http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Sécurité

Une trentaine d’enfants tués depuis avril 2015

22-06-2016
Jacques Nshimirimana, président de la FENADEB

Jacques Nshimirimana, président de la FENADEB

« Plus de 31 enfants ont été tués, soit par balles ou par grenades depuis le début des contestations contre le 3ème mandat de Pierre Nkurunziza. » Un bilan fourni par la Fédération nationale des associations engagées dans le domaine de l’enfance au Burundi (FENADEB) à l’occasion de la célébration de la Journée de l’Enfant Africain.

Jacques Nshimirimana, son président, indique que 317 mineurs avaient été arrêtés et relâchés après. Selon lui, la situation de l’enfant burundais est déplorable. Il paie un lourd tribut suite à la crise actuelle.
Il brosse la situation actuelle : « augmentation des enfants en situation de la rue, séparation des enfants avec leurs parents, instrumentalisation politique, etc ».

D’après lui, l’affaire gribouillis est une manifestation des propos de certains politiciens. Tout en reconnaissant qu’il s’agit d’une faute, il demande néanmoins au gouvernement de libérer les élèves emprisonnés et penser plutôt à la formation patriotique.

Rappelons que fin mars 2016, dans le seul camp de réfugiés de Nduta, en Tanzanie, l’ONG Plan International a évoqué un effectif de 1570 enfants Burundais séparés de leur famille, suite à la crise actuelle.

Pour faire face à la montée des effectifs d’enfants en situation de la rue, Jacques Nshimirimana demande au gouvernement de rendre obligatoire l’enseignement primaire.

  15   Vos commentaires
  1. Monsieur Jacques, tu as oublie de mentionner ceux qui endeuillent les parents Burundais. Il s’agit des politiciens sans assise politique qui sont uniquement capable de mentir les mineurs pour commettre des actes terroristes.

    • Yves

      Ceux qui endeuillent les parents Burundais sont vos amis, ceux proches du pouvoir, adeptes de la répression et de la (très) mauvaise gouvernance . Combien vous paie-t-on pour vos copier/coller sur Iwacu ? Arrivez-vous encore à vous regarder dans le miroir sans avoir honte de travailler pour ceux qui répriment la population et ont conduit le Burundi à la ruine ? Si vous y arrivez, c’est que votre âme est noire et totalement corrompue…

    • RUGAMBA RUTAGANZWA

      @HIMA Jeremy,
       »Monsieur Jacques, tu as oublie de mentionner ceux qui endeuillent les parents Burundais. Il s’agit des politiciens sans assise politique qui sont uniquement capable de mentir les mineurs pour commettre des actes terroristes »

      Qu’en est-il de ceux qui torturent, enlèvent pour demander rançons, font disparaître, violent, exécutent massivement sans jugement aucun et ont fait du Burundi non seulement le pays le plus pauvre du monde mais aussi un des plus affamés et des plus corrompus de notre temps? Que pensez-vous de ces leaders-là? Merci

  2. Alors Pacifique et Sinduhije qui utilisent les enfants drogues pour lancer des grenades dans les milieux publics doivent etre punis conformement a la loi Burundaise et/ou internationale.

  3. Fofo

    [Ndlr: Jacques Nshimirimana, son président, indique que 317 mineurs avaient été arrêtés et relâchés après; instrumentalisation politique; D’après lui, l’affaire gribouillis est une manifestation des propos de certains politiciens.].
    Je pense que ceux qui ont instrumentalisé ces enfants en les plaçant en première ligne dans les manifestations violentes devraient poursuivis en justice. Vous vous souvenaient à l’époque des kadogo ou abadoriya!!! Bcp d’enfants abandonnaient leurs études pour accompagner les militaires ou les rebelles dans les opérations … Ces enfants étaient plus dangereux et plus agressifs que les adultes. Finalement que sont devenus ces enfants aujourd’hui? Cessons de manipuler les sentiments de nos enfants, accompagnons-les plutôt dans la préparation de leur avenir meilleur.

    • nunu

      Un pays sans avenir est un pays sans jeunesse. Vous croyez que les pays industialises qui acceptent d’accueillir des refugies c’est parce qu’ils les aiment? PAS DU TOUT. C’est parce qu’ils n’ont pas de jeunesse pour la releve. Leurs populations veillissent et mettent au monde peu d’enfants.
      Et nous, que faisons-nous? Nous les emprisonnons, les tuons, les vendons aux arabes, nous les separons de leurs parents et nous les empechons de s’instruire afin que le Burundi ait des futures dirigeants. Quel dommage!!! et surtout Quelle honte!!!!
      Mais, Il n’est pas trop tard (monsieurs et dames) de reprendre notre conscience afin de sauver notre jeunesse Burundaise.

      • Fofo

        @nunu, mais vous ne dites rien de ceux-là qui les exposent aux dangers! Qui leur font leurs boucliers!

        • GIHUGU

          Fofo, D’après toi, qui a exposé KOMEZAMAHORO Jean Nepomuncène? Il n’était pas chez lui?

          • Fofo

            @GIHUGU, C’est dommage qu’il a été tué mais il n’était pas chez eux à la maison plutôt dans les manifestations violentes. L’erreur n’est pas à ces enfants plutôt aux adultes qui ne les ont pas refuser d’aller aux manifestions! Au contraire, les organisateurs ont plus placer les enfants devant au lieu de les protéger! C’est qui encore très choquant est qu’à après la mort du Pauvre Komezamahoro, au lieu de prendre des mesures pour qu’il n’y ait plus un autre enfant qui soit victime, l’organisateur principal de ces manifestations violentes en a profiter pour faire sa propagande en appelant la victime « Héro » dans le but d’encourager les autres devenir aussi héros! Paradoxalement, l’organisateur lui ne voulait pas le devenir!!! Quelle malignité!!

        • John

          @Fofo, cher Fofo, qu’on les expose ou non, la n’est pas la question. Le gouvernement en general et les forces de l’ordre en particulier doivent etudier dans une telle situation, tous les voies et moyens de proteger les enfants. quoiqu’il en soit. C’est son devoir absolu. Y faillir devrait exposer les responsables de l’Etat et de ses forces a une forte condemnation notamment par la justice. L’Enfant est sacre et doit le rester quelle que soit l’ampleur de la crise.

          • Fofo

            @John, Vous ne me connaissez pas mais moi je suis parmi les grands protecteurs des enfants mineurs. On a même bcp intervenu pour qu’aucun enfant ne puisse plut être victime d’une crise dont ils ne savent ni l’origine ni la finalité. Malheureusement, comme les enfants ont des sentiments faciles à manipuler, les organisateurs des manifestations ne contaient que sur eux. Ils étaient devenus leurs fonds de commerce et leurs boucliers! Je condamne également les policiers qui n’ont pas su distinguer un enfant et un adulte! Mais le premier responsable c’est celui qui leur a exposé aux dangers et qui n’a rien fait pour les épargner du danger!

    • MBIKIJE

      @FOFO
       »Cessons de manipuler les sentiments de nos enfants, accompagnons-les plutôt dans la préparation de leur avenir meilleur ».

      Sous le leadership politique actuel au Burundi, ce dernier n’a malheureusement aucun avenir. Le bilan des 10 années de règne sans partage du parti CNDD-FDD parle de lui-même : en 2015, le Burundi a été classé par le FMI, le pays le plus pauvre du monde mais aussi un des plus affamés et des plus corrompus sur la planète Terre… !

      • Fofo

        @MBIKIJE, Vous dites la vérité mais pourrirez-vous me dire quelle année le Burundi était classé parmi les pays riche du monde? Maudissez votre pays, c’est un droit mais ce n’est qu’un sentiment de defaite que vous exprimez! Le Rwanda que vous faites référence tous les jours n’est-il pas classé parmi les pays les plus pauvres du monde!

        • MBIKIJE

          @FOFO,
          Oui le Rwanda est classé parmi les 25 pays les plus pauvres du monde plus exactement au 22e rang alors que le Burundi occupe la honteuse première place. Néanmoins c’est un pays qui chaque jour qui passe fait des progrès et je suis convaincu que si ces derniers continuent il devrait s’en sortir bientôt.
          Quant au Burundi, embourbé dans des crimes contre l’humanité http://www.rfi.fr/afrique/20160117-burundi-le-viol-une-arme-service-repression; http://www.journaldunet.com/economie/magazine/1164746-pays-pauvres/Burundi: UN experts call for concrete steps to end crisis du Tweet de https://twitter.com/unhumanrights/status/743831825584394240?refsrc=email&s=11 y compris viols, tortures et exécutions extrajudiciaires, je suis convaincu qu’il ne continuera que s’enfoncer encore d’avantage comme le montre plusieurs indicateurs économiques comme la dégringolade de sa monnaie par rapport aux devises fortes. De mémoire de Burundais, je crois que c’est la première fois depuis l’indépendance que le Franc burundais atteint son niveau le plus bas de 2.400 Fr pour 1 dollars américain. Quant à l’argumentaire inacceptable de dire que le Burundi a été toujours pauvre, cela veut dire simplement que le pouvoir en place n’est venu rien changer sauf ajouter le mal au mal par ce que j’ai écrit plus haut. Si au moins ce pouvoir assurait paix et sécurité aux Burundais, ces derniers se débrouilleraient comme il ne faut rien attendre de lui, d’après vous.
          Enfin pour revenir au Rwanda, les faits et preuves parlent d’eux-mêmes (ce n’est pas moi qui ai inventé cela). Lisez simplement ce qui suit et vous comprendrez pourquoi je pense que ce pays est sur la bonne voie mais pas malheureusement le nôtre, le Burundi. Tout une question de leadership, en effet. Le leadership et la vision rwandais et burundais actuels sont malheureusement différents comme le jour et la nuit.
          Le Rwanda est le pays le moins corrompu en Afrique offrant ainsi le meilleur climat d’affaire sur le continent. C’est le pays qui a connu La plus grande augmentation de l’indice de développement humain au monde ces 20 dernières années devant al Chine s’il vous plaît. C’est le pays qui a la plus grande représentativité de femmes (oui cela compte en termes de leadership politique) dans els institutions (63% au Parlement et 38% au Senat) ; quel est le seul pays au monde ou les sachets plastiques sont interdits avec un plus grand succès ? Eh bien, le Rwanda. Quel est le pays qui a la meilleure gouvernance en Afrique ? Le Rwanda (7e au monde devant la Suisse par exemple qui est 9eme).
          Alors disons Bravo au Rwandais pour leur discipline et à leurs dirigeants politiques pour le leadership et l’engagement.

          • Fofo

            @MBIKIJE, Peut être que le Rwanda vous paie pour lui faire une publicité gratuite! Ce n’est pas votre erreur ce sont les médias qui le font sciemment pour enorgueillir les rwandais qui se croient riches alors qu’ils sont toujours classés parmis les plus pauvres du monde. Je me demande également pourquoi ils ne font pas pour la RDC pourtant elle enregistre un taux de croissance économique plus élevé que le Rwanda! Ils le font également sciemment pour que la population congolaise reste enfermée dans les pensées captives qu’ils sont condamnés à reste pauvre. Je me demande également comment un pays qui évolue d’une façon exponentielle peut avoir une population qui meurt de faim et d’autres qui fuient la famine vers l’OUGANDA. Je vous prie d’écouter Imvon’imvano du 25/06/2016 à la BBC Gahuza http://www.bbc.com/gahuza/bbc_gahuza_radio/p03yqdgh!
            Concernant le Burundi, à part 2015 (suite à l’insurrection) il avait enregistré successivement un taux de croissance économique de plus de 4%, ce qui est encourageant pour un pays qui venait de sortir de la guerre! Quand on parle du classement dans la croissance économique, parlons également des pays européens qui enregistrent un taux très négatif. Quel est le taux de croissance économique de la Beligique, du Pays-Bas, de la France, etc.

Publicité