EN

Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition vendredi 22 Février 2019 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

22/02/2019 Edition : Christine Kamikazi Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition vendredi 22 Février 2019 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• 31 mois sans nouvelles de Jean Bigirimana, journaliste du Groupe de presse Iwacu. Jean Bigirimana a été enlevé le 22 juillet 2016 dans la zone Bugarama de la province Muramvya. Les informations sur place ont indiqué qu’il est monté à bord d’un véhicule pick up qui appartiendrait au service national des renseignements même si la police a démenti ces allégations. Le Groupe de presse Iwacu a porté plainte contre x et le ministère de la justice indique que les enquêtes sont en cours. Sa famille menacée s’est exilée.

• Le tribunal de grande instance de Rumonge a rendu son verdict dans un procès en flagrance impliquant 5 personnes accusées de sorcellerie. Parmi elles, une écope d’une prison à vie tandis que le deuxième a écopé de 20 ans de prison ferme. Elles ont été accusées d’avoir donné du poison mortel à des personnes qui en ont succombé.

• Des habitants du quartier Mugaruro-Kinyankonge de la zone Buterere, commune Ntahangwa de Bujumbura déplorent que leurs habitations aient été détruites par la pluie qui s’est abattue ce mercredi dans la ville. Ils appellent le gouvernement de tracer un ravin pour permettre à la rivière Kinyankonge de passer sans déborder et détruire leurs maisons. Ils demandent de l’aide aux bienfaiteurs pour les aider à construire leurs maisons.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.