Dimanche 07 mars 2021

Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce jeudi 29 juin 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

[wonderplugin_audio id="247"]
29/06/2017 Edition : Raymond Nzimana Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce jeudi 29 juin 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• « Je suis prêt, dans la mesure de mes possibilités, à aider à trouver une solution là où les problèmes se posent. Je n’ai pas de baguette magique, je suis un soldat de la paix, et là où je suis appelé à apporter ma contribution, je le fais au nom de l’Afrique.» Déclaration de Michel Kafando, l’émissaire des Nations-Unies au Burundi. Il a indiqué avoir acceptée une mission difficile. Et indiquer qu’il essaiera d’apporter sa contribution, de déployer ses efforts et toute la volonté nécessaire. Tout en ajoutant que sa volonté et sa détermination constituent les principaux atouts de réussite de sa mission. D’après lui, la recherche de la paix est une gageure, un combat titanesque. M. Kafando compte également sur son expérience dans la vie internationale et le rôle joué dans son pays pour trouver une solution à la crise burundaise.

Jean-Claude Karerwa Ndenzako, porte-parole du président de la République, a révélé que Bujumbura a confiance en lui, vu son expérience. « Nous espérons qu’il lira entre les lignes de la loi burundaise, les résolutions des Nations Unies pour essayer de mener à bon port ce dialogue ».

• Deux personnes ont été enlevées et le corps sans vie d’un certain Jean Marie Niyonzima a été retrouvé le matin de ce jeudi dans la rivière Kaburantwa qui partage le Burundi et le Rwanda. C’est de la colline Rutorero, commune Mabayi de la province Cibitoke. Le Gouverneur de la province de Cibitoke, Joseph Iteriteka indique que cela a commencé par l’incursion des frontières burundaises par les militaires rwandais. Ils tiré plusieurs coups de feu. C’est la deuxième fois que les autorités de cette province accusent l’armée rwandaise de fouler le sol burundais sans autorisation. Joseph Iteriteka parle de provocation du Rwanda.

• Un autre cadavre a été trouvé dans un ruisseau de la colline Mutsinda de la commune Songa. La personne a été reconnue comme étant un habitant de cette colline. La police indique que deux personnes ont été arrêtées pour enquêtes.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.