaramare. Ni baduhe uyundi arinda tumutore . Izo nduru zihere. Umuhisi Mayugi yaravuze:( ntamwami atwara mu nduru reka iyo nduru Peter subiza, Denise atarapfakara)

        • baobab

          Ca fait du bien de rêver. Mais c’est dur au réveil! !!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité