Samedi 27 février 2021

Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de mardi 25 février 2019 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

25/02/2019 Edition : Emery Kwizera Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de mardi 25 février 2019 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• Seuls 400 militaires burundais de la mission de maintien de la paix en Somalie, Amisom sont déjà rentrés au pays. Le porte-parole de l’armée burundaise indique que ceux qui étaient censés rentrer ce dimanche ne sont pas venus, sans en donner les raisons. La commission paix et sécurité de l’Union africaine a statué sur le retrait de 1000 militaires burundais de Somalie. Une décision jugée injuste par Bujumbura qui estime que les 1000 militaires devraient venir de chaque pays contributeur au sein de l’Amisom.

• Deux cadavres en décomposition avancée ont été repêchés ce samedi du Lac Rweru, un du côté de la colline Sigu, l’autre de la colline Kumana de la commune Busoni, province Kirundo. Une information confirmée par le gouverneur de cette province, Alain Tribert Mutabazi. Il indique que ces cadavres n’étaient pas identifiables raison pour laquelle ils ont été enterrés immédiatement. Le gouverneur estime que ces corps ont été charriés par la rivière Kagera du Rwanda qui se déverse dans le lac Rweru. Selon lui personne n’est portée disparue à Kirundo tout comme à Muyinga, une des raisons qui laissent penser que ces cadavres proviennent du Rwanda.

• Les habitants de la colline Gahwazi, tout près du chef-lieu de la commune Mpanda ont passé la nuit de ce dimanche dans une peur panique suite aux coups de feu et une explosion de grenade qui ont été entendus dans cette localité. Les informations en provenance de la police indiquent qu’il s’agit de malfaiteurs qui ont tiré sur les locaux du commissariat de police de Mpanda. Aucun dégât n’a été enregistré selon la même source. Selon le porte-parole adjoint de la police, cette attaque a été consécutive d’une attestation de deux personnes sur la colline Rugenge, de la même commune, elles étaient accusent de n’avoir pas dénoncé un malfaiteur armé qui est passée dans cette localité. Les témoins sur place disent que ceux qui ont tiré avaient l’intention de libérer les deux personnes.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.