International

EALA : l’élection du nouveau président divise

19/12/2017 Edouard Nkurunziza 15

54 députés de l’East african legislative assembly (Eala) ont prêté serment ce lundi 18 décembre. Ils devaient ensuite élire le président de cet organe.

Léontine Nzeyimana, candidat du Burundi

Trois candidats issus de 3 pays devaient se disputer le poste. En plus de Léontine Shukran Nzeyimana, ancien ministre en chargé des Affaires de la Communauté Est-africaine, le Rwanda et la Tanzanie avaient respectivement pour candidats Martin Ngoga et Adam Kimbisa.

Les représentants du Burundi ont vite rejeté les candidatures rwandaises et tanzaniennes. «Une violation de la loi». L’origine des présidents de l’Eala obéit à un ordre alphabétique et rotatif.

D’après eux, c’est le tour du Burundi de diriger cette Assemblée. «Le candidat doit provenir uniquement des députés du Burundi». Et de soutenir qu’ils ne comprennent pas la raison d’être des candidatures de la Tanzanie et du Rwanda.

Le mandat de l’Eala devait débuter depuis le 5 juin dernier. Le Kenya et le Soudan du Sud, nouveau membre de l’organisation, n’avaient pas encore fourni la liste de leurs députés. L’assemblée compte 9 députés de chaque pays, ils ont un mandat de 5 ans.

Signalons que l’élection est prévue ce mardi 19 décembre.

Forum des lecteurs d'Iwacu

15 réactions
  1. Bakari

    @Source du Nil
    La rancoeur, la haine, vous aveuglent jusqu’à un niveau qui vous empêche de bien lire; impossible de vous rendre compte que les députés tanzaniens n’ont pas non plus participé au vote.
    Détendez-vous, sinon des maux d’estomac vous guettent.

  2. Znk

    @KIBWA
    “Une pauvre swahili qu’on a ramassé parce que l’ethnisme exige, propulsée ministre à 25 ans , faute de mieux et la voilà aujourd’hui les torces bombées pour diriger la gent à Arusha? Quel culot?”

    Vous que je considère comme le sage des sages (il semble que vous disiez que vous aviez 95 ans il y a déjà un moment; moi-même je ne suis pas loin, rassurez-vous), vous nous balancez un commentaire rempli d’intolérance de plusieurs catégories: sexiste, tribaliste et même religieuse. C’est quelle mouche qui vient de vous piquer?

  3. Znk

    @Source du Nil
    Tout est perfection pour vous chez les rwandais; c’est devenu irrationnel chez certains.
    Ceci étant dit, c’est votre solidaire opinion et votre droit.

  4. Madjer

    Que signifie le mot “swahili” cher KIBWA?

  5. Michel

    Les Amis DD, le principe de ”Guseka” ne marche pas partout; un minimum de raisonnement et d’humilité s’impose. Comment est-ce que le Burundi a pensé contrôler l’EALA et le Secrétariat Exécutif? Au lieu de se ridiculiser. on aurait vraiment éviter ce combat inutile et qui était perdu d’office. En plus, je ne pense pas que le Burundi avait préparé son équipe avant de désigner les députés de l’EALA, sinon ce n’est pas la jeune femme qu’on aurait désignée comme joker. Soyons sages amis DD, ca va honorer le parti et le pays.

  6. Source du Nil

    C’est plutôt le pouvoir burundais qui sort de cette confrontation electorale avec humiliation face aux autrespays membres de l’EAC. Le lobbying rwandais etait trop fort face à celui des DD.

  7. Source du Nil

    @Kajekurya :Le Rwanda a toujours payé les cotisations pour le Burundi quand les deux Mutama se parlaient encore.

  8. Meursault

    “…deux organes clefs de la communauté,à savoir le parlement et le secrétariat général,ne peuvent pas revenir au même pays et au même moment.” Si tel est le cas, la Tanzanie est encore plus condamnable parce qu’elle a montré qu’elle est désormais devenue une alliée inconditionnelle de la politique du désordre dd.Degueulasse!

  9. KIBWA

    Vous vous moquez du monde ou quoi? Cette candidate du Burundi n’a pas vraiment ni les compétences ni le charisme. En tant que burundais, je regrette mais c’est la vérité!!!!. Une pauvre swahili qu’on a ramassé parce que l’ethnisme exige, propulsée ministre à 25 ans , faute de mieux et la voilà aujourd’hui les torces bombées pour diriger la gent à Arusha? Quel culot?Qu’elle attende, elle aura son temps car, son patron en a pour tout sa vie comme président de la répoublique. Il va la maintenir là_bas jusqu’en 2034, au moins, donc elle risque d’être la dernière à quitter Arusha, les autres vont rentrer à la retraite…….
    Enfin…….si les deux ont cette chance car comme Sinndimwo Gaston a dit hier le ribocon a été traversé, un risque à la César……

    Kibwa

  10. Kajekurya

    Une simple question.

    Est ce que Burundi paye ses cotisations?.
    Il y eut un moment ou ses cotisations furent genereusement payes par Giti Mpoze

  11. Meursault

    Le Rwandais Martin Ngoga a éte élu!

  12. Salvator

    Ce que les députés représentant le Burundi semblent ou feignent d’ignorer c’est que deux organes clés de la Communauté, à savoir le Parlement et le Secrétariat Général, ne peuvent pas revenir à un même pays et au même moment!
    Allez deviner le score enregistré par Madame Leontine à l’issue de l’élection de ce mardi (3 petites voix s’il vous plaît!) et vous allez comprendre que même les députés représentant le Burundi n’ont pas daigner placer leur confiance en leur compatriote…

  13. Source du Nil

    Ces deputés DD de l’EAC font la honte du pays en se comportant comme des illetrés. Quelle interpretation erronée des textes régissant l’EALA? Allez faites vos grèves enfantiles chez vous,laissez l’EAC avancer.Si le ridicule pouvait tuer!!!

  14. Don't worry, be happy!

    “L’assemblée compte 9 députés de chaque pays, ils ont un mandat de 5 ans.”

    Le nombre de députés de chacun des pays devrait être proportionnel à la taille du pays; le critère pouvant être la population, le PIB/habitant, ou tout autre paramètre objectif.
    A moins que la représentativité de chaque pays dans cette assemblée se soit inspirée des accords de paix burundais d’Arusha (car les accords d’Arusha rwandais ont plutôt porté malchance; sans vouloir être trop superstitieux).

  15. IYALA

    Aïe ! Aïe ! Le ministre en charge des affaires étrangères n’aurait-il pas joué son rôle ?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Il faut des mesures d’accompagnement

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Il faut des mesures d’accompagnement

L’Assemblée nationale du Burundi a adopté ce mercredi 18 avril un projet de loi autorisant notamment les perquisitions de nuit et sans mandat d’un magistrat. «Pour certaines infractions graves, le mandat de perquisition n’est pas requis et la perquisition de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

802 utilisateurs en ligne