Vendredi 19 août 2022

Politique

Nyanza-lac : Cinq militants du CNL relâchés

09/01/2020 Commentaires fermés sur Nyanza-lac : Cinq militants du CNL relâchés
Nyanza-lac : Cinq militants du CNL  relâchés
Le bureau communal de Nyanza-lac en province Makamba

Les cinq militants du Conseil National pour la Liberté ont été relaxés ce lundi 6 janvier après cinq jours d’incarcération au cachot de la police de la commune Nyanza-lac. Un d’entre eux reste sous les verrous.

Ils avaient été Arrêtés par le responsable du Service national de renseignements , dans la foulée des échauffourées les ayant opposés aux Imbonerakure, le 1er janvier. Ils ont été libérés dans l’après-midi de ce u lundi 6 janvier. Gordien Habarugira, représentant du CNL en commune Nyanza-lac, province Makamba se dit satisfait par leur libération.

Il dénonce néanmoins le maintien sous les barreaux de Célestin Ntiyishimirwa arrêté sur la colline Mvugo de la même commune. Il exige qu’il soit à son tour relâché et sans condition. M. Habarugira ne cache pas son indignation face à cette ‘’persécution qui vise les partisans du CNL ‘’.

Ce responsable du Conseil National pour la Liberté à Nyanza-lac souhaite la cohabitation pacifique entre les militants ayant des convictions politiques différentes. Il invite l’administration et la police de s’abstenir à arrêter arbitrairement un citoyen sans investigation préalable.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Entre espoir et résilience

En attendant la manne pétrolière promise aux Burundais par le Sieur Methussela Nikobamye, alias Pasteur Habimana, un ancien rebelle reconverti en importateur de produits pétroliers avec sa compagnie « Gasen Petroleum Group Africa Limited Burundi SA », – comme lui, prononcez « ça » (…)

Online Users

Total 1 720 users online