Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce jeudi 25 janvier 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

25/01/2018 Edition : Anémone Kubwimana 0

• Rencontre ce jeudi entre les ministres des Finances, l’Intérieur et celui de la Fonction Publique avec les confédérations des syndicats. Ils avaient réclamé un dialogue social sur les contributions des fonctionnaires aux élections de 2020. Le ministre en charge des finances a appelé à ceux qui ne veulent pas contribuer aux élections de le signaler aux concernés en demandant que leurs salaires ne soient pas touchés. Le ministre Domitien Ndihokubwayo précise que c’est le droit de tout un chacun de refuser de contribuer. Cependant, le ministre Domitien Ndihokubwayo estime que la constitution burundaise exige à la population de contribuer pour la sauvegarde de la paix.

Tharcisse Gahungu, président de la Confédération des syndicats Cosybu indiquent être confiants quant à l’aboutissement des discussions par un consensus. Concernant le retrait des contributions sur les salaires à partir de ce mois de janvier, le président de la Cosybu espère que des changements interviendront après le dialogue.

• Un homme soupçonné de vol a été tué à l’aube de ce jeudi sur la colline Gatwaro, commune et province de Muramvya. Les administratifs font savoir que cette personne faisait partie d’un groupe voleurs qui sévissait sur les sous collines de Raba, Gahahe et Burambi de cette province.

• Plus de deux milles refugiés Burundais et Congolais ont été accueillis dans la commune de Rumonge dans l’après-midi de ce jeudi et plus d’un millier sont accueillis en commune voisine de Nyanza-lac. Ces réfugiés disent fuir le combat qui oppose les rebelles Maï-Maï et les forces de la république démocratique du Congo FARDC. Ils n’ont rien comme assistance. Le gouverneur de Rumonge indique que la province n’a pas de moyens et lance un appel aux humanitaires de venir à la rescousse de ces Réfugiés.

• 769 rapatriés burundais sont arrivés ce jeudi, en provenance de la Tanzanie. Ils sont entrés par la frontière burundo-tanzanienne se trouvant à Gisuru, c’est en province de Ruyigi. La moitié, originaire du nord du pays, ont été transférés à Musasa, c’est dans la province de Ngozi. Ceux des provinces de Ruyigi et Gitega sont restés à Nyabitare. Sur les 800 rapatriés qui étaient prévus au départ pour regagner le pays ce jeudi, seules les femmes enceintes ne sont pas rentrées pour raison de santé.

• La Mairie de Bujumbura affirme que le dépotoir situé à Butere est débordé d’immondices. Raison pour laquelle, d’après le maire, les coopératives chargées de collecter les déchets ménagers n’opèrent depuis quelques semaines. Freddy Mbonimpa explique que ce dépotoir est débordé parce que les véhicules des SETEMU qui aidaient dans l’aménagement de ce dépotoir sont en panne. Il indique que les concernés tentent de trouver la solution en cherchant un autre dépotoir provisoire.

Freddy Mbonimpa, maire de la ville tient ces propos après les plaintes de la population urbaine comme quoi les sociétés de collecte ne viennent plus enlever les déchets dans les ménages

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.