Politique

Caution /Elections 2020 : Un premier candidat à la présidentielle coupe le ruban

19/02/2020 Jérémie Misago Commentaires fermés sur Caution /Elections 2020 : Un premier candidat à la présidentielle coupe le ruban
Caution /Elections 2020 : Un premier candidat  à la présidentielle coupe le ruban
Agathon Rwasa : «Je viens d’accomplir mon devoir en tant que citoyen conformément aux prescrits de la loi en vigueur »

Porté candidat du congrès national pour la liberté à la présidentielle dimanche le 16 février, Agathon Rwasa a déposé une caution de 30 millions à la BRB ce mardi 18 février 2020.

Lunetté, costume noir, cravate rouge,  Agathon Rwasa, président du congrès national pour la liberté, CNL arrive à la BRB à 14h30. Il vient déposer une caution de 30 millions  de francs burundais comme l’exige la loi électorale  pour chaque candidat à la présidentielle de 2020. Accompagné par les cadres de son parti,  Il est accueilli  par des agents de la BRB aux guichets des clients.

Un bordereau de versement est donné.  Agathon Rwasa se met à le compléter guidé par un agent de la banque. Aussitôt, les chargés de communication de son parti  constatent  que le numéro de compte donné appartient à la CENI contrairement aux dispositions de la loi électorale. A la lumière de cette loi, la caution est versée sur le compte du trésor. La commission électorale nationale indépendante  est contactée pour des  précisions. « Le compte sur lequel il faut verser cette caution n’est pas encore précisé on attend la confirmation de la CENI. Veuillez patienter un peu», indique un porte -parole du CNL aux journalistes sur place.

Le candidat du CNL quitte  promptement la salle. Plusieurs minutes passent. Les professionnels des médias  commencent  à s’impatienter et déplorer un rendez-vous  qui serait relégué aux calendes grecques. Quelques-uns  se lassent et rentrent.   Des  clients  continuent à se diriger vers les guichets de cette partie de la Banque des banques. « L’intolérance politique se manifeste même quand il s’agit de verser une caution. La situation que vivent ses militants les rattrape à la banque », glisse  en passant un client.

Une heure après, Agathon Rwasa  et sa délégation sont accompagnés par un agent de la BRB  vers le guichet unique pour enfin effectuer cette opération tant attendue. Une jeune femme  réceptionne la   somme de  30 millions,  et procède  au comptage.. Elle remet enfin une copie du bordereau de versement attestant l’opération.

A la sortie de la BRB, entouré des siens, le président du CNL a expliqué ce geste par le souci de se conformer  à la  loi. « La Constitution et la loi électorale préconisent un versement de 30 millions pour tout candidat à la présidentielle. Dimanche passé, j’ai été choisi pour représenter mon parti. Je viens d’accomplir mon devoir en tant que citoyen conformément aux prescrits de la loi en vigueur.» Pour lui c’est un pas franchi vu le nombre des documents exigés.

Agathon Rwasa se dit rassuré au sujet  de la constitution de son dossier. Tous les documents exigés, dit-il, sont prévus par la loi et sont délivrés par des autorités administratives et judiciaires. Ces derniers doivent eux aussi se conformer à la loi.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Chose promise, chose due. Depuis la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement, le Président Evariste Ndayishimiye s’est engagé à combattre résolument la pandémie du coronavirus, « le plus grand ennemi du peuple burundais ». A peine une semaine (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 398 users online