Politique

Elections 2020 : un candidat potentiel de la coalition Kira-Burundi empêché de rentrer?

25/02/2020 Jérémie Misago Commentaires fermés sur Elections 2020 : un candidat potentiel de la coalition Kira-Burundi empêché de rentrer?
Elections 2020 : un candidat potentiel de la coalition Kira-Burundi empêché de rentrer?
Aloys Baricako : « Nous attendons plusieurs partis qui aspirent rejoindre notre coalition »

La conférence de presse de ce dimanche 23 février 2020 dans laquelle devrait être dévoilé le nom du candidat à la présidentielle de la coalition Kira-Burundi a été reportée sine die. En cause, Jérémie Ngendakumana qui ferait consensus n’a pas été autorisé à regagner le bercail.

Les membres de cette nouvelle coalition n’ont pas voulu faire de commentaires sur les motifs de ce report mais des sources dignes de foi nous indiquent qu’il y aurait encore « quelques malentendus entre les partis et groupes politiques fondateurs de cette coalition à régler. C’est surtout en ce qui concerne la désignation du candidat à la présidentielle ».

Selon ces mêmes sources, «comme Jérémie Ngendakumana, conjointement accepté par tout le monde a été bloqué à Kampala, d’autres personnalités ont alors montré leurs bonnes intentions d’être désignées».

D’après ces sources, c’est regrettable que le gouvernement se montre hostile à la désignation de cet ancien chef du Cndd-Fdd comme candidat à la présidentielle pour le compte de la coalition Kira-Burundi en ne l’autorisant pas à rentrer au pays.

Contacté, Aloys Baricako, président de cette coalition regroupant quatre partis politiques, officialisée jeudi 19 février 2020, est resté évasif sur cette question. Il n’a ni confirmé ni infirmé les informations faisant état de la candidature de Jérémie Ngendakumana au nom de cette coalition. « Nous attendons plusieurs partis qui aspirent rejoindre notre coalition. Nous ne pouvons pas les laisser derrière ».

Selon lui, les noms de ces partis seront communiqués à la presse ultérieurement après avoir déposés les documents requis au ministère de l’Intérieur.

Jérémie Ngendakumana, avait déclaré à Iwacu qu’il rentrait au Burundi pour participer aux élections. Lui et ses compagnons étaient bloqués à Kampala. L’ambassade du Burundi en Ouganda a refusé d’octroyer des laissez-passer.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Covid-19. Le Burundi retient son souffle

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19. Le Burundi retient son souffle

Les Burundais sont-ils capables de prévenir, gérer et éradiquer le coronavirus ? Quel plan de riposte dispose-t-on en cas du Covid-19 ? Des questions, des inquiétudes fusent de partout  sur les réseaux sociaux, les médias nationaux et internationaux. Des commentaires bourrés parfois (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 621 users online