Web Radio

Au sommaire de l’édition de ce mercredi 28 février 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

28/02/2018 Anémone Kubwimana 0

• L’Observatoire national pour la prévention et l’éradication du génocide, des crimes de guerre et des autres crimes contre l’humanité rejette les propos tenus par le haut-commissaire des Nations unies pour les droits de l’Homme, Zeid Ra ’ad Al Hussein qualifiant le Burundi de pays abattoir. Dans sa déclaration de ce Mercredi, Jean de Dieu Mutabazi, Président de cet observatoire indique que la situation des droits de l’Homme au Burundi est bonne. Il demande à l’organisation des Nations unies d’exiger à Zeid Al Hussein de retirer ses propos prononcés ce lundi à Genève

Le parti Sahwanya Frodebu indique que le haut-commissaire des Nations unies pour les droits de l’Homme a raison d’alerter sur les graves violations de droits de l’Homme au Burundi. Le vice-président de ce parti, Léonce Ngendakumana indique que les Burundais vivent dans la peur. Selon lui, il faut prévenir contre des risques des scènes macabres qui peuvent se produire si rien n’est fait.

• Des Congolais qui avaient fui les combats entre les FARDC et le groupe armé Mai-Mai vers Rumonge commencent à retourner dans leurs localités. Ce Mercredi plus de 100 Congolais dont les femmes et les enfants ont pris des pirogues direction, République démocratique du Congo. Cependant, il y a encore des Congolais qui ne veulent pas rentrer disant qu’ils ont encore peur pour leur sécurité.

• L’étude menée par la Fédération nationale des Association engagées dans le domaine de l’Enfance, FENADEB comptabilise plus de 500 enfants en situation de rues et 1250 enfants qui ont regagnés leurs maisons et qui sont réinsérés avec la campagne de réinsertions des enfants en situation de rue qui a débuté en avril 2017. Jean Polydor Ndayirorere, directeur exécutif de la Fenadeb fait savoir que leur réinsertion exige l’action en synergie de tous les intervenants dans le domaine de l’enfance.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

En aval et en amont

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur En aval et en amont

« Trois familles menacent de regagner l’exil. » C’est le titre d’un article du correspondant d’Iwacu à Rumonge. La Cour spéciale des terres et autres biens vient de donner gain de cause à un résident au cours d’un procès foncier (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 445 users online