Société

La CNTB restitue une parcelle en l’absence de la partie lésée

29/05/2018 Chanelle Irabaruta Commentaires fermés sur La CNTB restitue une parcelle en l’absence de la partie lésée
La CNTB restitue une parcelle en l’absence de la partie lésée
La propriété octroyée aux descendants de Gahinga

La Commission nationale des terres et autres biens (CNTB) a débuté ce lundi 28 mai l’exécution des dossiers déjà clôturés. Un terrain de 3 hectares situé dans le quartier Kinyinya III de la zone Rukaramu, commune Mutimbuzi de la province de Bujumbura, a été attribué à la succession Issa Gahinga.

Cette parcelle faisait l’objet de litige entre cette famille et celle de Samuel Nduwingoma. La décision a été exécutée en l’absence du représentant de cette dernière, ’’absent en raison d’un enterrement’’.
Pour Dieudonné Mbonimpa, porte-parole de la CNTB, c’est normal que cette commission ait rendu le jugement alors que l’une des parties était absente. Il parle d’un caractère de résistance : «Ils étaient déjà avisés mais ils n’ont pas voulu venir pour l’exécution du jugement rendu».

M. Mbonimpa soutient que la parcelle appartenait à la famille de Gahinga. « Elle était sinistrée depuis 1991 suite à la crise que le Burundi a traversée». Cette famille a déposé plainte à la CNTB. « Après les enquêtes, notre commission a décidé de la restituer à la famille».

Il appelle la famille Nduwingoma à signer le procès-verbal (PV) d’exécution : « S’il ne signe pas il n’aura pas la possibilité de saisir la Cour spéciale des terres et autres biens».

Jean Nzomararumwe, représentant des petits enfants de Gahinga, se dit satisfait de la décision de la CNTB. «Nous avons longtemps été victimes d’injustice. Nos terres étaient exploitées par d’autres personnes». Il affirme qu’ils ont des documents certifiés : «L’acte de notoriété et celui d’appartenance à la commune étaient au départ signés par les notables de la colline». Iwacu a tenté de contacter M. Nduwingoma sans succès.

Pour rappel, les descendants de Gahinga ont reçu au mois de mars une parcelle de 3 hectares au quartier Kajaga en commune Mutimbuzi. Cette parcelle était exploitée par Evariste Ndizeye. Un autre terrain de 2 hectares à Kinyinya III va être bientôt attribué à cette même famille.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

En attendant le verdict de la Cour constitutionnelle…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur En attendant le verdict de la Cour constitutionnelle…

« Doom and gloom ». Cette expression anglaise désigne un sentiment de trouble, de  peur-panique. Après la proclamation des résultats provisoires par la  Ceni, le 25 mai, et leur contestation par le principal parti de l’opposition, le CNL, une psychose  a (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 347 users online