Société

Human Rights Watch demande la libération des journalistes incarcérés

24/10/2019 Jérémie Misago Commentaires fermés sur Human Rights Watch demande la libération des journalistes incarcérés
Human Rights Watch demande la libération des journalistes incarcérés
Les journalistes d’Iwacu incarcérés et leur chauffeur

Arrêtés ce mardi 22 octobre à Musigati, ces reporters ont passé leur deuxième nuit au cachot du commissariat de police à Bubanza. Human right Watch demande leur libération dans un communiqué sorti ce mercredi 23 octobre 2019.

Cette organisation se dit inquiète de la situation de la liberté de la presse prévalant au Burundi. «Les autorités devraient libérer immédiatement et sans condition les quatre journalistes et leur chauffeur arrêtés le 22 octobre 2019 à Musigati alors qu’ils étaient en reportage pour le journal Iwacu dans la province de Bubanza », peut-on lire dans ce communiqué.

L’organisation rappelle que ces journalistes avaient informé les autorités de leur intention de se déplacer dans cette région pour rendre compte des affrontements qui ont éclaté entre les forces de sécurité burundaises et un groupe d’assaillants.

« Les journalistes jouent un rôle essentiel en faisant la lumière sur les questions qui touchent à l’intérêt général et ne devraient pas être poursuivis pour le travail qu’ils accomplissent en toute légitimité », a déclaré Lewis Mudge, directeur pour l’Afrique centrale à Human Rights Watch.

Et d’ajouter « Les autorités devraient inverser la tendance actuelle de répression contre la liberté de la presse et, dans un premier temps, libérer sans attendre ces journalistes et leur chauffeur arrêtés alors qu’ils faisaient leur travail ».

Pour Human Rights Watch, il est très préoccupant de constater que le gouvernement continue sa répression des médias et empêche les journalistes de faire leur travail à l’approche des élections de 2020.

Christine Kamikazi, Agnès Ndirubusa, Egide Harerimana et Térence Mpozenzi – et Adolph Masabarakiza, leur chauffeur ont été arrêtés à Musigati vers 13 heures. Le 23 octobre, ils ont été interrogés par un officier de police judiciaire en présence de leur avocat. Aucune charge ne pèse contre ces journalistes.

Les pressions exercées par le gouvernement sur les médias se sont récemment accrues par la suspension VOA en mai 2018 et le retrait de licence d’exploitation de la BBC par le Conseil national de la communication, CNC. HRW parte de mesures draconiennes.

BBC

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, la guerre est enfin déclarée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19, la guerre est enfin déclarée

« Volte-face, Revirement total, changement de cap … » Des réactions ont fusé de partout après la déclaration du président Evariste Ndayishimiye sur la lutte contre le coronavirus lors de la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement. « (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 557 users online