http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Opinion

Upronistes, ne perdez pas de vue l’essentiel !

Ce n’est pas la première fois qu’un membre de l’Uprona dénonce une tentative d’assassinat à son endroit. Hier, c’était Gaston Sindimwo, du camp Concilie Nibigira, et, aujourd’hui, c’est Charles Nditije, le président de l’Uprona non reconnu par le ministère de l’Intérieur.

Gaston Sindimwo, leader du camp Concilie Nibigira, la cible de deux attentats à la grenade ©Iwacu

Gaston Sindimwo, leader du camp Concilie Nibigira, la cible de deux attentats à la grenade ©Iwacu

Lors de la première tentative, Gaston Sindimwo a implicitement désigné le camp Nditije, en pointant du doigt ses ennemis politiques. La seconde fois, il a indiqué qu’il ne pensait pas que ce soit les premiers commanditaires qui le visaient. Charles Nditije, quant à lui, semble accuser le pouvoir, sans être vraiment précis. Mais, quand il demande que le policier envoyé pour le tuer soit protégé, parce que souvent les assassins sont eux-mêmes exécutés parce que ce sont des témoins gênants, on peut aisément imaginer qui est pointé du doigt.

Les attentats deviennent « coutumiers » à l’Uprona. Ce qui ne l’est pas des réactions du ministre de l’Intérieur vis-à vis de ces deux cas. Autant n’a-t-il pas réagi après les deux attentats à la grenade contre Gaston Sindimwo, autant s’est-il empressé de faire le contraire après le coup raté contre Charles Nditije. Après avoir dénoncé cet attentat, s’il s’avère que c’en est un, il a ajouté que « ça serait encore plus déplorable si c’était un montage qui a été orchestré par lui-même (Charles Nditije Ndlr). »

Des solutions hors « attentats… »

Quant au porte-parole de la police, après avoir signalé que les enquêtes sont en cours, il a fuité l’information selon laquelle le présumé assassin n’a pas avoué avoir été envoyé pour tuer M. Nditije, comme l’a déclaré ce dernier. Il a également eu le temps d’ajouter que son arme est répertoriée dans l’arsenal policier, en donnant même son numéro. Attitude plus qu’étonnante quand on sait avec quel empressement les officiels dénoncent souvent l’ingérence de certaines personnes dans des affaires en cours d’enquête ou de jugement …

Certains faits le jour de cette « tentative d’attentat » font fi du sens commun. D’abord le comportement du policier. Plus de deux heures avant les faits, il buvait avec un ami aux environs du restaurant Empire. Etait-ce pour se donner du courage ? Ou pour faire passer le temps en attendant que sa cible arrive ? Ce qui est tout aussi surprenant est la réaction de Charles Nditije et de ses camarades, ce jour-là. Bien qu’il ait par après demandé que le policier soit protégé, ce dernier a été ligoté et violenté, alors qu’il venait de leur avouer sa mission. Ou alors ce comportement traduirait-il une nervosité liée au contexte politique tendu du moment ?

En tout état de cause, il est plus qu’urgent que les upronistes trouvent ensemble des solutions hors « attentats » aux problèmes de ce parti, avant les prochaines échéances électorales. Cela passe, notamment par l’organisation d’une réunion inclusive du comité central. La différer ad vitam aeternam, c’est prendre le risque d’éparpiller les voix des Badasigana en 2015. Parce que les aiguilles de la pendule électorale, elles, continuent de tourner. Tic, tac…

  10   Vos commentaires
  1. borntomakelovenotwar

    Est-ce que l’Urpona existe encore ? AU regard des communales de 2010, elle était moribonde mourante. Va-t-elle reprendre ses forces en 2015 : peut-être : Les deux ailes ont eu le temps de faire fortune profitant du pouvoir avec le Cndd-Fdd qu’ils ont bien rôdé à piller les caisses de l’Etat (ils -les Upronistes- le maîtrisaient bien après 40 ans de règne sans partage). Si les deux ailes se retrouveraient unies, peut-être que l’Uprona obtiendraient encore un 6%. Mais là aussi, c’est insignifiant, parce que l’ADC réunie avec Frodebu+MSD peuvent prendre la troisième place qui devrait devenir la deuxième place donc pour le 1er vice-président, le Fnl de Jacques BIGIRIMANA étant encore majoritairement « D’OBEDIENCE » Hutu. Là aussi, c’est une autre interprétation qui risque de faire grand bruit. Deuxième poids électoral juste après le vainqueur des élections ou Premier poids électoral d’obédience ethnique différente de celle du vainqueur des élections ? ICO NI IKINDI KIBAZO KITOROSHE.

  2. kireko

    kubera indya za DD, Konsoliya yarazimye ubwenge hamwe no gusoma atavyibuka. Ni arabe ico amategeko avuga hama bareke ku mutuka afise abakwe n’abakazana. Umwera uriko ukwira uruvyaro kuko atacabavyaye, indero yo kuziko iragaragara ko atakintu. Eka no mw’ishuli:’c’est la science sans conscience.

    • ITEKA RYACU

      Uvuze ukuri nkukurima, uwo mukecuru yarataye ibanga, amaramaza abahora bamufata nk’umuvyeyi w’umukristu. YARAGOTSEEEE

    • Yulu

      Jewe iyo naba ndi umwana wa Conciliya nomwihakanye izuba riva ku murango nkamuvuma kumwe kera abavyeyi bavuma umwana yananiranye. N’umuvyeyi yananiranye birakwiye ko abana bagira ububasha bwo kumuvuma!!!!

  3. INZARA IRAHERA ARIKO IGIHEMU KIBI NTIGIHERA!

  4. Terimbere

    C’est comme si la police demande aux commerçant et au voleur de s’entendre!!!
    Bumvikane ku biki?
    Chers Upronistes, muriko murata umwanya, ndabarahiye, la question de l’Uprona ne sera pas résolu par les deux groupes Concilie et Nditije mais au contraire entre les Nditijes et cnddfdd!
    Car Concilie est sans doute sous ordre du cndd volontairement ou pas et elle est sans aucun pouvoir!
    Et il n’y a pas de problème Nduwimana Edouard, lui il agit sous les ordres de ses chefs!
    L’Uprona devrait déclencher maintenant des actions positives!
    Autrement, si on n’agit pas maintenant, les Concilies représenteront Uprona en 2015, avec ou sans membres, les Dds pourront les donner gratuitement certaines chaises volées chez les moins bienvenus ou même les jeter à la poubelle puisqu’après tout, leur objectif aura été atteint, càd celui de rester au pouvoir!
    Quant a Sindimwo, c’est exactement un porte-parole des dds, a la Rpa avec Gasutwa, quelle est la différence entre lui et Onesime? Son style, ses échappatoires, ses contours des questions et même le ton de sa voix (basse), tout est singe! Peut-être qu’en 2015, il sera décoré et entrera officiellement dans le parti!

  5. Alice Ka

    En lisant cet article me vient a l’esprit « une petite histoire » valable ausssi pour les autres partis comme FNL,Frodebu…:
    Deux souris se disputent parce qu’elles ont chacun un morceau de fromage, mais l’un est plus gros que l’autre. Le renard passe par la et leur dit :-Oooh mais je vais vous arranger ca ! et il croque dans le morceau le plus gros. Mais tant qu’il ne devient pas plus petit que l’autre, le renard croque dans l’autre morceau. Les voila (les deux morceaux) devenu tout petit mais égaux ! Et les souris sont bien contentes !
    Sommes nous devenu des souris? me demandent avec étonnement les enfants a qui je la raconte souvent cette petite histoire…

  6. Busorongo

    uyu mu policier afise aho akora hafise adresse. Arafise nuwo akorera kandi bamana kenshi kurusha porte parole wa police. ibi vyo kuvuga ko yari amurindiriye ngo amwice bitangaje. Ikindi gitangaje ni ukuntu uwuje avuga amahoro mbere akakuzanira amakuru ashushe uca umurengerako ugahonda. Vyerekana ko ivyo bamwagiriza ari ibinyoma bamaze imyaka mirongo bavuga basubiriye. Babonye bamaze kumuhohotera baca bamwita umwicanyi!

  7. duciryaninukuri

    Est’t-il interdit de boire un dimanche? ce qui s’est passé est si flou que c’est dificile de savoir la vérité attendons .
    pour commettre un attentat pareil on porterait pas normalement des habits anticamouflage. blanc et avec effigie nationale pour être soupçonné! !! A moins que ce soit un apprenti sorcier car de telles missions ne se prépareraient pas en plein jour et encore moins en pleine réunion ou tout le monde est attentif à ce qui se passe!
    Ou bien c’était une mission de dissuasion pour les rendre sage le lendemain ou bien avec un verre de plus il voulait leur montrer qu’ils n’ont pas pensé à la sécurité ! Ce qui est étonnamment vrai.
    Je ne sais pas mais n’exploitez pas svp ce que je dis. cherchons seulement à connaitre la vérité de ce qui s’est réellement passé.

  8. Mis à part que le camp Concilie Nibigira n’existe que de nom, comment cette femme va faire comprendre aux gens que c’est elle la vraie présidente alors que même son propre camp a comme leader Gaston Sindimwo ?

Publicité