Sécurité

Un technicien de la radio Bonesha FM porté disparu

26/05/2020 La Rédaction Commentaires fermés sur Un technicien de la radio Bonesha FM porté disparu
Un technicien de la radio Bonesha FM porté disparu
Innocent Muryango, introuvable depuis vendredi 22 mai 2020

Depuis vendredi 22 mai 2020, Innocent Muryango, technicien à la radio Bonesha FM, vandalisée au lDepuis vendredi 22 mai 2020, Innocent Muryango, technicien à la radio Bonesha FM, vandalisée au lendemain du coup d’État manqué du 13 mai 2015 contre la président Pierre Nkurunziza, est introuvable.

Ce père de famille n’est pas rentré ce vendredi chez lui à Kanyosha, un quartier sud de la mairie de Bujumbura. Sa famille et ses proches se disent inquiets.

Selon des témoins, ce sont des éléments du GMIR (Groupement mobile d’intervention rapide), une unité spécialisée de la police, qui ont embarqué cet ancien technicien de la radio Bonesha FM.
Par après il y a eu une information faisant état de son transfert au Bureau spécial de recherche, se trouvant au Commissariat régional de police. Ses proches sont allés vérifier.

Ils ont beau insisté auprès des gardes pour savoir s’il ne serait pas détenu dans un des cachots du BSR mais ces agents leur ont signifié que cet homme ne s’y trouvait pas.
A force de persévérance, ses proches ont révélé que ’’seule sa carte d’identité a été retrouvée au BSR’’, ce qui a ravivé leur inquiétude et fait craindre le pire. Ses proches espéraient que ses ravisseurs l’avaient transféré à ce poste de police.

Quelques proches confient qu’Innocent Muryango aurait répondu à un appel mais à la question de savoir où il était détenu, il a répondu qu’il n’avait aucune idée de l’endroit où se trouvait avant de raccrocher. D’autres tentatives de le contacter n’ont rien donné. Son téléphone ne sonnait plus.

Selon des sources dignes de foi contactées dans son quartier, Innocent Muryango auraient adhéré au parti CNL (Congrès national pour la liberté) d’Agathon Rwasa et il ne le cachait pas.
Cet opposant conteste aujourd’hui les résultats du triple scrutin du 20 mai qui donnent gagnant le Cndd-Fdd, le parti au pouvoir. Il parle de fiasco et de fraude électorale à grande échelle.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Une équipe de reporters d’Iwacu rentre de plusieurs jours d’investigation dans le sud du Burundi. Une affaire défraie la chronique. Des policiers, des autorités à la base, des jeunes Imbonerakure sont accusés d’extorsion de fonds et d’assassinats. Les victimes sont (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 727 users online