Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mardi 21 mai 2019

21/05/2019 Edition : Christine Kamikazi Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce mardi 21 mai 2019

• Une pénurie de la bière comme l’Amstel 65cl, l’Amstel Royal et l’Amstel Bock s’observe depuis plus d’une semaine dans différents dépôts des produits de la Brarudi à Bujumbura. Nos reporters ont fait le tour de la ville. Dans les quartiers Nyakabiga et Bwiza, certains dépôts n’avaient en stock que la Primus et des limonades.
Les grossistes de ces quartiers disent ignorer la cause de ce manque. Au sud de la capitale, au quartier Kinanira I, 3ème avenue, les consommateurs de la petite Primus se lamentent disant que le prix de cette bière a augmenté.

Contacté, le service de la communication de la Brarudi assure que des enquêtes sont en cours pour en déterminer les causes, promettant de s’exprimer ultérieurement.

• Un homme du nom de Joseph Barakamfitiye a été tué par son fils du nom de Jean de Dieu Ngabire ce mardi dans la commune de Mabayi de la province de Cibitoke. Les informations recueillies auprès de la famille de la victime et du bourreau, le conflit foncier serait le mobile de ce meurtre. « Le fils disait vouloir tuer son père parce que ce dernier ne lui a pas fourni de la terre en héritage ». Jean de Dieu Ngabire est vite allé se rendre à la police. Il a été conduit au parquet de la province de Cibitoke pour un jugement en procédure de flagrance.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.