Politique

UPD -ADC-Ikibiri : évanescence d’un amour ?

L’Union pour la Paix et la Démocratie (UPD-Zigamibanga) n’aurait plus le cœur qui bat pour la coalition ADC-Ikibiri.

Ils dansent à la ronde. De gauche à droite : Zed  Feruzi, Marina Barampama et Chauvineau Mugwengezo ©Iwacu

Ils dansent à la ronde. De gauche à droite : Zed Feruzi, Marina Barampama et Chauvineau Mugwengezo ©Iwacu

« La position du parti sur l’opportunité d’une éventuelle alliance est laissée pour mémoire et sera analysée par le comité directeur national au cas échéant. » C’est une des grandes conclusions du congrès de ce parti tenu ce dimanche 22 février à Bujumbura.

Le congrès a pris la même décision pour un éventuel candidat de ce parti aux prochaines présidentielles.
Chauvineau Mugwengezo, ancien président de l’aile de l’UPD qui portait son nom et porte-parole de la coalition ADC-Ikibiri, dit qu’il s’exprimera sur cette question ultérieurement. Il révèle, cependant, que, pas plus tard que la veille du congrès, il a été élevé au rang de président adjoint de la coalition ADC-Ikibiri.

Des sources au sein de l’UPD soutiennent que l’option de garder silence sur la question des coalitions serait dictée par deux éléments : le processus de réunification du parti qui est à ses débuts et l’attente de ce qui sortira du congrès du parti rival, le Cndd-Fdd.

Signalons que le congrès de ce dimanche a adoubé Zed Feruzi comme président du parti. Avant la réunification scellée le 17 janvier, il était le président légalement reconnu, mais fortement contesté par le camp Chauvineau Mugwengezo. Ce dernier devient le président d’honneur du parti (un poste mis en place par le congrès) tandis Marina Barampama, ancienne vice-présidente de la République (premier mandant de Pierre Nkurunziza) hérite du secrétariat général du parti. Elle remplace Abdoul Kassim, dont la suspension par Zed Feruzi a été encore entérinée par le congrès.

Pour le moment, le parti est en période de transition. Elle se terminera le 21 avril 2016, date de la tenue d’un congrès ordinaire.

  5   Vos commentaires
  1. Rupande

    Bravo UPD.
    C’est le tour de Léonce et Bamvuga de comprendre, d’en tirer la leçon et de cesser de construire un IKIBIRI qui n’existe pas et de retourner dans leur parti FRODEBU pour le reconstruire et l’unifier.
    Quoi qu’en soit, Léonce et Bamvuga ont un véritable problème parce qu’ ils ont travaillé pour le psuedo-IKIBIRI au détriment de leur propre parti FRODEBU. Quand Minani les suppliait pour qu’ils réunifient le FRODEBU, ils ont préféré la destruction de leur Frodebu en faveur du pseudo-IKIBIRI.
    Ils se sont même moqués de lui et voilà le résultat : «Léonce et Bamvuga ont détruit leur parti pour former l’IKIBIRI et maintenant ils sont à la tête d’un IKIBIRI vide et qui n’existe pas.»
    Pour pouvoir survivre, Léonce et Bamvuga devraient aller retrouver Minani et se confesser, exactement comme l’Enfant Prodige l’a fait. Vont-ils vraiment se repentir (il les restent à peu près 30 jours avant la fin du Carême) ou accepter que le Saint-Esprit les guider dans cette démarcher ?
    S’ils acceptent et se présentent devant Minani, va-t-il les pardonner et accepter d’accueillir ces IBISHUSHUNGWE, comme le Père de l’Enfant Prodigue l’a fait ?

    The time will tell.

  2. Rupande

    Bravo UPD.
    C’est le tour de Léonce et Bamvuga de comprendre, d’en tirer la leçon et de cesser de construire un IKIBIRI qui n’existe pas et de retourner dans leur parti FRODEBU pour le reconstruire et l’unifier.
    Quoi qu’en soit, Léonce et Bamvuga ont un véritable problème parce qu’ ils ont travaillé pour le psuedo-IKIBIRI au détriment de leur propre parti FRODEBU. Quand Minani les suppliait pour qu’ils réunifient le FRODEBU, ils ont préféré la destruction de leur Frodebu en faveur du pseudo-IKIBIRI. Ils se sont même moqués de lui et voilà le résultat : «Léonce et Bamvuga ont détruit leur parti pour former l’IKIBIRI et maintenant ils sont à la tête d’un IKIBIRI vide et qui n’existe pas.»
    Pour pouvoir survivre, Léonce et Bamvuga devraient aller retrouver Minani et se confesser, exactement comme l’Enfant Prodige l’a fait. Vont-ils vraiment se repentir (il les restent à peu près 30 jours avant la fin du Carême) ou accepter que le Saint-Esprit les guider dans cette démarcher ?
    S’ils acceptent et se présentent devant Minani, va-t-il les pardonner et accepter d’accueillir ces IBISHUSHUNGWE, comme le Père de l’Enfant Prodigue l’a fait ?

    The time will tell.

  3. Karundi

    Ikibiri na beneco baragihevye, Zedi niwe mwiteze ko azokirambararako?!
    Ntimwumvvise ko CNDD (Nyangoma) na MSD batari kuri documents Léonce Ngendakumana yarungikiye Nduwimana?
    Ntimwumvise ko congrès ya MSD iherutse kubera i Ngozi yavuze ko bazogumana n’ikibiri mu matora y’umukuru w’igihugu gusa? ahandi bakazokwijana?
    Ntimwumvise ko F. Bizimana ageze muri Ranac?
    Hama ngo ibibiri, mon oeil!!!

  4. buhiga

    Félicitations pour l’UPD, les autres qui se disent patrotes devraient prendre exemple sur vous.
    Jean Claude

  5. DUBOIS

    On se coalise avec celui qui offre mieux que les autres et qui aurait des chances de gagner. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Publicité