Vendredi 09 décembre 2022

Elections 2020

La Cour constitutionnelle a tranché

04/06/2020 Commentaires fermés sur La Cour constitutionnelle a tranché
La Cour constitutionnelle a tranché
Le Cnl a gain de cause sur les radiations de certains de ses membres sur les listes électorales, Pelate Niyonkuru et Cathy Kezimana sont élues dans leurs circonscriptions respectives de Kayanza et Bujumbura Rural.

Le parti CNL avait introduit une plainte auprès de la Cour constitutionnelle pour dénoncer « plusieurs irrégularités » qui ont émaillé le scrutin. La Cour a rendu sa décision irrévocable mettant fin au suspense et commentaires parfois enflammés sur les réseaux sociaux.

La Cour  constitutionnelle a déclaré Evariste Ndayishimiye président de la République élu avec 68,70%, pour un mandat de 7 ans. C’est par ces mots que Charles Ndagijimana, président de la Cour constitutionnelle,  a confirmé, ce jeudi 4 juin, la victoire  définitive du candidat du parti Cndd-Fdd à la présidentielle du 20 mai dernier, anéantissant ainsi les espoirs de ceux qui avaient voulu espérer un coup de théâtre jusqu’à la dernière minute.

C’est vers 16 h que les juges de la Cour constitutionnelle ont fait leur entrée dans la salle d’audience, pleine à craquer. Plusieurs journalistes, des hommes politiques et tous les commissaires de la Ceni étaient présents. Après avoir pris place, chacun des sept juges s’est lancé, tour à tour, dans un réquisitoire pour expliquer  le contenu des décisions de cette haute juridiction. Notamment celles relatives au recours d’Agathon Rwasa et son parti Cnl. « La requête de M. Agathon Rwasa et son parti Cnl était recevable, mais partiellement non fondée », a tranché la Cour constitutionnelle.

Le camp Rwasa  avait affirmé, dans son recours  du 28 mai 2020, que le triple scrutin du 20 mai dernier a été entaché d’irrégularités. Entre autres anomalies figuraient le bourrage des urnes, la falsification des procès-verbaux, le vote  des personnes  déjà décédées, etc. Face à ces allégations, la Cour constitutionnelle a estimé qu’elles ne pouvaient pas, même  fondées,   influencer de façon significative  les résultats. Néanmoins, le Cnl aura  gain de cause  sur les radiations de certains de ses membres sur les listes électorales.  Iwacu avait d’ailleurs très vite pointé cette grave faute.« La radiation par la Ceni des candidats  du Cnl sur les listes électorales est illégale, nulle et de nul effet», a conclu la Cour constitutionnelle. Ainsi, Pelate Niyonkuru et Cathy Kezimana sont élues dans leurs circonscriptions respectives de Kayanza et Bujumbura Rural. A partir du 28 juillet, ces deux femmes pourront enfin siéger à l’hémicycle de Kigobe.

 

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Le citoyen invisible

« Au Burundi, le temps de bâtir une nation définitivement réconciliée est arrivé », a annoncé Albert Shingiro, ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération au Développement, lors du briefing au corps diplomatique accrédité à Bujumbura, mardi 6 décembre. « (…)

Online Users

Total 1 003 users online