Samedi 27 février 2021

Sports

Lydia Ludic et Olympic Star, condamnés à l’exploit

21/02/2018 Hervé Mugisha Commentaires fermés sur Lydia Ludic et Olympic Star, condamnés à l’exploit

Auteurs tous les deux de matches nuls, samedi 10 février, respectivement en Ligue des champions et Coupe de la confédération, les deux clubs doivent gagner pour entrevoir une qualification au 2ème tour.

Pour se qualifier, Olympic Star doit se montrer adroit devant le but et solide défensivement.

Arracher un nul vierge ou remporter par un but d’écart. Telle est la mission qui attend les protégés d’Emmanuel Bankuwiha, alias Mayele, coach de Lydia Ludic Sports4Africa(LLS4A), mercredi 21 février à Bujumbura.

Après un match-aller vaillamment négocié à Kigali contre Rayon Sport (1-1), les Burundais sont en ballotage favorable grâce au but marqué à l’extérieur. «On sait que cela ne va pas être une partie de plaisir. A tout prix, les Rwandais chercheront comment marquer les premiers. A nous d’être tranchants et solides défensivement », lance Mayele. Et face aux aguerris Tchabalala, Pierrot et Shassir, joueurs burundais évoluant dans le club rwandais, ses protégés ont intérêt à se montrer disciplinés tactiquement et à éviter des pertes de balles inutiles. Pour ce, renforcer encore le milieu, ce secteur de jeu qui a quelque peu peiné, semble la solution idoine. « Egalement, il faut qu’on se montre plus costauds dans les duels aériens et coups de pied arrêtés », note Mayele. Et d’ajouter : « Encore plus, nos attaquants doivent être réalistes devant le but. »

Bien que LLBS4A soit en bonne posture pour se qualifier, ses fans redoutent un sursaut d’orgueil du club rwandais. «Mayele doit laisser ses joueurs faire le jeu et ne pas se contenter de défendre. Sinon, les Rwandais en profiteront », objecte PS, un fan.

Arracher un résultat, coûte que coûte

Quant à l’Olympic Star, représentant du Burundi en Coupe de la Confédération, ses chances de qualification sont encore de mise. Après un match nul et vierge, à Bujumbura, contre les Burkinabé de l’Etoile Filante, une victoire par le plus court des écarts (1-0) ferait l’affaire.

La bande à Slim Saidi doit se montrer plus adroite devant le but et vigilante en défense. Sinon, les Burkinabés n’hésiteront pas à les bouter dehors.

Outre le fait de ne pas évoluer à domicile, Olympic Star aura, à son désavantage, la chaleur de Ouagadougou. « Une vraie fournaise », témoigne C.M., un ancien joueur. Environnant souvent les 45 degrés Celsius, C.M. craint que les joueurs burundais n’arrivent en deuxième mi-temps émoussés. « On est prévenu. C’est pour cela qu’on s’entraîne même les midis afin de bien s’acclimater à la chaleur », rassure Welo, le coach.

Autre inquiétude : le gabarit des Burkinabés. Dominateurs dans le jeu aérien, Welo avoue que procéder par de longs ballons ne leur sera pas facile. Toutefois, une tactique qu’il exclut d’abandonner. « Le danger, ce sont les coups de pied arrêtés, sinon jouer derrière leur dos, sur des contre-attaques, reste possible ».

Habitués à évoluer sur des terrains synthétiques, les Burundais doivent se méfier du gazon plus rapide au risque de leur jouer des tours.

Signalons qu’en cas de victoire, LLBS4A rencontrera les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns et Olympic Star croisera le fer avec les Soudanais d’Al Hilal.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Main basse sur les morgues

Où sont passées les valeurs morales et humaines, l’« Ubuntu » chanté par les Burundais à longueur de journée ? Depuis un certain temps, avoir accès aux chambres froides dans les hôpitaux publics de Bujumbura relevait d’un parcours du combattant. Des gens qui (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 986 users online