Web Radio

Au sommaire de l’édition de mercredi 3 octobre 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

03/10/2018 Amandine Inarukundo Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de mercredi 3 octobre 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

. Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine appelle toutes les parties prenantes dans le dialogue inter-burundais à participer pleinement au cinquième round de ce dialogue. D’après le communiqué rendu publique ce mardi, ce dialogue inter-burundais est prévu du 18 au 24 octobre 2018 à Arusha en Tanzanie. Il s’agit d’un communiqué rendu publique après les décisions prises par ce conseil sur la situation au Burundi. Des décisions prises en sa 794ème réunion tenue le 19 septembre 2018. Parmi les décisions, le Conseil de de paix et de sécurité de l’Union africaine demande à l’Union européenne de lever les sanctions imposées au Burundi en vue de faciliter le redressement socioéconomique du pays. Ce conseil a également décidé de réduire le nombre d’observateurs des droits de l’Homme et d’experts militaires de l’Union africaine qui sont au Burundi. Cependant, leur mandat va être prolongé.

Pour réaction, le parti Sahwanya Frodebu estime que les pays membres de l’Union Africaine devraient reconnaître leur échec à résoudre le conflit politique burundais. Léonce Ngendakumana, vice-président de ce parti accuse ces pays de ne pas soutenir le Burundi dans le processus de dialogue car, explique-t-il, s’ils avaient soutenu le pays la solution aurait été trouvée.

De sa part, le parti Uprona apprécie ce communiqué du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine. Abel Gashatsi président de ce parti précise que ce communiqué parle de la réalité sur la situation burundaise. Il se réjouit que son parti ait déjà eu l’invitation au prochain round du dialogue inter burundais.

. Le tribunal de Grande instance de la province Cibitoke a condamné à 7 ans de prison ferme et une amende d’1 million de francs bu un infirmier au centre de santé de la zone Bumba, en commune Bukinanyana. Laurent Ntunzwenimana est accusé d’avoir violé une femme enceinte qui était sur le point d’accoucher. Suite à ce viol, le bébé que portait la victime est né décédé. L’accusé a reconnu le crime raison pour laquelle il a bénéficié d’une diminution de peine, d’après le président du tribunal. Les habitants et les défenseurs des droits de la femme à Cibitoke se disent satisfaits de la condamnation de cet infirmier.

. Le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage fixe la date du 15 octobre comme délai limite pour le paiement de tous les caféiculteurs. Dans un communiqué de presse sorti ce mercredi, le directeur général de l’Autorité de régulation de la filière café a annoncé que les banques commerciales ont pris la décision de réduire le taux d’intérêt de 2% sur les crédits octroyés aux sociétés qui produisent et vendent le café. Emmanuel Niyungeko s’est exprimé après la mise en garde du Conseil national de sécurité à l’endroit de ces sociétés.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Appel à la retenue

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Appel à la retenue

L’accalmie observée chez les jeunes affiliés aux partis politiques ces derniers jours a été qualifiée de « cessez-le feu », de « suspension des hostilités. » Une situation tendue caractérisée par des provocations, des intimidations, des arrestations arbitraires, des passages à tabac, des biens (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 438 users online