http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Sécurité

Kinama : quatre morts dans une attaque à la grenade

Un bébé sur le dos de sa maman et un vendeur d’œufs sont morts sur le champ après explosion de trois grenades dans le bar dit « Chez Ménard », ce samedi 6 février, vers 19h30. Selon trois personnes qui étaient sur les lieux, l’attaque a fait 13 blessés vite évacués à l’hôpital. Deux parmi eux ont succombé, ce dimanche.

Des gens de modestes conditions de vie, de toutes les tendances politiques fréquentent ce bistrot. C’est sur la jonction de la RN9 (Bujumbura-Bubanza) et la 8ème avenue du quartier Bubanza, près d’une station-service de la société Engen. Aucun mouvement rebelle n’a jusqu’ici revendiqué l’attaque.

Nous avons tenté de contacter le porte-parole de la police, en vain.

  5   Vos commentaires
  1. Kagabo

    Ça c’est du terrorisme purement et simplement, comment ces terroristes tuent aveuglement des simples citoyens?? Et continuer à dire n’importe quoi?? Est ce qu’ils savent ou se trouver les militaires et policiers?? Quelle honte!!!

  2. RUGAMBA RUTAGANZWA

    L’histoire se répète sous nos yeux. Tous ceux qui étaient là il y a une vingtaine d’années savent très bien que c’est malheureusement en ciblant massivement les populations civiles sur les grands axes menant dans Bujumbura et à travers tout le pays que ceux qui sont aux affaires aujourd’hui sont arrivés au pouvoir. Je vous épargne les massacres des jeunes à bord du bus Titanic sur la route Bugarama en décembre 2000, les massacres de Buta, les poses de mines anti-chars dans la capitale burundaise en 1996 qui tuèrent des innocents dont un médecin qui rentrait tard du boulot au centre national de transfusion sanguine. Personne ne pouvait s’imaginer que de grands responsables politiques venus au pouvoir dans ce contexte allaient nous replonger dans la violence, le divisionnisme ethnique et les ténèbres des affres de la guerre des années quatre-vingt-dix. C’est déprimant et désespérant pour notre jeunesse et l’avenir de ce magnifique pays meurtri par son soi-disant élite politico-intellectuel… !

    • NDUWIMANA PIERRE-CLAVER

      TOUT CA C’EST LE CNDDFDD.IL DOIT ETRE JUGE.

  3. aime

    none abo bantu nimba aribantu nibo reta yoganira?abantu batera grenade mukabare?!!! bica umusivire wose ngo nimbonerakure. NONE BATANDUKANIYE HE NA BOKO HARAM?Babikora banaborewe!

  4. Fofo

    Quelqu’un qui s’attaque à la population civile [NDLR: Des gens de modestes conditions de vie, de toutes les tendances politiques fréquentent ce bistrot] on l’appelle comment??? Ce qui est étonnant est que personne ne revendique et personne ne condamne y compris la communauté internationale!!! Je pense qu’une telle attaque devrait être condamnée par tous les burundais sans distinction car il n’y a aucune raison qui justifierait un tel acte!!
    Je dis non aux actes barbares!

Publicité