Lundi 12 avril 2021

Société

Fini les cotisations des associations des transporteurs en commun !

05/03/2021 Samuel Mbonimpa Commentaires fermés sur Fini les cotisations des associations des transporteurs en commun !
Fini les cotisations des associations des transporteurs en commun !
Des conducteurs de taxi-vélos, de taxi-motos et de tuk-tuks lors d’une manifestation

La décision d’interdire la collecte des cotisations par les associations des transporteurs est tombée à l’issue d’une réunion tenue ce jeudi 4 mars par le ministre en charge du développement communautaire, Gervais Ndirakobuca. C’était avec les représentants de ces associations.

« Seuls les agents de la mairie sont les seuls habilités à collecter les taxes, dans tous les parkings», a tenu à préciser le ministre Ndirakobuca. L’objectif de cette mesure est d’éviter toute confusion avec les collectes des recettes durant le mois témoin de collecte des taxes en cours. Toutes les associations des transporteurs en communs au Burundi sont concernées.

Comme l’a souligné Pierre Nkurikiye, porte-parole du ministère en charge du développement communautaire, « les responsables de ces associations sont invités à retirer immédiatement toutes les quittances qu’ils avaient déjà données à leurs agents collecteurs de ces fonds ».

A ceux qui s’acquittaient de ces contributions, le ministre leur a ordonné de cesser de le faire à partir de ce 5 mars. « Il s’agit d’une grande charge de plus, ce sont des activités qui sèment la confusion par rapport au mois témoin de collecte des taxes en cours, la population ne sait à qui donner la contribution, il y a une grande confusion ».

Les responsables de ces associations ont été invités à entrer immédiatement en contact avec la mairie pour pouvoir étudier ensemble comment améliorer la gestion des parkings.

Pour rappel, les contributions journalières s’élevaient à 100 BIF pour chaque taxi-vélo, 700 BIF pour chaque conducteur de taxi-moto et 1.000 BIF pour chaque chauffeur de bus. Les membres de ces associations se plaignaient souvent et déploraient une gestion opaque de ces fonds collectés.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 383 users online