Samedi 03 décembre 2022

Société

La presse : Encore une nouvelle loi

16/11/2018 Commentaires fermés sur La presse : Encore une nouvelle loi
La presse : Encore une nouvelle loi
Nestor Bankumukunzi, président du CNC lors de l’atelier de vulgarisation des textes régissant la presse

Les partenaires des médias et les journalistes doivent maîtriser les textes régissant le secteur de la presse en vue de prévenir des fautes professionnelles éventuelles. Tel est le vœu exprimé par le président du Conseil national de la communication (CNC). C’était ce jeudi 15 novembre au cours d’un atelier de vulgarisation de ces lois.

«Nous avons vécu l’expérience par le passé où il y avait de la méfiance entre les journalistes et les détenteurs de l’information que cela ne se reproduise plus», a déclaré Nestor Bankumukunzi président du CNC.

Cet ancien ministre de la Communication reconnaît que la liberté d’expression est garantie. «Le journaliste a droit à l’information, il la traite et la commente en toute indépendance et responsabilité sans porter préjudice à autrui». A ce titre, il doit respecter certains textes pour garantir une liberté reposée sur une action responsable de sa part et de son média.

D’après M. Bankumukunzi, la rétention de l’information par certaines autorités, est regrettable. Par la même occasion, il s’insurge contre ce qu’il appelle ’’dualisme médias publics et privés’’, quand il s’agit de livrer une information.

Il privilégie plutôt des médias libres travaillant pour l’intérêt général du pays. Car Selon lui, tous les médias sont régis par les mêmes lois sans distinction aucune.

Selon les dispositions de la nouvelle loi sur la presse, le métier de journaliste ou de technicien de l’information requiert désormais la détention d’une carte professionnelle de presse délivrée par le CNC. «Il faut être également détenteur d’un diplôme de baccalauréat en journalisme ou tout autre diplôme couplé d’un stage de formation certifié». Ceci vaut aussi pour technicien de l’information, il faut avoir le niveau d’ingénieur ou être détenteur d’un baccalauréat de technicien. Une formation dans le domaine est aussi nécessaire.

Signalons que la loi régissant le CNC date de mars 2018 et la nouvelle loi sur la presse a été promulguée le 14 septembre 2018.

Sur la question de la réouverture des médias BBC et Voix d’Amérique suspendus il y’a 6 mois, le président du CNC a réagi brièvement. «C’est une question qui nous préoccupe et une réunion à ce sujet sera préparée», a-t-il rassuré.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Vaciller mais avancer

Pour un journaliste, savoir que son travail est accessible à ses auditeurs, ses lecteurs ou téléspectateurs est très important. Pendant plus de cinq ans, on nous lisait comme par effraction. Pour rappel, depuis le 10 octobre 2017, les lecteurs d’Iwacu (…)

Online Users

Total 1 454 users online