Mercredi 30 novembre 2022

Économie

Kenya Airways annule « de nombreux vols », les pilotes sont en grève

08/11/2022 Commentaires fermés sur Kenya Airways annule « de nombreux vols », les pilotes sont en grève
Kenya Airways annule « de nombreux vols », les pilotes sont en grève
Plusieurs vols de Kenya Airways annulés

La compagnie aérienne Kenya Airways a annulé des dizaines de vols ce lundi 7 novembre alors qu’une grève des pilotes entrait dans sa troisième journée, avec plus de dix mille passagers bloqués. C’est au moment où gouvernement kenyan menace de mesures disciplinaires si le personnel navigant ne rejoignait pas leurs postes d’attache.

Les pilotes ont lancé leur mouvement de grève à l’aéroport international Jomo Kenyatta de Nairobi à 6 heures (3h00 GMT) samedi, défiant une ordonnance du tribunal contre une action revendicative et laissant des milliers de passagers bloqués et la plupart des opérations commerciales désactivées.
« En raison de l’action revendicative illégale en cours de la Kenya Airline Pilots Association (KALPA), bon nombre de nos vols ont été annulés », indique le communiqué de cette corporation.

Cela s’est produit quelques heures après que le ministre des Transports, Kipchumba Murkomen, a menacé de mesures disciplinaires les travailleurs qui manifestaient.
Aux dernières nouvelles, 11 membres de cette association des pilotes de ligne du Kenya (Kalpa) sont convoqués ce mardi 8 novembre devant le Tribunal des relations du travail de la capitale Nairobi pour « avoir désobéi » à la décision « délivrée le 31 octobre », a annoncé cette instance dans un communiqué.

La grève a ajouté aux malheurs de cette compagnie aérienne nationale en difficulté, qui enregistre des pertes depuis des années, bien que le gouvernement injecte des millions de dollars pour y remédier. Kenya Airways a déclaré une perte nette de 130,5 millions de dollars (15,8 milliards de KSh) pour l’exercice clos le 31 décembre 2021.

L’économiste James Kyallo soutient que la grève devrait coûter des millions de dollars au Kenya. « Les effets de la grève se font sentir non seulement au Kenya mais aussi dans la région car le Kenya est le principal centre d’affaires régional, et la perturbation a un impact important sur les affaires dans les pays voisins. La grève devrait coûter des millions de dollars à l’économie kenyane, Kenya Airways perdant plus de 2,5 millions de dollars chaque jour ».

Selon cet économiste, toute grève des compagnies aériennes a un impact majeur sur le commerce régional. « Si une solution rapide n’est pas trouvée, la perturbation de la circulation des biens et des personnes va affecter les affaires dans cette région de l’Afrique de l’Est et du monde en général ».

Les pilotes contestataires, qui représentent 10% des effectifs, réclament le retour des cotisations au fonds de subvention et le paiement de tous les salaires suspendus pendant la pandémie de la Covid-19.

La compagnie aérienne a été créée en 1977 à la suite de la disparition de l’East African Airways. Kenya Airways transporte des passagers et du fret vers 42 destinations internationales dans 36 pays, en novembre 2022.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Je suis Misago. Ou presque

Après sa tribulation, sa réapparition, lundi 21 novembre vers midi après deux jours d’inquiétude, suivi d’une sorte d’arrestation par des agents du Service national de renseignements (SNR) dans les montagnes ’’sacrées’’ de Magara, devenues un lieu de pèlerinage pour quelques (…)

Online Users

Total 847 users online