Web Radio

Au sommaire de l’édition de ce Vendredi 04 Octobre 2019 du journal “AMAKURU Y’IWACU

04/10/2019 Christine Kamikazi Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce Vendredi 04 Octobre 2019 du journal “AMAKURU Y’IWACU

• Le corps de Jean Marie Vianney Rugerinyange, cadre du ministère des Sports et de la Culture porte-disparu depuis le 30 septembre, a été retrouvé mort et enterré ce vendredi à son domicile. Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye indique qu’après avoir été alerté par la famille, la police a débuté des enquêtes. Le premier suspect a été arrêté. Il s’agit de l’employé de maison de la victime, attrapé en possession des téléphones de M. Rugerinyange. La police évoque un crime organisé. « Vu la corpulence du défunt, il semble incongru que le domestique l’ai tué de ses propres mains tout seul. Les enquêtes se poursuivent pour débusquer ses complices. »

• Le ministre du Commerce rapporte les inquiétudes des consommateurs des produits Brarudi sur la qualité de l’Amstel, la Primus, la Royale et les boissons gazeuses, parlant de manque de constance dans la qualité. Selon Jean Marie Niyokindi, la Brarudi devrait s’investir davantage dans l’amélioration continue de la qualité de ses boissons. La Brarudi devrait également songer à identifier, évaluer et maîtriser les dangers tant biologiques que chimiques possibles sur la santé des consommateurs au regard de la qualité des boissons qu’elle produit actuellement. Les analyses et les contrôles devraient être faits. Le bureau burundais de normalisation et de contrôle de la qualité BBN est appelé à jouer son rôle et faire des inspections inopinées des produits Brarudi mis sur le marché.

Suite au message du ministère du commerce, la Brarudi indique que la qualité de ses boissons répond à toutes les normes de qualité nationales et internationales. Elle assure que le groupe Heineken et le groupe Coca-Cola assurent régulièrement des analyses des boissons Brarudi et procèdent à des audits périodiques de nos équipements.

• Berlin dit espérer, à travers les élections prochaines, un jalon prometteur pour un avenir prometteur de paix au Burundi. Et elle rappelle que les violations d’un processus électoral doivent être sanctionnées. Une déclaration de Dieter Reinl, ambassadeur d’Allemagne au Burundi, lors de son discours jeudi 3 octobre, pendant les cérémonies de la journée de l’Unité allemande. Il indique que les élections devraient se dérouler sans crainte de répression et selon des règles justes et équitables.

Bernard Ntahiraja, assistant du ministre des Affaires étrangères, certifie que ces élections sont une étape cruciale pour le peuple burundais. « Elles constituent, avec le programme national de développement (PND 2018-2027), les deux principales activités inscrites à l’agenda politico-économique du Burundi». Il souhaite le soutien et l’encouragement des partenaires nationaux et internationaux dans ces deux processus légitimes’’. Soulignant le souci de la «remise sur pied» du partenariat germano-burundais.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

En aval et en amont

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur En aval et en amont

« Trois familles menacent de regagner l’exil. » C’est le titre d’un article du correspondant d’Iwacu à Rumonge. La Cour spéciale des terres et autres biens vient de donner gain de cause à un résident au cours d’un procès foncier (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 236 users online