Sécurité

Buterere : une femme tuée et 12 blessés dans une attaque à la grenade

Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye

Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye

Selon des sources policières, c’est ce samedi 7 mai vers 19 heures et demie qu’une grenade a été lancée à l’endroit très fréquenté communément appelé Kwisamariro, c’est dans Buterere I.

C’est une sorte de carrefour, un trait d’union entre les quartiers Mutakura et Buterere où s’est développé un petit commerce, des femmes vendent des produits vivriers et divers articles.

Le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye indique que cette attaque a fait un mort, une dame, et 12 blessés. Il signale qu’il y avait beaucoup de monde quand cette grenade a explosé.

Selon des sources locales, il y aurait eu trois morts et une dizaine de blessés au cours de cette attaque. Ces sources affirment avoir entendu trois explosions de grenades. Cela s’est produit quand le marché venait de fermer et là il y a un remue-ménage.

Les blessés ont été évacués à Kigobe à l’hôpital de l’Arche de Kigobe où MSF possède une équipe médicale. La police a bouclé cette zone après cette attaque à la grenade.

Musaga, une personne tuée par balle

Selon des sources policières, un chauffeur connu sous le nom de Juvent Ndihokubwayo a tué par balle ce samedi 7 mai vers 21 heures à la 2ème avenue de la zone Musaga.

«Des inconnus ont tiré sur lui et se sont volatilisés juste après leur forfait. Des enquêtes ont déjà commencé pour identifier ces criminels », a promis le porte-parole de la police, Pierre Nkurikiye.

Selon des sources locales cet assassinat serait lié à la fouille perquisition menée à Musaga dans les quartiers Kinanira I et Gikoto où la police a mis la main sur 4 fusils de type ’’AK-47’’ et de 7 chargeurs. Il a eu également 7 arrestations pour des raisons d’enquête au cours de cette opération.

Publicité