Mercredi 12 mai 2021

Politique

Verbatim : « Nourrir les poissons du lac Tanganyika avec les opposants »

29/04/2018 Commentaires fermés sur Verbatim : « Nourrir les poissons du lac Tanganyika avec les opposants »
Verbatim : « Nourrir les poissons  du lac Tanganyika avec les opposants »
Melchiade Nzopfabarushe (photo d'archives)

A la veille du lancement de la campagne pour le référendum un membre du CNDD-FDD, lance publiquement un appel au meurtre à peine voilé.

Par Egide Nikiza

Melchiade Nzopfabarushe, un Belgo Burundais, promet à ceux qui voteront « NON » de finir dans le lac Tanganyika. Pour rappel, en Belgique, depuis 1980 une loi prévoit des sanctions pénales applicables aux personnes qui incitent à la haine ou à la violence. L’homme sait ce qu’il fait, il est juriste de formation.Verbatim

1. Hakaba hari umukeba yinyegeje ngaha mu Migera, azigisha ibitandukanye n’ivyo igihugu kirondera twebwe ntituri kumwe, turamukaravyeee, sivyo ? turamukaravyeee, asume arenga.

S’il existe un opposant qui se cache ici à Migera qui va enseigner ce qui n’est pas conforme avec ce que cherche le pays, nous ne sommes pas avec lui, on s’en lave les mains, n’est-ce pas ? On s’en lave les mains, qu’il s’en aille.

2. Ninaco gituma inama nshingiro uko zipanze kandi kuva ku ndwi iza tuzotangura gupanga impinyanyuro ata numwe azoba azi.

Pour cette raison, les comités collinaires du Cndd-Fdd tels qu’ils sont préparés, dès la semaine prochaine, nous commencerons à exécuter un plan que personne ne connaîtra avant.

3. Inama nshingiro izinyegezwamwo umukeba, inama nshingiro, inama nshingiro tuzosanga havuyemwo umukeba, uyo mukeba, twaravuzeko n’ubwato twabukoresheje. Tuzobushira muri Karonge bumanurire mw’i Tanganyika bace bigira iyo bashaka. Sivyo?

Un comité collinaire du parti Cndd-Fdd au sein duquel il y aura un opposant, un comité collinaire du Cndd-Fdd au sein duquel nous trouverons un opposant, nous avons fait fabriquer un bateau. Nous mettrons celui-ci dans la Karonge, il sera charrié vers le lac Tanganyika et ils iront où ils veulent. N’est-ce pas ?

4. Abashaka kuja mu bwato, tuzobubaha, tuzobubaha. Na kare amafi yari yabuze hano iwacu, muri aya mazi yacu, hari agafi mukironka ? Tuzobashiramwo bigire muri Congo n’amahoro.

Ceux qui veulent l’embarquement, nous leur donnerons ce bateau, nous le leur donnerons. Et d’ailleurs, il n’y a plus de poissons dans notre eau (lac). Trouvez-vous encore du poisson ? Nous les embarquerons et ils iront en République démocratique du Congo en paix.

5. Ubwo n’ubutumwa kandi babushimangiye mu gihugu cose, mw’ikomine yose kandi uwuhagarikiwe n’ingwe aravoma.

C’est un message sur lequel on a insisté dans tout le pays, dans chaque commune, et celui qui a l’aval du chef peut tout faire.

6. Aha umugambwe Cndd-Fdd, n’umugambwe upanze. Mwarabonye ingene vyagenze.

Le parti Cndd-Fdd est un parti structuré. Vous avez vu comment ça s’est passé.

Dans un tweet, le secrétaire général du Cndd-Fdd, Evariste Ndayishimiye, le désavoue et demande à la justice de se saisir de son cas. «Le @CnddFdd a été surpris d’entendre des propos haineux attribués à M. Melchiade NZOPFABARUSHE, des propos qui peuvent entacher l’unité et la cohésion des #burundi-ais. Le Parti exhorte tous ses membres à la tolérance politique et demande à la justice de se saisir de ce cas».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La fête et la Covid-19

Au Burundi, le 1er mai, la journée internationale du travail a été célébrée avec faste pour honorer « ceux qui de la nature brute ont taillé et ouvragé toute la splendeur que nous contemplons », pour reprendre les mots de (…)

Online Users

Total 2 040 users online