Samedi 03 décembre 2022

International

EAC : vers l’harmonisation de la formation des officiers supérieurs

17/04/2018 Commentaires fermés sur EAC : vers l’harmonisation de la formation des officiers supérieurs
EAC : vers l’harmonisation de la formation des officiers supérieurs
Cassien Ntacebera : «Nous échangeons des expériences pour nous défendre contre les menaces qui guettent notre région»

«La Communauté Est-Africaine est en train de dispenser une même formation aux officiers supérieurs dans sa perspective ultime de devenir un seul Etat», a déclaré Cassien Ntacebera, Commandant de l’Ecole supérieure de commandement et de l’Etat-major (ESCEM).

C’était ce lundi 16 avril, lors d’une réunion des commandants des Ecoles supérieures de commandement et de l’Etat-major dans les pays membres de cette communauté.

Cette harmonisation permet de donner des connaissances semblables aux officiers supérieurs dans toute la Communauté Est-Africaine. Pour y accéder, les officiers étudiants doivent avoir au moins un grade de major.

Selon lui, cette réunion permettra d’enrichir l’état de coopération entre ces écoles. «Nous échangeons des expériences pour nous défendre contre les menaces qui guettent notre région».

En outre, dans cette réunion, les commandants de ces écoles comptent revoir l’état d’avancement de l’Escem-Burundi en matière de coopération. « Cela dans le but de pouvoir interchanger des instituteurs et des étudiants».

EAC

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Vaciller mais avancer

Pour un journaliste, savoir que son travail est accessible à ses auditeurs, ses lecteurs ou téléspectateurs est très important. Pendant plus de cinq ans, on nous lisait comme par effraction. Pour rappel, depuis le 10 octobre 2017, les lecteurs d’Iwacu (…)

Online Users

Total 1 602 users online