Vendredi 15 octobre 2021

Société

L’Eglise vivante de Jabe appelée à «se conformer à la loi»

21/08/2018 Commentaires fermés sur L’Eglise vivante de Jabe appelée à «se conformer à la loi»
L’Eglise vivante de Jabe appelée à «se conformer à la loi»
L’Eglise vivante de Jabe appelée à élire ses nouveaux représentants.

«En vertu de l’article 29 de la loi régissant les confessions religieuses, le pasteur Edmond Kivuye et Arthémon Simbananiye ne peuvent plus représenter l’église car ils ne résident pas au Burundi. Ainsi les actes qui les reconnaissent comme représentants légaux sont annulés », lit-on dans la correspondance que le ministre de l’Intérieur a adressée, vendredi 16 août, aux représentants «suppléants» respectivement de l’Eglise vivante de Jésus christ au Burundi de Jabe et de l’Eglise vivante au Burundi de Rohero.

En outre, Pascal Barandagiye indique qu’il autorise la tenue de l’assemblée générale inclusive dans le but de trouver la solution au conflit au sein de cette Eglise. «Considérant que toutes les réunions tenues dans le passé ont été entachées d’irrégularités, il vous est instruit de vous concerter afin d’asseoir les modalités pratiques et convenues sur l’organisation de cette assemblée qui doit se tenir endéans deux semaines ».

Selon lui, cette assemblée générale sera une opportunité de se conformer à la loi du 31 décembre 2014 portant cadre organique des confessions religieuses et de mettre en place les nouveaux organes dirigeants.

Contacté, le représentant de l’Eglise vivante de Jabe n’a pas voulu s’exprimer.
Pour rappel, le pasteur Edmond Kivuye, suite à la situation politico-sécuritaire prévalant au pays, n’est plus au pays depuis 2015.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Garder un œil, un seul, sur le Burundi

Malgré ses rapports sur les violations des droits de l’Homme au Burundi qu’une certaine opinion trouvait ’’pertinents, fouillés, documentés’’, au moment où une autre classe les qualifiait de ’’biaisés, de politiquement orientés, de nuls et de nuls effets’’, la Commission (…)

Online Users

Total 1 150 users online