Sécurité

Minusca : 3 officiers burundais à ’’rapatrier’’

Il s’agit du Major Pierre Niyonzima, du Major Jean-Bosco Mushimantwari et du Major Jimmy Rusheshe. Ils ont rejoint les Forces onusiennes en Centre Afrique le 13 décembre 2015.

C’est officiel, cette demande de rapatriement de ces trois officiers burundais est contenue dans une note officielle du 5 février 2016 signée par le Lieutenant Général Maqsood Ahmed, conseiller au Département des opérations de maintien de la paix à New York.

Cette requête avec effet immédiat, a été envoyée au Général Major Balla Keita, le Commandant a. i de la force de la Minusca. Cette note fait suite aux inquiétudes exprimées par l’Office du Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme. «L’OHCDH a soulevé de sérieuses préoccupations au sujet de violations présumées des droits de l’Homme commises par ces agents au cours des violentes manifestations qui ont débuté au mois d’avril au Burundi».

Compte tenu de ce qui précède, précise cette note, le Département des Opérations de maintien de la paix(OMP) a décidé de rapatrier ces officiers de la Minusca avec effet immédiat. Cette mission onusienne est priée de mettre en exécution cette mesure en conduisant ces officiers vers le Burundi.

  24   Vos commentaires
  1. RUGAMBA RUTAGANZWA

    C’est un signal fort, très fort pour dire à ceux qui tuent des innocents depuis Avril 2015, que leurs agissements sont observés et suivis à la loupe et ne resteront pas impunis. !
    Ce renvoi devrait leur faire réfléchir car le pire (Tribunal Pénal International à La Haye) est peut-être devant eux.
    Mais où est donc passé Gaspard BARATUZA le fameux porte-parole de l’armée burundaise qui rapporta notamment les masacres du 11 décembre 2015? On ne l’entend plus.. !

  2. Inyankamugayo

    «L’OHCDH a soulevé de sérieuses préoccupations au sujet de violations présumées des droits de l’Homme commises par ces agents au cours des violentes manifestations qui ont débuté au mois d’avril au Burundi».

    « …au cours de violentes manifestations… » Bien dit Abbas, au contraire de ceux qui disent que les manifestations étaient pacifiques, au moi toi tu étais là et tu utilise les termes appropriés!

    Au Burundi, arrêter les manifestations violentes est un péché, ailleurs comme en France ou en Amérique, on devient héro, patriotes.

    Le monde est méchant!

  3. Vyose ni ivyubusa, vyose bishira umwanya, ivyo twishinga aha kw’isi, ….
    Iyo Nkurunziza Peter et n’akagwi kiwe bamenya…………….ntibari kwica.

  4. Kagabo

    Mbe abarundi turafise ubwenge ? iyo twitera kurusenge tuvuga ayamuhe, tukarondera ibi n’ibi? mbe imana ko yaduhaye ubwenge ngo tubukoreshe neza mbe ivyo turabikora?? mbe ijambo complot ryoba rivutse uno munsi?? Il faut bien regarder loin de votre nez ou horizon!! Est ce que derrière ça ntakinyegeje inyuma? mbe ugiye kuraba umugabo yitwa Onanga Onyangaari he? akora iki? Mbe yoba yaravuye mu Burundi amahoro? Mbe inteko za UN zari ngaho mu Burundi zakora iki? None ubu zirihe??Ego tuvuge ngo ntavyera ngo de, mughe abarundi kutaramenya neza igihugu ico bivuga, turacafise urugendo runini. Barayamaze ngo: Harabaye ntihakabe, intwaro mbi nyishi(Micombero,Bagaza,Buyoya, Ntibantunganya,..)Nitugire ngo ntihakabe!!! abarundi turi zampene zisamburira ko, turi ba Ntafatiro. Turakeneye ko abarundi mwoza muratembera mukara ukuntu abandi bakunda ibihugu vyabo, akaba ari naco gituma ntawukivogera, barayamaze ngo ugomba gusenya ugwiwe bamutiza umupanga!!! Uwaroze uburundi ntiyakaravye.

  5. Jereve

    S’il s’avère que le rapatriement de ces trois a été exécuté, alors il faut distinguer deux choses. Une: l’autorité peut récompenser les fonctionnaires qui font preuve d’excès de zèle. Deux: l’autorité ne peut pas toujours protéger ces fonctionnaires contre les décisions des instances internationales. C’est une mise en garde contre toute personne qui se cacherait derrière ladite souveraineté ou toute puissance de l’état pour commettre des méfaits.

  6. Bagaza

    Quelle partialite des NU? Il falait commencer les sanctions sur ceux qui ont fait le Genocide des Hutus au Burundi depuis 1965

    • NDABIRABE

      Je pense qu’il faut commencer avec l’année 1860 pour condamner ceux qui ont tué Twarereye à Nkondo, condamner ceux qui ont tué Bangura et Mutaga en décembre 1915, sans oublier effectivement ceux qui ont tué nos maman en 1965 à Busangana, Ceux qui ont commis le génocide des tutsis en 1972, Ceux qui ont tué Ndadaye en 1993 , ceux qui ont tué les séminaristes de Buta le 30/04/1997 (et qui gouvernent avec le sang sur les mains) , les soeurs de Kamenge en 2014 et ceux qui tuent encore en 2015. Qu’il n y ait pas d’amnistie comme le veut le soitdisant CVR-pro CNDD FDD.

      • Felicitation vraiment tes parents t’ont donne plusieurs mensonges et rumeurs a avaler. Ton avenir a ete detruit. Quels gachis

  7. Yamera

    Toute chose a ses limites! Qu’attendent les autres: l’AMISOM, la mission de l’ONU en Cote d’Ivoire, celle en Haiti et au Soudan pour renvoyer de potentiels criminels militaires/Policiers/Imbonerakure?
    Toute personne qui aurait commis un crime, voire meme suspectee de l’avoir fait (apres serieuse enquete) devrait etre refusee (comme Col Baratuza ) ou renvoyee. Au fait, on est « utilise » au Burundi en tuant des innocents Burundais (ou en couvrant des crimes) pour ensuite etre envoye en mission a l’etranger dans le sens « d’etre remecie » pour les services rendus….On en profite pour cacher le criminel et encourager les autres a faire mieux… pour esperer un jour aller en mission. Un jour, quelque part a Bubanza, lors de la reunion avec les militaires de la region ouest, le message etait sorti: …. »combattez avec plus de zele ces fauteurs de trouble sinon vous risquez de perdre les avantages des missions a l’etranger comme Amisom »….

  8. Ndayahundwa Jean Claude

    Voilà la délinquance au vrai sens du terme! Certains accusent le Gouvernement de ne rien faire à l’égard de ces pollueurs d’environement alors qui viennent de la campagne où ils ont de petits lopins de terre. Pire encore, c’est dans la rue qu’ils se reproduisent!!! Qu’ils rentrent chez eux
    afin de contribuer au developement du pays! Je suis pour l’exode rurale quand les resources et le developement du pays sont mal repartis. Toutefois, on devrait s’installer en ville dans le but de travailler non pas de mendier!!!

  9. Burundi

    Les abayoboke de Nkurunziza qui se nomment « benegihugu bonyene » voient que parler, ecrire des mensonges et insulter tous ceux qui ne sont pas avec eux pour les detourner de la realite n’intimident pas comme ils le pensent et ne les empecheront pas de repondre aux crimes contre l’humanite qu’ils ont fait subir aux citoyens innocents au nom de Nkurunziza. Les imbonerakures pensent qu’ils voient plus loin que la communaute internalionale. Dans un proche avenir ils seront surpris et se hair pour ceux qu’ils ont fait. Que ces officiers avalent la honte et l’humiliation qu’ils viennent de suibir en attendant la suite. C’est une bonne recompense pour un criminel.

  10. Lamanage

    N’uko bitangura. Demain, ils seront peut – être envoyés à LaHaye.

    • Ndayahundwa Jean Claude

      Mon commentaire est sur l’article intitulé: De « ku mase à la rue! ». Quand à La Haye je n’y crois pas. Les plus importantes et grandes puissances n’ont pas souscrit à la CPI, c’est-à-dire qu’elles sont parfaites?

  11. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Je l’écris souvent dans ce forum de debat que I wacu a gracieusement mis a notre disposition. Merci I Wacu. Je voudrais le répéter et insister pour que tout le monde comprenne. Il y en a qui risquent de finir leurs jours a La Haye comme Milosevic. http://afrikarabia.com/wordpress/dix-questions-sur-le-genocide-des-tutsi-au-burundi/

  12. gakanya

    Nibitahire iwabo Hama babandanye bakora bongera bakona abobagumutsi nakare mbona babambawe muguhungabanya umutekano wacu

    • nunu nado

      Shame, shame on us!!!!!! C’est la 1ere fois les forces armees burundaises sont accusees et c’est honteux et decevant devant le monde entier

  13. Ntazizana

    Il faut faire rentrer tous les contingents burundais. Ntawuzimya inzu y’uwundi iyiwe iriko irasha. Ubwo n’ubusazi!

  14. Malédiction- 1212Massacre

    yoooooo! Baragowe mana yanje. Nyene nyene baraciriwe urubanza ata sentare yigeze isasa?

    Vive la satellite! Vive le Burundi!

  15. prime Karikunzira

    Ils sont malheureux ces Messieurs. Ils sont reconnus coupables par le Haut commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme. C’est bon. Comme ça, meme les plus naifs d’esclaves pro-Peter sauront que le sang des opposants, des tutsis et des banamarimwe régulièrement versé par la clique ne va pas couler gratuitement

    • KABADUGARITSE

      Ah bon ! Vous dites « Tutsi et Banamarimwe » comme si les autres victimes n’étaient pas burundais ! Vous ne valez pas plus que ces criminels.-

  16. PCE

    C’est bien comme cela . Certains finiront par comprendre que les crimes ne peuvent pas rester impunis. Ca ne fait que commencer . Les crimes d’aujourd’hui seront certainement punis demain mais les coupables finiront par payer un jour.

  17. Kindros

    Ntaco nibitahire kunywa za Amstel

    • Bazozinywesha iki? Zizobaniga

    • Meurlsaut

      Le compte à rebours ne fait que commencer pour les Nyamitwe et autres qui pensent leurs crimes ne sont pas connus!

Publicité