Jeudi 15 avril 2021

Société

Education : Certains directeurs communaux de l’enseignement accusés de fraude.

03/10/2019 Commentaires fermés sur Education : Certains directeurs communaux de l’enseignement accusés de fraude.
Education : Certains directeurs communaux de l’enseignement accusés de fraude.
Juma Edouard : « Nous déplorons des erreurs plus ou moins nombreuses décelées dans les listes des bénéficiaires soit par omission ou remplacement »

Juma Edouard, porte-parole du ministère de l’Education explique que le retard de versement des per diem des bénéficiaires de formation des enseignants est dû aux irrégularités dans les listes des participants. C’était au cours d’un point de presse de ce mercredi 2 octobre.

90000 enseignants et 4 000 directeurs et maîtres responsables qui ont suivi la formation du 26 août au 8 septembre n’ont pas encore reçu leur per diem. Juma Edouard, porte-parole du ministère de l’Education parle de contrôle supplémentaire suite à discordance entre la base des données des bénéficiaires préétablie et les listes des participants.

« Nous déplorons des erreurs plus ou moins nombreuses décelées dans les listes des bénéficiaires soit par omission ou remplacement. Les gestionnaires ont logiquement procédé à un contrôle systématique de listes avec comme conséquence un versement tardif des per diem aux bénéficiaires ». Et d’ajouter une tranche pour cinq jours a été versée et de rassurer que la tranche restante sera versée incessamment
Néanmoins, Juma Edouard ne donne pas des chiffres des participants irréguliers. Il incrimine certains directeurs des écoles et les directeurs communaux de l’enseignement d’avoir de modifié les listes des bénéficiaires.

Ladite formation portait sur « les nouvelles approches pédagogiques et la restructuration des contenus » dans le cadre de la réforme du fondamental qui atteint la première année, cette année scolaire 2019-2020. La réforme du fondamental de la 1ère à la 4ème année est financée par la Banque mondiale à travers le projet PAADESCO-SHISHIKARA.

Juma Edouard a promis de mettre en place des dispositions correctives pour que les autres sessions se déroulent sans encombre.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 922 users online