Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce lundi 11 décembre 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

11/12/2017 Edition : Amandine Inarukundo 0

• Une somme de 2.000 Fbu par an et par ménage et 1.000 Fbu par élève ou étudiant en âge de voter, telle est la somme que prévoit une ordonnance ministérielle. C’est dans le cadre de la collecte de la contribution de la population aux élections de 2020.

Ordonnance est signée conjointement par le ministre des Finances, du budget et de la privatisation et celui de l’Intérieur et de la Formation patriotique.

Elle institue les modalités de cette collecte. Les contributeurs seront classés en trois catégories à savoir : les citoyens non-salariés, les citoyens fonctionnaires et autres.
Pour un salaire compris entre 200.000 et un million de Fbu, la contribution mensuelle varie entre 5.000 et 30.000 Fbu.

• Deux personnes, un militaire et un élève sont mortes dans un accident de roulage survenu à Kabuye dans la commune à Kayanza dans la matinée de ce lundi, il y a eu 5 blessées.

Le premier véhicule, un camion militaire s’est renversé et a fait deux morts et 4 blessés. Dans un autre accident, un pickup militaire a glissé et a dévié de sa route pour terminer sa course à une vingtaine de mètres de la voie. Un militaire a été gravement blessé.

Tous les véhicules sont du cortège présidentiel et se rendaient à Ngozi. Des témoins sur place parlent d’excès de vitesse.

• Une grenade a été lancée dans la soirée de ce dimanche dans un bistrot se trouvant à la deuxième avenue à Bwiza. Deux personnes ont été blessées sur le champ.

Les habitants de cette localité s’inquiètent suite à ces attaques récurrentes à la grenade. Ils demandent que la présence policière soit renforcée dans ce quartier police et qu’il y ait des patrouilles pour limiter ces attaques.

• Le parti UPD soutient la révision de la Constitution du Burundi mais. le président de ce parti demande qu’il y ait concertation des politiques comme le gouvernement compte le faire pour la population.

Abdul Kassim indique qu’il va donner ses directives de vote après avoir vu la suite donnée aux contributions de son parti sur la révision de la Constitution.
Pour le parti Sahwanya Frodebu, réviser la Constitution sans qu’il y ait une évaluation pour la mise en exécution de l’Accord d’Arusha est une erreur monumentale du gouvernement.

Phénias Nigaba, porte-parole de ce parti parle de forcing du parti au pouvoir pour amender la Constitution pour ses intérêts au détriment de l’intérêt général de la population.

Pour ce parti d’opposition ce forcing aura des conséquences sur la cohésion sociale et à l’unité nationale.

Ces leaders des partis politiques s’expriment au moment où ce mardi le gouvernement débute sa campagne référendaire pour le changement de la Constitution.

• L’Observatoire de Lutte contre la Corruption et les Malversations Economiques (Olucome) estime que le projet de loi portant budget général de l’Etat exercice 2018 ne favorise pas l’intérêt du peuple.

Le président de l’Olucome déplore la hausse des taxes sur les produits de première nécessité. D’après Gabriel Rufyiri, le gouvernement devrait plutôt améliorer les secteurs économiques et trouver des solutions aux questions qui ont poussé les bailleurs de fonds à geler les financements.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.