Vendredi 03 décembre 2021

Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mardi 6 février 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

06/02/2018 Edition : Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce mardi 6 février 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

– La cour d’appel de la communauté de l’Afrique de l’est va se pencher ce mercredi sur l’affaire liée au mandat contesté du président Pierre Nkurunziza. En première instance, la cour s’était déclarée incompétente pour remettre en cause ou pas la décision de la cour constitutionnelle du Burundi qui avait donné l’aval à Pierre Nkurunziza de briguer un autre mandant. L’Union panafricaine des avocats, UPA qui avait demandé à la cour de justice des Etats d’Afrique de l’est de se prononcer sur ce qu’elle qualifiait de 3 ème,le mandat du président Pierre Nkurunziza. Cette organisation des avocats estimait que la réélection du président Nkurunziza allait à l’encontre de la Constitution burundaise et de l’Accord d’Arusha et que le cas pouvait créer un précédent au niveau continental.

– Les membres du Conseil national de l’unité et réconciliation des Burundais et certains des membres de la Commission vérité et réconciliation ont prêté serment ce mardi à l’hémicycle de Kigobe.

Ils se sont engagés à accomplir leur mission. Les cérémonies de prestation de serment ont été rehaussées par le chef de l’Etat Pierre Nkurunziza.

– Trois bateaux qui apportaient des marchandises au port de Rumonge à partir de la Tanzanie n’ont pas pu décharger leurs marchandises ce mardi. Comme motif, les taxes maritimes portuaires ont été revues à la hausse. Ces commerçants tanzaniens ont préféré continuer le voyage et se sont dirigés vers un port situé à Uvira, en RDC. Les commerçants exerçant au port de Rumonge demandent aux ministères des finances et du transport de venir expliquer la nouvelle ordonnance conjointement signée statuant sur la hausse de ces taxes.

– Plus de 50 ménages de la sous-colline Rohe du quartier Kamesa en commune Kanyosha ont déjà fui les berges de la rivière Kanyosha.

Ceux qui sont resté sur Ces berges s’affaissent au point de démolir les maisons environnantes.
L’administration indique quant à elle ne pas avoir des terres pour reloger ces habitants

– Des familles d’ethnie Twa vivants dans la commune Muhanga, en province de Kayanza demandent assistance en vivres et en soins de santé. Selon certains des habitants de cette localité, les élèves abandonnent l’école suite à la faim ou aux maladies.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.