Politique

Début du 4ème round des pourparlers d’Arusha

27/11/2017 Agnès Ndirubusa 7

Par Agnès Ndirubusa, envoyée spéciale

C’est dans un hôtel à plus de 30 km de la ville d’Arusha que vont se dérouler à huis clos cette session prévue pour durer deux bonnes semaines.

Les journalistes sur place ont été sommés par le bureau de la facilitation de vider les lieux, manu militari. Un début également marqué par l’absence des leaders de l’opposition en exil. Certains d’entre eux sont attendus dans la soirée de ce lundi. Une des raisons qui a poussé la facilitation à annoncer l’ouverture des pourparlers pour ce mardi.

L’autre inconnue de l’équation résolue est celle de la participation du gouvernement. L’assistant du ministre de l’Intérieur, l’ambassadeur du Burundi en Tanzanie ainsi qu’une personnalité de l’ambassade vont représenter Bujumbura.

Ainsi donc, la délégation venue de Bujumbura est au complet. Parti au pouvoir, opposition interne, société civile, etc. sont présents. Certains sur place se disent un peu gênés par rapport au boycott de leurs compatriotes en exil. D’autres se demandent l’intérêt de venir à Arusha pour ne pas voir la participation de ceux qui excluent Bujumbura parmi les alternatives à la Tanzanie comme lieu de rencontre pour en finir avec la crise.

Pour rappel, l’opposition intérieure refuse la politique de « la chaise vide. » A l’image d’Évariste Ngayimpenda, invité comme acteur politique clé. Selon cet Uproniste, de l’aile du parti non reconnue par le gouvernement, c’est le moment opportun de débattre face à face de véritables questions qui minent le pays afin de trouver un compromis.

Forum des lecteurs d'Iwacu

7 réactions
  1. Banza

    @Source du Nil
    J’admire votre optimisme!

  2. Banza

    @Prophète
    “umutanzania ni mjanja…”

    Ca c’est du racisme (ou de la xénophobie: c’est du pareil au même).
    Vous êtes passible d’être assigné(e) en justice pour des propos offensants envers (tout) un peuple!

  3. Source du Nil

    Ces negocations accoucherons d’une souris car l’opposition exterieure est absente à Arusha. L’opposition burundaise qui joue en ordre dispersée n’augure rien de bon.

  4. Gacece

    Pour une rare fois que quelqu’un de l’opposition radicale y va avec l’intention de trouver un « compromis » = « comme promis» ou « con promit ». Tout est maintenant compromis au royaume du CNARED!

  5. James

    ????!!L’autre inconnue de l’équation résolue! Une équation déjà résolue alors que l’inconnue subsiste pose plus de problèmes quelle n’en résout.

  6. Mahopa

    C’est le dernier raound des négociations et après Red Tabara et Forebu watafanya vitu vyao! Wait and see!

  7. Prophète

    Ses pauvres opposants seront arrêtés comme Mahopa et ses compagnons umutanzania ni mjanja

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Non au rapatriement forcé

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Non au rapatriement forcé

Les réfugiés burundais vivant dans les camps en Tanzanie sont sommés de revenir au bercail « de gré ou de force ». Un accord de rapatriement a même été conclu entre les ministres burundais et tanzanien de l’Intérieur. Ce document qualifié de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 141 users online