Mercredi 12 mai 2021

Politique

Cibitoke/Buganda : plus de 14 maisons incendiées en moins d’une semaine

25/07/2017 Commentaires fermés sur Cibitoke/Buganda : plus de 14 maisons incendiées en moins d’une semaine

Les habitants de Ndava et Gasenyi centre en commune Buganda se disent inquiets des incendies des maisons ces derniers jours. Ils demandent l’intervention de l’administration et de la police.

Une des maisons incendiées par les malfaiteurs

Une autre maison vient d’être brûlée ce mardi 18 juillet sur la colline de Gasenyi du chef-lieu de cette commune Buganda. Les habitants craignent la sécurité de leurs enfants. « Dans une semaine seulement, on dénombre plus de dix maisons brûlées à Ndava et Gasenyi », racontent les élus locaux et les habitants de ces villages en colère. Selon eux, avant de brûler les maisons, les malfaiteurs ferment d’abord les portes pour empêcher les propriétaires de sortir. « Je n’ai rien sauvé dans ma maison », précise Janvière Ndihokubwayo, une veuve dont la maison a pris feu lundi 17 juillet.

Elle compte deux sacs de haricots, les habits, les ustensiles de cuisine et d’autres biens qui ont été brûlés. Pour le moment, les conditions de vie deviennent de plus en plus très difficiles.

Les propriétaires de ces maisons incendiées mènent actuellement une vie de misère sans égal. Ils demandent à l’administration de leur venir en aide en assistance sociale.

Quatre suspects arrêtés

C’est ce qu’affirme Emmanuel Bigirimana, administrateur communal de Buganda. Il se dit préoccupé de cette situation qui se fait observer dans ces localités. Il ajoute, toutefois qu’il va collaborer avec les forces de l’ordre et renforcer les rondes nocturnes pour traquer ces malfaiteurs.

D’après lui, les quatre personnes arrêtées vont dénoncer leurs collègues. Il ajoute que l’administration communale a déjà adressé une liste des propriétaires des maisons incendiées aux autorités hiérarchiques. Par ailleurs, il demande à toute âme charitable d’apporter son soutien à cette population qui mène une vie précaire.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

La fête et la Covid-19

Au Burundi, le 1er mai, la journée internationale du travail a été célébrée avec faste pour honorer « ceux qui de la nature brute ont taillé et ouvragé toute la splendeur que nous contemplons », pour reprendre les mots de (…)

Online Users

Total 1 279 users online