http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2018/02/US-13FEV.pdf

Iwacu Web RadioRNW Media

Au sommaire de l’édition de ce lundi 8 janvier 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’


• Le gouvernement du Burundi condamne avec énergie, la déclaration de 23 organisations de la société civile faisant état d’une campagne de résistance burundaise pour dire non à la révision de la Constitution du Burundi. Le porte-parole du ministre de l’Intérieur, Thérence Ntahiraja indique que ces organisations ne sont pas reconnues par la loi et qualifie cette déclaration de mensongère. Il assure que ces organisations n’ont aucune raison de demander aux chefs d’Etats africains d’arrêter le processus de réviser la Constitution. Et de préciser que la question de l’amendement de la Constitution est une affaire des Burundais.

Pour ces organisations initiatrices de la campagne Teshwute, le gouvernement du Burundi a peur que ce mouvement soit largement suivi par la population. Vital Nshimirimana un des leaders de ces organisations qui ont appelé à la résistance contre le prochain referendum se dit confiant quant aux résultats positifs de cette campagne.

• Toujours à propos de cette campagne référendaire, le Cnared demande aux Burundais de boycotter le référendum, car il présente des dangers. Pour le Cnared, le référendum sur la Constitution risque de replonger le pays dans le monopartisme et dans une guerre civile. Il demande également aux forces de l’ordre de prémunir la nation contre cette menace d’une guerre civile, car selon le Cnared, ils sont concernés au plus haut point et qu’ils ont le devoir de protéger le pays.

• Deux sympathisants d’Agathon Rwasa de la commune Nyabihanga, province Mwaro ont été arrêtés ce dimanche, dans l’après midi. Les sources sur place indiquent que c’est l’administrateur de cette commune qui aurait donné l’ordre d’arrêter Stany Ntakarutimana et Innocent Niyungeko. Ils sont accusés de tenir des réunions clandestines.

Pour le représentant des sympathisants d’Agathon Rwasa dans la province Mwaro, Fabien Mahera indique que leurs membres ont été arrêtés sur de mobiles politiques et demande qu’ils soient relâchés des cachots de la police à Nyabihanga d’où ils sont détenus

Mots-clés :

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives des émissions

Retrouvez toutes les archives mensuelles de nos émissions.

Maintenant sur Iwacu WebTV

Voir toutes les vidéos

error: Ce contenu est protégé par le droit d\'auteur