Sports

Boxe : Enfin, le retour au bercail !

05/06/2019 Hervé Mugisha Commentaires fermés sur Boxe : Enfin, le retour au bercail !
Boxe : Enfin, le retour au bercail !
Les boxeurs sont attendus à Bujumbura, ce vendredi 7 juin

Selon Eric Ndayishimiye, président de la fédération de boxe du Burundi, les trois boxeurs et leurs deux accompagnateurs retenus à Libreville seront à Bujumbura, vendredi 7 juin.

«Les billets d’avions sont déjà prêts, sauf un retard d’avion, vers 9h15 nous atterrissons  sur Bujumbura », fait savoir  M. Ndayishimiye.  S’élevant à 11820 dollars américains, la somme qu’ils doivent  rembourser à l’hôtel Ngonemono, le président de la fédération de boxe du Burundi indique que le gouvernement  a payé 7735 dollars américains. D’après lui, un montant  suffisant pour couvrir les dépenses de  toute la délégation présente à Libreville. «Le reste  de la facture ne  concerne que  les six autres boxeurs  figurant sur l’ordre de mission qui ne sont finalement pas venus. Sauf surprise, on  devrait arriver à trouver un arrangement  avec la fédération gabonaise de boxe».

Censés  être de retour  le 19 mai, deux semaines  se sont écoulées  à attendre un éventuel déblocage de la situation.  «Chaque fois, le personnel du ministère des Sports nous disait que le dossier est déjà entre les mains du  ministère des Finances. Il ne restait que la signature du ministre de tutelle». Par le biais  d’un contact  au sein du ministère des Finances, ils ont appris que suite aux  réajustements  interminables de la facture par le  personnel du ministère des Sports, le ministre des Finances ne pouvait pas savoir quel montant exact débloquer.

Depuis l’annonce de leur  retour au pays, dans le monde sportif, c’est le  soulagement. Mais aussi et surtout un cas qui devrait interpeller.

« Au-delà du calvaire qu’ont enduré les boxeurs,  c’est un désagrément qui  a le mérite d’avoir montré  combien  lent  voire laxiste peut être le personnel du ministère des Sports lorsqu’il traite les  dossiers des athlètes  en partance pour l’étranger », révèle Aloys (nom d’emprunt), membre d’une fédération.

Un mal pour un bien 

Outre la lenteur, il dénonce le caractère expéditif dans le traitement de ce genre de dossiers, alors que ce sont des missions connues par le gouvernement. «Sous peine de pénalités en cas de retard, nombreuses sont les fédérations  qui partent  sans frais de mission ou achètent les billets d’avion de  leurs poches ».

Une situation qui n’a pas de raison d’être.  « Contrairement à  ce que laisse entendre le personnel des ministères des Sports, ces fédérations introduisent les demandes de financement de leurs  missions dans les délais ». Il fait savoir que depuis le 5 mars, la fédération de boxe avait  introduit  leur demande. «  Mais une  source interne  me révèlera que  ce n’est qu’au debut de mai, qu’ils  ont commencé  les procédures  alors que la date de départ était fixée au 10 mai. »

Et d’expliquer : « Dans pareils cas, le reste de la procédure se fait dans la  précipitation. Ils sont contraints d’acheter des  billets d’avion avec une marge de différence pouvant même dépasser 200 dollars par rapport au prix initial. »

C’est  cette marge de différence, glisse-t-il, que ces agences de voyage partagent  avec certains responsables en charge de l’achat  de ces billets.

 Dans l’intérêt du  sport en général, Aloys  demande aux différents intervenants de regarder dans la même direction : « Quand nos athlètes vont à l‘étranger, ils y vont pour l’honneur de tous les Burundais ».

Pour rappel, ces boxeurs avaient  pris part  du 12 au 17 mai au tournoi de la zone 3  à Libreville.  Deux boxeurs, à savoir Ornella Havyarimana et  Jean Marie  Ndayizeye, étaient  parvenus à décrocher deux  médailles  en bronze.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

« Juger est un métier »

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur « Juger est un métier »

A tort ou à raison, la justice burundaise a été vilipendée, diffamée, décriée surtout par ceux qui n’arrivent pas à avoir gain de cause. Des expressions défaitistes sont devenues monnaie courante : « deux poids deux mesures, une justice à (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 241 users online