Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce jeudi 18 janvier 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

18/01/2018 Edition : Amandine Inarukundo 0

• Le groupe parlementaire de la coalition Amizero y’abarundi dénonce ce qu’il qualifie de persécutions massives à l’endroit des membres de cette coalition. Le président de ce groupe, Pierre Célestin Ndikumana évoque également la recrudescence de la violence verbale et des arrestations arbitraires. Dans ce communiqué sorti ce jeudi par le groupe parlementaire, ces élus du peuple demandent au gouvernement la garantie de la paix à tout citoyen.

• Les contributions aux élections de 2020 seront opérées sur le salaire de base pour les employeurs et travailleurs de la fonction publique. Cela ressort d’une ordonnance ministérielle de ce jeudi. Le Ministre de la Fonction Publique, Felix Mpozeriniga indique que les retenues sur salaire de ces contributions commencent avec ce mois de Janvier 2018. Cela intervient au moment où 35 syndicats ont demandé le dialogue social avant toute collecte de contribution.

• Le gouvernement du Burundi a porté plainte ce mercredi devant la cour de justice de la Communauté est africaine. Il s’agit d’une plainte contre le secrétariat de l’EAC. La ministre chargée de l’Intégration du Burundi au sein de cette communauté précise que le Burundi a porté plainte pour réclamer le respect de la loi dans la récente élection du président de l’Assemblée des députés de l’EAC. Une élection qui a mis à la tête de cette assemblée le député rwandais Martin Ngoga. D’après la ministre, Isabelle Ndahayo, ces élections ont été tenues dans la violation de la loi régissant l’EAC.
Le Burundi porte plainte au moment où du 22 Janvier jusqu’au 9 février, il est prévu une plénière des députés de l’EALA.

• 3 personnes dont 2 frères ont été interpellées ce jeudi, à 7h du matin par la police à Ngagara, quartier 4. La police venait d’effectuer une fouille à leur domicile et n’a rien trouvé. Le motif de cette arrestation n’est jusqu’ici pas connu. La famille de ces jeunes fait savoir qu’ils seraient détenus au service national des Renseignements à Bujumbura. Les 3 personnes arrêtées sont Evariste Bimenyimana, Pacifique Butoyi, Thierry Ciza.

• 10 personnes sont détenues au cachot de la police à Rumonge depuis ce mardi. Elles ont été arrêtées à bord du même véhicule, au niveau de la localité de Magara, sur la RN3. La police indique avoir suspecté ces gens et les avoir arrêté. Les familles demandent leur libération.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.