Mercredi 24 juillet 2024

Société

Rentrée scolaire : retard de deux jours à l’Ecofo Uwinterekwa

07/01/2020 Commentaires fermés sur Rentrée scolaire : retard de deux jours à l’Ecofo Uwinterekwa
Rentrée scolaire : retard de deux jours à l’Ecofo Uwinterekwa
L’Ecofo Uwinterekwa dont les cours n’ont pas commencé ce lundi 6 janvier

Ce lundi 6 janvier marque le début des activités scolaires pour le 2e trimestre. Pour l’heure, l’Ecofo Uwinterekwa, en zone Gihosha, fait office d’un centre d’accueil pour plus de 219 familles sinistrées, suite aux inondations du 21 décembre 2019.

Vers 10h30, les élèves brillent par leur absence. Les salles de classe servent de chambres à coucher pour les familles. Certains sinistrés s’alignent pour recevoir de l’aide apportée par les âmes charitables. Un administratif à la base vérifie l’authenticité des noms sur les listes des bénéficiaires. Tandis que dans la cour, un mouvement de va-et-vient d’enfants en âge d’être scolarisé s’observe.

« Il est impossible que nous débutions les cours comme les autres car nos classes sont occupées. Peut-être qu’ils vont les reloger ailleurs», raconte un élève d’une quinzaine d’années, avant de déplorer le manque d’un kit scolaire suite aux inondations.

M.N, un bébé au dos, abonde dans le même sens : « J’ai deux écoliers. L’une est inscrite à l’Ecofo Uwinterekwa. Malheureusement tout le matériel scolaire ainsi que leurs uniformes ont été emportés par la catastrophe que nous avons subie. » Elle ajoute que l’administration a promis de leur trouver un autre site afin que les élèves de cette école débutent le trimestre.

Un responsable administratif, qui a requis l’anonymat, a fait savoir que cette occupation a occasionné le report de la rentrée pour mercredi 8 janvier. Il a promis également que ces habitants victimes des inondations dans les quartiers Uwinterekwa et Nyabagere vont déménager vers un autre centre d’accueil. « Un centre d’hébergement est en cours d’aménagement sur une place offerte par l’archidiocèse de Bujumbura au quartier Uwinterekwa. Cela va permettre à l’école de fonctionner », a-t-il assuré.

Les fortes pluies survenues la nuit du 21 décembre 2019 dans les quartiers Winterekwa et Nyabagere ont occasionné des dégâts humains et matériels énormes. Le bilan officiel publié, lundi 23 décembre, fait état de 15 morts et 45 blessés. 57 maisons sont complètement détruites, 57 autres partiellement démolies et 132 sont inondées.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 2 308 users online