Politique

Frodebu : dissension ou simple revendication ?

04/04/2018 Arnaud Giriteka Commentaires fermés sur Frodebu : dissension ou simple revendication ?
Frodebu : dissension ou simple revendication ?

En date du 23 mars, certains jeunes de la centrale des jeunes démocrates(CJD) ont écrit au comité exécutif du Frodebu. Ils s’insurgeaient contre le non renouvellement de leurs organes depuis 2012. La direction estime qu’il n’y a pas le feu.

« La correspondance de ces jeunes n’est pas synonyme de division », a indiqué Phénias Nigaba, porte-parole du Frodebu. Il réfute ainsi l’émergence d’une probable fronde au sein de sa formation. Pour lui, écrire aux instances dirigeantes est une forme d’expression légitime. Il a tenu à rappeler que les problèmes de cette centrale devraient, en principe, être réglés en son sein. « Mais comme, certains membres ont jugé bon de solliciter le comité exécutif, nous allons les aider à trouver la solution par le dialogue.» Et d’insister sur le fait que la solution viendra des jeunes concernés « ils doivent apprendre à compter sur eux sans se rabattre toujours au comité exécutif.» Mais pour l’instant, le porte-parole soutient que la direction du parti va les accompagner.

Bosco Bangiricenge, un des signataires, explique lui aussi qu’il n’y a pas de torchon qui brûle. «Le but de la lettre était d’interpeller nos aînés du parti à s’impliquer davantage dans la crise de leadership de la CJD». Il assure que les instigateurs de la missive n’avaient pas l’intention de renverser les institutions.

Toujours unis

Pour lui, cela va à l’encontre des valeurs pour lesquelles ils militent. « Ceux qui nous prêtent ces intentions ne savent pas combien le parti a souffert à cause de telles pratiques »a-t-il martelé. Bangiricenge et ses amis ont décidé de sortir la lettre la veille d’une réunion des instances dirigeantes du parti. Ce n’était pas un fait du hasard. Ils voulaient à tout prix se faire entendre.

Comme ils l’ont souligné, le fonctionnement de la centrale des jeunes patriotes était moribond. D’où leurs vives préoccupations à redynamiser leurs organes.

Mais comment en sont-ils arrivés là ? M. Bangiricenge attribue ce dysfonctionnement aux textes qui étaient tombés en« désuétude », mais ne va pas loin dans son argumentaire. Quant à Phénias Nigaba, il préfère relativiser : « ça arrive souvent dans toute organisation et le remède réside toujours dans le dialogue ».Il affirme avec panache que les militants du Frodebu ont acquis la maturité et l’expérience pour ne pas encore tomber dans les divisions.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. Le Burundi profond moins informé

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19. Le Burundi profond moins informé

« Puisque Dieu frappe quelqu’un de la lèpre, il n’y a que Dieu qui puisse l’enlever.» Un proverbe juif des temps bibliques où les hébraïques ne considéraient pas la lèpre comme une maladie, mais comme “le doigt de Dieu”, une (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 191 users online